• Type:

LISTE DES PLANTES SAUVAGES TOXIQUES DE FRANCE

Bienvenue sur la liste des plantes Toxiques et Mortelles de France. Vous le savez sans doute, toutes les plantes sauvages ne sont pas comestibles

Certaines n’ont tout simplement pas un goût ou une texture agréable, d’autres sont plus dangereuses. 

Certaines plantes sont parfois tellement toxiques qu’une seule graine peut tuer un homme en bonne santé. 

Afin de vous prévenir des dangers nous vous parlerons des symptômes, des parties non comestibles et dangereuses de chaque plante ainsi que des substances toxiques incriminées.

SOMMAIRE DE LA LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE

AB CDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWYZ

A - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE

• Aconit Féroce (Aconitum ferox) - Renonculacées

Appartenant à la famille Botanique des Ranunculacées, l’Aconit Féroce porte très bien son nom. En effet, c’est l’une des plantes toxiques les plus mortelles de la Flore Française. Si vous ingérez cette plante toxique, paralysie musculaire, modification du rythme cardiaque pouvant entraîner la mort vous attendent. La principale substance incriminée est la pseudaconitine (népaline), un alcaloïde cardiotoxique.

• Aconit Napel (Aconitum napellus) - Renonculacées

Comme pour l’Aconit Féroce, l’Aconit Napel appartient à la Famille des Ranunculacées. Avec ces belles fleurs violettes, nous ne pensons pas à sa dangerosité. En effet, c’est aussi une des plantes les plus toxiques de la Flore Française. Toute la plante est dangereuse à cause des substances chimiques qu’elle contient. Entre autres : aconitine, atisine, véatchine (alcaloïdes cardiotoxiques). Elle pousse un peu partout en France en dehors de l’Ouest où elle est moins présente.

• Actée Spicata (Actaea spicata) - Renonculacées

L’Actea spicata est un petit arbrisseau aux baies noires particulièrement toxiques et aux fleurs blanches. Il fait aussi partie de la famille des Ranunculacées. Il pousse dans les forêts humides en basse montagne, sur les sols calcaires d’Europe et d’Asie. En cas d’ingestion, vomissements, diarrhées, tachycardie, céphalées, hypotension, vertiges, mort par défaillance cardio-vasculaire peuvent survenir.

• Adonis Vernalis (Adonis vernalis) - Renonculacées

L’Adonis vernalis est une petite plante herbacée à fleurs jaunes, de la Famille des Ranunculacées. Comme beaucoup d’autres Ranunculacées, c’est une plante toxique. En effet, les racines, tiges et graines contiennent C-glucosides de flavones, glycosides cardiotoniques, adonitoxine et la convallatoxine. Ces substances chimiques toxiques provoquent vomissements, diarhées, paralysie respiratoire et troubles cardiaques. Présente jusqu’en Sibérie, on la trouve en France dans le Massif Central.

• Ailante Glanduleux (Ailanthus altissima) - Simaroubacées

On appelle aussi l’ailante glanduleux “Faux Vernis du Japon“. Bien que cette appellation ne soit pas exacte car il est originaire des contrées de Chine et de Taïwan. C’est en effet une plante particulièrement invasive. Ce grand arbre produit de nombreuses fleurs vertes qui l’aide à se propager facilement dans toute l’Europe et en France. L’ailante est une plante toxique de la famille des Simaroubacées. Il produit aussi une odeur nauséabonde lorsqu’il est coupé.

• Ambroisie à feuilles d'armoise (Ambrosia artemisiifolia) - Astéracées

On l’appelle aussi Ambroisie à feuilles d’armoise, Ambroisie élevée, Petite herbe à poux. Ambrosia artemisiifolia est une plante herbacée annuelle à fleurs vertes discrètes et de la famille des Astéracées. L’Ambroisie à feuille d’armoise pousse normalement en Amérique du Nord, mais elle a été introduite en Europe où elle envahit les zones rudérales et les champs. Son pollen est la partie responsable des intoxications au rhume des foins à cause de la coronopiline qu’il contient.

