• Type:

Plante Sauvage à fleur blanche : 20 floraisons blanches faciles à reconnaître

Aujourd’hui, on parle de plante sauvage à fleur blanche. Évidemment, nous ne parlerons pas de toutes les plantes sauvages aux fleurs blanches ou crème de la Nature car il y a beaucoup trop d’espèces. Nous éviterons aussi les plantes sauvages de la famille des Apiacées car certaines d’entre elles peuvent se confondre avec des plantes sauvages toxiques comme la Cigüe ou l’Œnanthe.

Mais vous le verrez, les plantes sauvages à fleurs blanches sont très courantes en France. Aussi, pour vous aider dans l’identification de ces plantes, je partage avec vous quelques photos. Enfin, j’évoquerai rapidement les différents usages qu’il est possible de faire avec, si elles sont comestibles ou encore si elles sont toxiques.

Alors, commençons avec la première plante sauvage à fleur blanche.

Achilée millefeuille : une MULTITUDE de petites fleurs blanches

Plante sauvage à fleur blanche l'achillée milelfeuille

Multiples fleurs blanches de l’Achillée millefeuille – Source Photo

La première plante sauvage à fleur blanche que je vous présente est l’Achillée millefeuille (Achillea millefolium). Même lorsqu’elle n’est pas en fleurs, l’Achillée millefeuille est très simple à reconnaître.

En effet, il suffit d’observer ses feuilles très largement découpées pour l’identifier rapidement. Une fois qu’elle est en fleur, une multitude de petites fleurs blanches la dévoilent tout de suite. Appartenant à la famille des Astéracées, chacune de ses petites fleurs est en réalité une inflorescence en capitule.

Ses fleurs sont la plupart du temps blanches, mais peuvent être roses ou même rouges selon les variétés. Quoiqu’il en soit, on rencontre l’Achillée millefeuille un peu partout dans l’Hémisphère Nord. C’est en effet, une des plantes sauvages les plus communes. On la trouve aussi bien en France, que dans le reste de l’Europe ou même dans les steppes asiatiques.

Enfin, l’Achillée millefeuille est une plante sauvage comestible et médicinale. Elle ne possède pas un goût particulièrement intéressant, mais de nombreuses propriétés et vertus. Elle est assez difficile à confondre avec d’autres espèces de plantes sauvages à fleurs blanches, mais il existe tout de même certains risques de confusions avec l’Achillée millefeuille et d’autres plantes du même genre.

Ail au l'ours : plante sauvage à fleur blanche des bois

fleurs blanches caractéristiques de l'ail aux ours

Fleurs Blanches d’un plan d’Ail aux Ours – Source Photo

Poursuivons notre aventure au sein des plantes sauvages à fleurs blanches avec l’Ail aux Ours (Allium ursinum). L’Ail aux Ours est une des plantes sauvages les plus simples à reconnaître dans la Nature lorsqu’il fleurit.

Ses fleurs blanches ainsi que l’odeur d’ail caractéristique de son feuillage le rendent identifiable même par des débutants. Mais attention, en dehors de ses fleurs et son odeur, ses feuilles ressemblent beaucoup à celles des Colchiques ou au Muguet, deux plantes sauvages très toxiques.

L’Ail aux Ours quant à lui pousse dans les lieux frais, dans les bois, les haies, les clairières ou encore dans les lisières de forêt. L’Ail aux Ours est un cousin proche de l’Ail cultivé. Il appartient lui aussi à la même famille botanique et développe un goût très similaire.

Comme vous l’avez compris, il est comestible et même médicinal. Pour en finir avec cette plante sauvage à fleur blanche, il fleurit d’avril à juin. 

Alliaire officinale : autre plante sauvage à fleur blanche qui sent l'ail

Alliaire officinale plante sauvage à fleur blanche

Fleurs Blanches de l’Alliaire officinale – Source Photo

Bien que l’Alliaire officinale sente elle aussi l’ail, elle n’a aucun lien de parenté avec l’Ail aux ours si ce n’est qu’elle fait elle aussi des fleurs blanches. Pour apporter plus de précisions sur l’Alliaire officinale (Alliaria petiolata), c’est une plante sauvage appartenant à la famille des Brassicacées.

Elle est donc cousine des Choux, de la Cardamine des Prés ou encore de la Moutarde des champs. D’ailleurs, comme pour la Moutarde, on peut faire un condiment piquant avec ses graines. Ses fleurs blanches sont aussi comestibles et ses feuilles développent un goût d’ail agréable.

Pour la reconnaître c’est très simple : des feuilles en forme de coeur avec de grosses dents sur les bords, chaque fleur blanche pousse en forme de croix et l’odeur d’ail de son feuillage.

L’Alliaire officinale pousse principalement dans les lieux frais comme les bois, les bords de chemins ombragés ou encore dans les talus à l’abri du soleil. Elle fait partie des plantes sauvages comestibles les plus intéressantes car toutes les parties cette espèce sont comestibles.

Mais poursuivons avec notre prochaine plante sauvage à fleur blanche : l’Anémone sylvie

anémone sylvie : plante sauvage à fleur blanche printanière

Anémone Sylvie, une autre plante sauvage à fleur blanche

Fleurs Blanches de l’Anémone Sylvie – Source Photo

L’Anémone sylvie (Anemone nemorosa), qu’on appelle aussi Anémone des Bois, est une autre plante sauvage à fleur blanche qu’on peut rencontrer dans les lieux frais et ombragés de France. Elle forme de véritables tapis denses de petites fleurs blanches à l’arrivée du printemps. 

Appartenant à la famille des Renonculacées, l’Anémone Sylvie est une plante toxique qu’on peut toutefois utiliser en tant que plante médicinale mais avec précaution.

Pour reconnaître l’Anémone Sylvie, rien de plus simple. Des feuilles palmatiséquées de 3-5 segments pétiolulés et des fleurs blanches. Chaque fleur de l’Anémone Sylvie comporte 5 à 9 pétales blancs et de nombreuses étamines jaunes bien visibles.

L’Annémone Sylvie fleurit au début du printemps, entre mars et avril. Elle sert aussi de bio indicateur quant à la qualité d’une forêt. Elle prouve que le sol n’est pas pollué par ls activités humaines.

aspérule odorante : de petites fleurs blanches en croix

Aspérule odorante plante sauvage à fleur blanche

Petites fleurs blanches de l’Aspérule Odorante – Source Photo

Vous connaissez probablement l’Aspérule odorante. Peut-être sous ce nom, ou peut être sous le nom de Gaillet odorant ? L’Aspérule odorante (Galium odoratum) est une plante sauvage à fleur blanche assez commune dans les bois et les bords de chemins en forêt. 

Cousine du Gaillet Gratteron, elle fait elle aussi des fleurs blanches, mais beaucoup plus visibles. Pour la reconnaître, c’est assez simple. Ses feuilles poussent en verticilles et son entières avec une forme ovale et allongée.

Cette plante sauvage appartient à la famille des Rubiacées et se reconnaît aussi facilement par ses fleurs blanches. Chaque fleur de l’Aspérule Odorante est petite, avec 4 pétales en forme de croix.

Enfin, on peut utiliser l’Aspérule Odorante de plusieurs manières. Premièrement, c’est une plante sauvage comestible. Elle a aussi diverses propriétés médicinales comme ses facultés sédatives ou encore antispasmodiques. Dans le temps, elle a aussi servit à la confection de boissons alcoolisées. 

 

Bourse à pasteur : plante sauvage à fleur blanche protocarnivore

floraisons blanche discrète de la Bourse à pasteur plante sauvage à fleur blanche

Discrètes fleurs aux 4 pétales blancs de la Bourse à Pasteur – Source Photo

La Bourse à Pasteur (Capsella bursa-pastoris) est une plante sauvage à fleur blanche très commune dans les prairies rudérales, dans les champs ou même dans les jardins et parcs des villes. 