• Andromède (Andromeda polifolia) - Éricacées

L’Andromède est une plante de type sous-arbrisseau appartenant à la Famille des Éricacées.  Elle produit aussi de belles fleurs blanches tirant sur le rose. Attention toutefois, la plante, même très rare et protégée en France est toxique. Elle n’a pas une grande toxicité, mais provoque tout de même nausées, vomissements. Peu importe la partie de la plante ingérée. Elle vit dans les milieux tourbeux d’Europe, d’Asie, d’Amérique du Nord. En France, elle pousse dans les Vosges et les Alpes.

• Anémone Sylvie (Anemone nemorosa) - Renonculacées

L’Anémone Sylvie, ou encore l’Anémone des bois. Cette plante herbacée aux fleurs blanches appartient à la famille des Renanculacées.  On la trouve principalement dans les zones montagneuses au sein des sous-bois de feuillus. Elle est donc assez commune en France malgré son absence du littoral méditerranéen. C’est avec le suc de la plante fraîche qu’elle provoque des irritations et des tremblements. La substance mise en cause : la Ranunculine.

• Anémone Pulsatille (Anemone pulsatillaa) - Renonculacées

Cousine proche de l’Anémone Sylvie, l’Aménone Pulsatille ou Coquerelle appartient aussi à la famille des Renanculacées. Cette petite plante herbacée vivace aux fleurs violettes déclenche une forte irritation, une miction douloureuse et parfois même des convulsions lorsqu’elle est ingérée. Le suc de la plante fraîche contient de l’anémonine, une substance chimique toxique. On la trouve surtout en Île-de-France.

• Aristoloche Clématite (Aristolochia clematitis) - Aristolochiacées

On trouve l’Aristoloche Clématite dans presque toute la France. En effet, cette plante de la famille des Aristolochiacées apprécie les sols calcaires et humides. Ainsi, elle est assez commune dans les bosquets et lisières Françaises. Cette plante toxique se reconnait grâce à ses fleurs jaunes possédant une odeur désagréable. La plante contient des substances toxiques comme des acides aristolochiques et aristolactames. Elle peut provoquer lésions rénales, vomissements, diarrhées, paralysie cardio-respiratoire chez l’Homme.

• Asaret d'Europe (Asarum europaeum ) - Aristolochiacées

L’Asaret d’Europe est une plante herbacée vivace qui pousse naturellement en Europe Centrale. Appartenant à la famille des Aristolochiacées, on le trouve dans la moitié Est de la France. Cette plante très toxique apprécie les forêts de feuillus neutrophiles et calcicoles et pousse jusqu’à 1700 m d’altitude. Ses fleurs marron passent souvent inaperçues. Elles ont une forme de clochettes velues et sont constituées d’un périanthe à trois lobes égaux.

• Asperge (Asparagus officinalis) - Asparagacées

L’Asperge est très bien connue dans la cuisine Française. Cette plante vivace provient à l’origine de l’Est du bassin méditerranéen et les Romains la cultivent depuis des siècles. Appartenant à la famille des Asparagacées, elle pousse principalement dans les sols sablonneux. Et on la trouve dans presque toute la France. Ses discrètes fleurs jaunes laissent place à des petits fruits rouges. En dehors des jeunes pousses qui sont comestibles, toute la plante est légèrement toxique. Mais on prête également des vertus médicinales aux jeunes plants d’asperges.

B - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE 

• Belladone (Atropa Belladonna) - Solanacées

La Belladone est une plante herbacée vivace à rhizome de la famille des Solanacées. Contenant de l’atropine, cette plante est une plante toxique particulièrement dangereuse. Elle se reconnaît assez facilement avec ses fruits noirs et ses fleurs violettes. Pouvant pousser jusqu’à 2 m de hauteur, elle vit de préférence sur les sols calcaires. Elle se trouve dans les clairières de bois humides mésohydriques, eutrophiles, et neutrophiles ainsi que les champs et les vignes.

• Bourdaine (Frangula alnus) - Rhamnacées

Appartenant à la famille des Rhamnacées, la Bourdaine est aussi une des plantes toxiques qu’on peut rencontrer en France. Ce petit arbuste de maximum 5 m de hauteur pousse sur des terrains humides et acides ou plus rarement secs et calcaires. On le trouve ainsi en sous-bois, clairières, lisières de forêts ou encore plaines de basses montagnes. Son écorce se dédouble facilement et possède une odeur forte et désagréable. Plante tinctoriale, importante au niveau écologique, au bois souple qui se travaille facilement en vannerie.