Appartenant à la famille des Brassicacées, on la reconnaître très facilement avec ses fruits. Ce sont des siliques en forme de coeur qui apparaissent en même temps que les fleurs. Chaque fleur blanche de la Bourse à Pasteur est hermaphrodite. Son inflorescence est une grappe tout au sommet de la tige florale.

Petite particularité, la Bourse à Pasteur est une plante protocarnivore. Elle ne consomme pas d’insectes comme les véritables plantes carnivores, mais ses graines collantes pièges de petits insectes, qui une fois collés, meurent et libèrent des nutriments pour la future plantule une fois décomposés.

Enfin, la Bourse à Pasteur est à la fois une plante sauvages comestible et médicinale. Toute la plante est comestible crue ou cuite. D’ailleurs, ses inflorescences ont pendant longtemps servies à décorer les salades tandis que ses feuilles encore jeune développent un goût légèrement poivré et piquant.

Camomille Romaine : plante à grandes fleurs blanches

fleurs blanches d'une camomille romaine

Camomille Romaine en fleurs – Source Photo

La prochaine plante sauvage à fleur blanche que je vous présente est la Camomille Romaine (Chamaemelum nobile). D’ailleurs, il est fort probable que vous la confondiez avec la Matricaire Camomille ou encore la Grande Camomille qui sont d’autres plantes sauvages à fleurs blanches de la même famille.

Mais restons sur la Camomille Romaine. C’est une plante herbacée vivace qu’on utilise souvent dans des tisanes et infusions pour ses propriétés digestives et calmantes. C’est aussi une plante sauvage comestible qui peut servir de plante aromatique dans les crèmes, soupes et salades.

Mais pour revenir sur ses fleurs, petite particularité : Ce qu’on prend en réalité pour des pétales blancs n’en sont pas. Ce sont en réalité des fleurs ligulées qui imitent de comportement des pétales. 

D’ailleurs, l’inflorescence de la Camomille Romaine est un capitule puisqu’elle appartient à la famille des Astéracées

Chaque point jaune au milieu de ses « fleurs » est en réalité une petite fleur. Donc quand vous regardez une « fleur » de Camomille, vous en regardez en réalité plusieurs centaines.

BONUS : vous avez aussi un article pour savoir comment reconnaître la Camomille Romaine.

Compagnon Blanc : plante sauvage à fleur blanche enflée

Compagnon blanc et ses fleurs aux pétales blancs

Compagnon Blanc en pleine floraison – Source Photo

Le Compagnon Blanc (Silene latifolia) est assez commun. On l’appelle aussi Lychnis à grosses graines ou encore Silène à larges feuilles. Et comme tous les Silènes, il appartient à la famille des Caryophyllacées. 

Le Compagnon blanc pousse principalement sur les bords de chemins, dans les champs ou encore les haies. Lorsqu’il n’est pas en fleur, il est assez difficile à observer. Mais une fois fleuri, le Compagnon Blanc se voir de loin.

Ses fleurs sont blanches, quelques fois roses. Elles ont aussi des pétales assez longs et les fleurs du Compagnon Blanc ont un gros calice ovale poilu. 

Bien qu’on puisse confondre le Comapgnon Blanc avec d’autres espèces de Silènes à fleurs blanches, ses feuilles permettent de faire la différence facilement. Aussi, la plante n’est comestible que lorsqu’elle est jeune. 

Elle devient ensuite toxique en raison des saponines qu’elle contient. 

cresson de fontaine : petites fleurs blanches comestibles

plante sauvage à fleur blanche le cresson de fontaine et ses fleurs

Fleurs Blanches à 4 Pétales du Cresson de Fontaine – Source Photo

Le Cresson de Fontaine (Nasturtium officinale) est une plante sauvage à fleur blanche consommée depuis l’Antiquité. On l’appelle aussi Cresson officinal et il en existe de nombreuses variétés cultivées à travers l’Europe.

On utilise le Cresson de Fontaine cru en salade. Toutes les parties de la plante sont comestible, mais ce sont ses feuilles qu’on utilise le plus. Les fleurs blanches du Cresson officinal peuvent aussi se consommer crues. Mais il faut faire attention lorsqu’on le récolte dans la Nature.

En effet, le Cresson de Fontaine pousse dans les lieux humides, près des berges de rivières. Ainsi, il peut être contaminé par différents parasites et maladies comme la Douve du Foie.

Pour se concentrer sur l’appareil reproducteur du Cresson de Fontaine : ce sont de petites fleurs blanches apparaissent en grappes terminales tout l’été. Ces grappes sont assez peu fournies.

Enfin, le Cresson de Fontaine est une plante sauvage contenant beaucoup de calcium ainsi que de vitamines. Elle est donc très intéressante d’un point de vue santé.

Datura Stramoine : plante sauvage à fleur blanche mortelle

fleur blanche de datura stramoine en forme de trompette

Mortelle fleur blanche d’un Datura Stramoine – Source Photo

Pour continuer notre aventure dans les plantes sauvages à fleurs blanches, il faut que je vous parle du Datura. Le Datura Stramoine (Datura stramonium) est une plante sauvage particulièrement dangereuse.

Appartenant à la famille des Solanacées, elle est toxique comme la Morelle Noire, mais en beaucoup plus dangereuse. Cette plante sauvage à grandes feuilles vertes peut être mortelle en cas d’ingestion.

De nombreux symptômes apparaissent à cause des hyoscyamines et atropines qu’elle contient. Nausées, vomissements, hallucinations et problèmes cardiaques, puis la mort.

Mais il est tout de même facile de la reconnaître lorsqu’il est en fleur. Le Datura produit de belles fleurs blanches aux pétales soudés en forme de trompette

Chaque fleur est solitaire et mesure 7 à 12 cm de long. Ce sont donc de grandes fleurs facilement différenciables des autres fleurs blanches qu’on puisse trouver dans la Nature.

 

fraisier des bois : petites fleurs blanches des bois

fleurs de fraisier des bois avant qu'elles ne donnent les fraises

Fleurs de Fraisier des Bois – Source Photo

Le Fraisier des bois (Fragaria vesca) est beaucoup plus intéressant que le Datura dont nous venons tout juste de parler. Les Fraisiers des Bois donnent des fruits comestibles : de petites fraises. Et c’est à partir de cette espèce qu’on cultive les fraises du commerce.

Le Fraisier des Bois se reconnaît facilement avec son port rampant et ses feuilles à trois lobes. Mais il est possible de le confondre avec d’autres espèces de plantes à port rampant et au feuilles à trois lobes.

Ainsi, les Potentilles, des plantes cousines des Fraisiers, appartiennent à la même famille : celle des Rosacées. Il n’est pas toujours facile de faire la différence entre ces espèces mais leurs fleurs sont différentes. Les Potentilles sont des plantes sauvages à fleurs jaunes tandis que les Fraisiers sont des plantes à fleurs blanches.

D’ailleurs, la fleur du Fraisier n’est pas entièrement blanche. Seuls ses pétales sont blancs. Puisque le Fraisier appartient à la famille des Rosacées, on peut voir ses nombreuses étamines jaunes au coeur de la fleur.

Enfin, on trouve le Fraisier des Bois, comme son nom l’indique, dans les bois. Mais aussi dans les lisières de forêts, ou encore sur le bord des chemins.

lamier blanc : une ortie aux fleurs blanches ?

Lamier Blanc, une des plantes sauvages à fleurs blanches de france

Lamier Blanc en fleurs – Source Photo

À première vue, le Lamier Blanc (Lamium album) ressemble beaucoup à l’ortie. Et en effet, pour les débutants, le Lamier Blanc est une ortie à fleurs blanche. D’ailleurs, on l’appelle même Ortie Blanche dans certaines régions de France.

Pourtant, il n’appartient ni à la famille des Urticacées, ni même au genre Urtica (ortie). En réalité, le Lamier Blanc ne pique pas car c’est un cousin de la Menthe, du Romarin ou encore du Thym puisqu’il appartient à la famille des Lamiacées.

Mais comme toutes les plantes que je viens de citer, le lamier Blanc est une plante comestible. 

Son inflorescence est d’ailleurs caractéristique de cette famille : des fleurs groupées en glomérules. Ce sont aussi des fleurs zygomorphes. Et celles du Lamier Blanc, sont blanches.

Enfin, le Lamier Blanc se trouve un peu partout en France. On le trouve dans les friches, les bords de chemins, ou encore dans les bois et les lisières de forêt. 

liseron des haies : jolies fleurs blanches sauvages

Liseron des haies. Plante sauvage à fleur blanche grimpante

Fleurs Blanches en entonnoir d’un Liseron des Haies – Source Photo

Le Liseron des haies (Calystegia sepium) est le cauchemar des jardiniers. Mais ce n’est pas qu’une mauvaise herbe des jardins. On peut aussi le trouver dans la Nature.

Cette plante sauvage grimpante aux fleurs blanches appartient à la famille des Convolvulacées. Ses fleurs blanches sont d’ailleurs caractéristiques. Elle pousse souvent dans les haies ou les jardins tant que le sol est assez frais.

Les fleurs du Liseron des haies possèdent des pétales soudés qui constituent une corolle en forme d’entonnoir. Il fleurit de mai à septembre. Les fleurs du Liseron des haies ont une petite particularité : elles s’ouvrent le matin puis se ferme le soir.

Aussi, les fleurs blanches du Liseron des haies permettent de le distinguer des fleurs roses des fleurs du Liseron des prés (Convolvulus arvensis).

Enfin, vous ne pourrez pas vraiment consommer le Liseron des Haies car c’est une plante sauvage toxique. Mais il est possible de l’utiliser en tant que plante médicinale car elle possède des propriétés purgatives et peut soigner l’insuffisance hépatique. Mais attention aux doses.

mouron blanc : minuscules fleurs blanches discrètes

Discrète floraison blanche du mouron des oiseaux

Discrète floraison blanche du Mouron Blanc – Source Photo

Je vous présente une petite plante sauvage à fleur blanche que vous risquerez d’apprécier. Le Mouron Blanc (Stellaria media), qu’on appelle aussi Mouron des oiseaux est une des meilleures plantes sauvages.

Un autre avantage, c’est sa disponibilité. On peut en effet le récolter toute l’année et profiter de ses feuilles, ses tiges ou mêmes ses fleurs. Ses fleurs ainsi que ses feuilles développent un léger goût agréable de noisette.

D’ailleurs, en parlant de ses fleurs, elles sont particulièrement discrètes. En effet, ses fleurs blanches sont seules, mesurent 4 à 6 mm et possède 5 pétales blancs. Elles ont aussi la faculté de continuer de croître même à des températures proches de 2°C. 

Le Mouron Blanc fleurit donc presque toute l’année. Ses fleurs s’ouvrent puis se ferme le soir afin de se protéger des températures basses.

Enfin, le Mouron Blanc se trouve dans toutes les régions de France. Il fait partie des mauvaises herbes comestibles des jardins mais on peut même le trouver en très haute montagne, à plus de 4000 mètres d’altitude. 

Pâquerette : plante sauvage à fleur blanche que vous connaissez pas si bien

Pâquerette avec leurs belles fleurs blanches

Nombreuses fleurs blanches – Source Photo

Comment parler de plantes sauvages à fleurs blanches sans parler de la Pâquerette ? La Pâquerette (Bellis perennis) est une des plantes les plus communes de France. On la trouve sur la totalité du territoire métropolitain et elle s’invite même dans les villes.

Elle pousse facilement dans les zones naturelles modifiées par l’Homme comme les champs, les parcs, les bords de chemins ou les talus.

Appartenant à la famille des Astéracées, on la reconnaît facilement avec ses petites fleurs blanches et jaunes. Mais ce qu’on prend pour des pétales sont en réalité des fleurs ligulées assurant un rôle de pétale. Et chaque point jaune au centre de la fleur est en réalité une fleur.

Aussi, la Pâquerette est une plante sauvage comestible disponible presque toute l’année. Elle fleurit aussi presque toute l’année en dehors des mois les plus froids de l’hiver.

Une autre espèce, elle aussi comestible lui ressemble : la Fausse Pâquerette (Bellidiastrum michelii). Elle aussi produit des fleurs blanches et jaunes, mais est plus grande et ne se trouve que dans la partie Est de la France.

perge neige : magiques fleurs blanches d'hiver

Fleurs de Perce Neige, une plante sauvage à fleur blanche

Perce Neige en fleurs – Source Photo

Le Perce-Neige (Galanthus nivalis) est une des premières plantes sauvages à fleurir dans l’année. Bien qu’il existe plusieurs espèces de Perce-Neige, Galanthus nivalis est la plus commune.

Ses fleurs blanches se développent même lorsque la neige repose encore sur le sol. Il fleurit entre février et mars.

On trouve le Perce-Neige principalement dans les bois, les clairières un peut partout en Europe. Mais il reste assez rare en France. Il est donc protégé dans certaines régions.

D’ailleurs, ne le récoltez pas.  Premièrement, parce que c’est une plante sauvage rare et protégée. Mais aussi parce que le Perce-Neige est toxique.

En effet, ses bulbes crus sont vomitifs. 

Enfin, les risques de confusions sont très limités puisque ses fleurs blanches sont caractéristiques. Chaque fleur ne comporte que 3 pétales. Ces pétales sont d’ailleurs fermés toute la journée tant qu’il n’y a pas assez de soleil.

Une fois que le soleil est suffisamment puissant, les pétales de la fleur s’ouvrent pour dévoiler les étamines.

Reine des Prés : fleurs blanches mellifères

plante sauvage à fleur blanche la reine des prés

Fleurs Blanches de la Reine des Prés – Source Photo

Continuons notre expédition dans le Monde des plantes sauvages à fleurs blanches avec la Reine des Prés. La Reine des Prés (Filipendula ulmaria) est une plante sauvage assez commune en France. Et on la trouve aussi en Europe.

La Reine des Prés possède de nombreuses propriétés médicinales intéressantes. C’est d’ailleurs avec cette plante et le Saule Blanc qu’on obtient l’Acide salicylique qui sert à créer l’Aspirine. D’ailleurs, l’infusion d’écorce de Saule Blanc est efficace contre le mal de tête.

La Reine des Prés est assez discrète lorsqu’elle n’est pas en fleurs. Mais une fois fleurie, difficile de passer à côté.

Sa floraison se développe en multiples fausses ombelles ramifiées, très odorantes de couleur blanc jaune. Les fleurs blanche de la Reine des Prés poussent en corymbes à branches très inégales, le tout avec des étamines plus longues que les pétales. La Reine des Prés fait partie des plantes mellifères les plus intéressantes.

Enfin, ce sont les sommités fleuries qu’on récolte afin d’en faire des tisanes et des infusions au goût agréable. Les fleurs de la Reine des Prés sont diurétiques, fébrifuges, antispasmodiques et antirhumatismales.

sceau de salomon : fleurs blanches en forme de clochette

Fleurs blanches en forme de clochette du Sceau de Salomon

Fleurs blanches en clochette des Sceaux de Salomon – Source Photo

Le Sceau de Salomon est une plante sauvage appartenant à la famille des Asparagacées. C’est dont un cousin de l’Asperge Sauvage et du Muguet. Il existe d’ailleurs plusieurs espèces de Sceaux de Salomon et toutes sont dangereuses.

Comme le Muguet, le Sceau de Salomon produit des fleurs blanches en forme de clochettes. Ce sont des espèces encore relativement mal comprises, mais assez communes. On les trouve principalement dans les bois, les haies, les lisières de forêts.

Parmi les différentes espèces de Sceau de Salomon, on pourrait citer : 

  • Sceau de Salomon multiflore (le plus commun de tous)
  • Sceau de Salomon odorant. Lui aussi assez commun.
  • Sceau de Salomon verticillé. Plus rare.
  • Sceau de Salomon dit hybride. Plus rare 

sureau yèble : un petit sureau à fleurs blanches

Fleurs blanches du Sureau Yèble plante sauvage toxique

Sureau Yèble en fleurs – Source Photo

Le Sureau Yèble (Sambucus ebulus) ne doit pas être confondu avec le Sureau Noir ou le Sureau Rouge qui produisent aussi des fleurs blanches. Les 3 plantes appartiennent à la famille des Adoxacées, mais le Sureau Yèble est beaucoup plus petit que ces derniers.

Il est aussi toxique. Il n’est donc pas conseillé de le consommer. Ses fruits rappellent par leur forme et disposition ceux du Troène commun.

Assez discrète lorsqu’elle ne fleurit pas, cette plante sauvage à fleur blanche se remarque tout de suite plus vite une fois que sa floraison débute.

Le Sureau Yèble développe de nombreuses petites fleurs blanches disposées en corymbes dressées visibles de juillet à août.

Enfin, le Sureau Yèble est beaucoup moins commun dans les bois que les autres Sureaux. On le trouvera principalement dans les talus et bords de chemins. 

Trèfle Blanc : Plante sauvage à fleur blanche rampante

Fleurs blanches d'un trèfle des prés

Multiples fleurs blanches d’un Trèfle des Prés – Source Photo

Poursuivons avec la dernière plante sauvage à fleur blanche de et article : le Trèfle Blanc. Le Trèfle Blanc (Trifolium repens) est très commun dans les pelouses, prairies et champs. Impossible de passer à côté sans voir ses fleurs blanches.

Le Trèfle Blanc est aussi une plante sauvage comestible  de la Famille des Fabacées. C’est donc un cousin du Robinier faux Acacia et des Petits-Pois.

On trouve le Trèfle Blanc jusqu’à 2800 mètres d’altitude. Et bien que s’accommodant de plusieurs types de sols, il indique aussi un surpâturage lorsqu’il est présent en excès dans les champs.

Mais apportons plus de précisions sur ses fleurs. Les fleurs blanches sur Trèfle Blanc produisent beaucoup de nectar sucré, ce qui attire les abeilles et autres insectes pollinisateurs.

Mais le Trèfle Blanc, consommé en excès peut devenir toxique. Notamment chez les bovins.

Les variétés de romarin

Les variétés de Romarin (Liste + Images)

Quelles sont les différentes variétés de romarin ? Découvrez la liste des variétés de romarin en images, leurs utilisations et caractéristiques.

Plus d'infos
Saponine et saponines pour faire des savons et lessives naturelles

Saponines : qu’est-ce que c’est ?

Qu’est ce que la Saponine ? Ici, nous voyons ensemble ce que sont les saponines, comment elles fonctionnent, pourquoi elles sont utiles pour faire des lessives naturelles ou encore quel est leurs rôles au sein du Monde Végétal.

Plus d'infos
Solanum muricatum Pepino Poire Melon

Pepino (Poire Melon) – Solanum muricatum

Découvrez un fruit assez étonnant : le Pepino. Un fruit comestible qu’on appelle aussi Poire Melon ou encore Morelle de Wallis. Apprenez à le reconnaître, l’utiliser, mais aussi à le cultiver.

Plus d'infos
Article Précédent

Plante Sauvage à fleur jaune : 20 Plantes faciles à reconnaître

Article Suivant

Arbuste Sauvage à Fleur Blanche : 10 espèces faciles à reconnaître

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

IDENTIFIER, CULTIVER & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître, cultiver et utiliser les plantes (recettes et remèdes).