• Bourrache officinale (Borago officinalis) - Boraginacées

La Bourrache Officinale est une plante sauvage annuelle appartenant à la famille des Boraginacées qu’on trouve dans presque toute l’Europe. Elle se reconnaît facilement avec ses fleurs bleues et sa tige cylindrique, épaisse, dressée, de 20 à 60 cm de haut. Sans oublier ses nombreux poils. Cette plante rudérale sert à nourrir les abeilles et est très mellifère. Elle fait partie à la fois des plantes médicinales, comestibles mais aussi toxiques selon les quantités ingérées. Les graines sont riches en acides gras essentiels.

• Bryone dioïque (Bryonia dioica) - Cucurbitacées

La Bryone Dioïque est une des rares Cucurbitacées sauvages de France. Cette plante herbacée vivace est une plante grimpante qui pousse un peu partout en Europe et en Afrique du Nord. Dans les haies notamment. C’est aussi une plante très toxique et ce, peut importe la partie de la plante que vous utilisez. Elle peut provoquer vomissements, crampes et diarrhée, voire la mort selon les quantités consommées. Elle produit de petites fleurs blanches qui donneront par la suite des fruits rouges malheureusement trop attractifs pour les enfants.

• Buis commun (Buxus sempervirens) - Buxacées

Très connu comme plante ornementale pour l’Art Topiaire, le Buis Commun est un arbuste poussant naturellement dans les forêts françaises. Son aspect change en fonction du terrain et du climat où il pousse. Aussi, il dégage une odeur particulière qui lui est caractéristique. Appartenant à la famille des Buxacées, son feuillage supportant bien la taille est persistant. Ses petites fleurs jaunâtres attirent les abeilles. On délaisse de plus en plus le Buis comme plante ornementale car il est sensible à de nombreux ravageurs. C’est aussi une plante toxique mais son bois se travaille très bien.

C - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE

• Cerfeuil Sauvage (Anthriscus sylvestris) - Apiacées

Le Cerfeuil Sauvage est une plante herbacée vivace, biannuelle voire annuelle selon l’endroit où il vit. Cette plante appartient à la famille des Apiacées. Bien que comestible, des précautions sont à prendre. En effet, sa racine est toxique mais ses fleurs blanches sont comestibles (même si elles n’ont pas très bon goût) ainsi que ses feuilles et tiges, plus agréables. Mais des plantes toxiques de la même famille lui ressemblent énormément. Le Cerfeuil Penché ainsi que les Ciguës par exemple. Faites donc attention !

• Clématite des Haies (Clematis vitalba) - Renonculacées

Cette plante ligneuse grimpante appartenant à la famille des Renonculacées est une liane vivace qu’on trouve dans toute la zone Holacratique. Elle est même devenue envahissante en Nouvelle-Zélande. En France, on trouve la Clématite des haies un peu partout. Ses fleurs sont blancverdâtre sont odorantes et laissent place à des akènes à arêtes plumeuses qui resteront en place l’hiver. La Clématite des haies peut être considérée comme une plante toxique car elle contient de la protoanémonine.

D - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE 

• Daphné Lauréole (Daphne laureola) - Thyméléacées

Le Daphné lauréole est un arbrisseau dressé à feuilles persistantes qu’on trouve dans les bois calcaires de la France. Il appartient à la famille des Thyméléacées et est assez commun sur le territoire métropolitain. Le Daphné lauréole est une plante toxique  car ses fruits entraînent des brûlures de la bouche et du tube digestif. Cela dit, on peut l’utiliser comme plante ornementale. Cette espèce végétale produit de petites fleurs jaunes en février. Elles donneront ensuite les fruits noirs ovales, de petites drupes mêlées aux feuilles.

• Datura Stramoine (Datura stramonium) - Solanacées

La Datura Stramoine est une des plantes les plus toxiques de France. En effet, appartenant à la famille des Solanacées, elle diffuse de puissants alcaloïdes. Certains l’utilisent comme plante hallucinogène, mais de nombreux cas de morts sans hospitalisation d’urgence. Elle se reconnaît facilement avec ses larges feuilles dentées, ses fruits piquants et sa floraison blanche ou rose en forme de trompette. La Datura Stramoine possède un caractère envahissant. On ne sait pas si elle est originaire d’Europe comme certains textes Grecs pourraient le laisser penser ou vient du Mexique.

E - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE 

• Euphorbe Réveil-matin (Euphorbia helioscopia) Euphorbiacées

L’Euphorbe réveil-matin est une des plantes sauvages françaises les plus communes sur les sols sarclés. En effet, cette plante appartenant à la famille des Euphorbiacées aime les sols basophiles des cultures et champs. L’Euphorbe réveil-matin est une plante toxique pouvant mesure jusqu’à 50 cm de haut, bien qu’elle reste souvent de taille plus réduite. Elle se reconnaît facilement avec ses fleurs vertes légèrement jaunes en forme d’ombelle à 5 rayons. Ses feuilles quant à elles obovales en coin, sont arrondies et finement dentées au sommet.

• Eupatoire à feuilles de Chanvre (Eupatorium cannabinum) - Astéracées

Appartenant à la famille des Astéracées, l’Eupatoire à feuilles de Chanvre est une plante herbacée vivace qu’on rencontre dans les zones humides. Elle apprécie les marais, les bords de fossés, les sols riches et les mégaphorbiaies dont elle est si caractéristique. Elle pousse jusqu’à 1700 mètres d’altitude dans toute la France et l’Europe. Plante très mellifère, elle constitue une alimentation très recherchée par les papillons et syrphes. Jugée par certains comme plante médicinale, elle peut aussi être considérée comme plante toxique à cause des alcaloïdes pyrrolizidiniques qu’elle contient.

G - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE

• Galéga Officinal (Galega officinalis) - Fabacées

Appartenant à la famille des Fabacées, le Galéga officinal est une des plantes les plus toxiques pour le bétail. En effet, quelques dizaines de grammes suffisent à tuer un cheval. Les ovins, bovins et équidés y sont très sensibles. Malgré son danger, cette plante herbacée vivace à la floraison rose claire soutenue, arrive à se répandre assez vite dans les cultures et champs. On la trouve en effet dans presque toute la France et elle est considéré comme une plante invasive en Amérique du Nord où elle s’est naturalisée.

• Genêt à balais (Cytisus scoparius) - Fabacées

Longtemps très utilisé pour la confection de balais d’où il tire son nom, le Genêt à balais est un arbuste à feuillage caduc appartenant à la famille des Fabacées. Il ne vit pas très longtemps, généralement moins de 15 ans et ne dépasse que rarement les 2 mètres de haut, bien qu’il puisse en atteindre 4. Facilement remarquable grâce à sa floraison jaune abondante, on le trouve aussi dans presque toute la France. Le Genêt à balais est toutefois une plante toxique pour l’Homme. Il fixe aussi très bien l’azote dans le sol.

• Gui (Viscum album) - Santalacées

Le Gui est sans doute une des plantes sauvages françaises les plus communes de la métropole. On le trouve aussi en Corse. Cette plante de la famille des Santalacées est une plante hémiparasite se fixe sur les branches des arbres et absorbe leur sève. Le Gui est une des plantes les plus toxiques de France pour l’Homme, mais les oiseaux apprécient ses fruits blancs et visqueux. Aussi, le Gui est une espèce végétale dioïque, c’est-à-dire que le pied a soit des fleurs femelles, soit des fleurs mâles. Ces fleurs sont d’ailleurs très discrètes, de couleur jaunâtre et disposées en glomérules.

H - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE 

• Hellébore Fétide (Helleborus foetidus) - Renonculacées

L’Héllébore Fétide est une des plantes sauvages françaises les plus communes des forêts thermophiles, des broussailles et des endroits rocheux en sol plutôt sec, calcaire ou neutre. En fait, on la trouve presque de partout en France sauf en Bretagne et dans le Nord ou elle est plus rare. Appartenant à la famille des Renonculacées, c’est une plante toxique. Elle se reconnaît facilement grâce à son feuillage vert foncé très découpé et à ses fleurs vertes qui apparaissent au mois d’avril. Cette plante attire de nombreux diptères.

I - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE

• If Commun (Taxus baccata) - Taxacées

L’if commun est un arbre de type conifère mais non résineux qu’on rencontre surtout dans les parcs et jardins de France où il joue un rôle ornemental. Il pousse lentement mais supporte bien la taille. Il est donc souvent utiliser pour des topiaires. Malheureusement à l’état sauvage, il a tendance à se raréfier dans la nature. C’est d’ailleurs dans les bois de feuillus de basse et moyenne montagne qu’on a le plus de chance de le trouver. L’if commun est une plante particulièrement toxique pour l’Homme et le bétail. En effet, toutes les parties de la plante à l’exception du fruit rouge (attention à la graine !) sont fortement toxiques.

J - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE 

• Jusquiame noire (Hyoscyamus niger) - Solanacées

La Jusquiame noire est une plante annuelle ou biannuelle de la famille des Solanacées. Elle possède une odeur désagréable et des poils glanduleux collants. Riche en alcaloïdes, cette plante herbacée est une plante très toxique et ses symptômes ressemblent à ceux de la Belladone ou de la Datura. Elle se reconnaît facilement grâce à son inflorescence en cyme unipare hélicoïde. Aussi, sa fleur est jaune avec l’intérieur tirant sur le pourpre ou violet. On trouve cette espèce sur les terrains en friche ou labourés.

L - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE

• Laurier-tin (Viburnum tinus) - Adoxacées

Cet arbuste à feuillage persistant de la famille des Adoxacées porte plusieurs noms. En effet, on le trouve à la fois sous l’appellation Laurier-tin, mais aussi sous le nom Viorne-tin. Ce n’est d’ailleurs pas un Laurier. Il peut mesurer jusqu’à 7 mètres de hauteur au grand maximum. C’est une plante cultivée pour son feuillage et sa floraison blanche comme plante ornementale. Elle est aussi légèrement toxique. En effet, ses fruits ne présentent aucun intérêt alimentaire chez l’Homme et peuvent provoquer des troubles digestifs.

M - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE 

• Marronier (Aesculus Hippocastanum) - Sapindacées

Bien qu’on l’appelle “Marronnier d’inde“, il ne vient pas d’Inde, mais des Balkans. Cela dit, on l’utilise comme arbre ornemental dans les parcs et jardins. Ce grand arbre à fleurs blanches de la famille des Hippocastanacées n’est que faiblement toxique. Son écorce et ses fruits mis en cause. Des nausées œdèmes et hypotension apparaissent lors de leur ingestion à cause de la Saponine, Esculine qu’ils contiennent.

• Mercuriale Annuelle (Mercurialis annua) - Euphorbiacées

La Mercuriale annuelle fait partie des mauvaises herbes des cultures. Appartenant à la famille des Euphorbiacées, c’est aussi une plante toxique. En effet, son pollen peut être irritant pour certaines personnes et elle provoque spasmes et vomissements en cas d’ingestion. On la trouve sur presque toute la France mais elle a une préférence pour les sols nitrophiles jusqu’à 1800 mètres d’altitude. Elle porte des feuilles opposées, ovales-lancéolées, dentelées, courtement pétiolées et de couleur vert-clair. C’est une espèce dioïque dont les fleurs mâles et fleurs femelles sont de couleur verte.

• Morelle Noire (Solanum nigrum) - Solanacées

La Morelle Noire appartient à la famille des Solanacées. Et comme beaucoup de plantes de la famille des Solanacées, c’est une plante toxique. En effet, cette plante annuelle aux fruits noirs produit de la solanine, une substance chimique toxique. Mais une fois complétement mûr et noir, le fruit de la Morelle noire devient comestible. C’est en effet une plante consommée dans plusieurs pays comme en Grèce. Dans certains pays, on mange aussi les feuilles cuites.  Attention à ne pas confondre la Morelle noire avec la Belladone ou la Douce-amère.

N - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE

• Nielle des Blés (Agrostemma githago) - Caryophyllacées

La Nielle des blés, Agrostemma githago, est une plante herbacée annuelle à fleurs roses de la famille des Caryophyllacées. Les graines contiennent aussi des substances chimiques toxiques : saponoside triterpénique et l’agrosthémine. Ces substances peuvent provoquer githagisme, diarhée ou encore paraplégie. L’Homme dispersa cette espèce partout où il cultive les céréales. On la trouve ainsi dans presque toutes les zones cultivées du monde.

P - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE 

• Petite Ciguë (Aethusa cynapium) - Apiacées

La Petite Ciguë, ou la Ciguë des jardins est une plante herbacée à fleurs blanches de la famille des Apiacées. Elle pousse dans presque toute l’Europe, jusqu’en Asie mineure dans le Caucase. Toutes les parties de la plante sont toxiques voire mortelles. En effet, à cause de la conine qu’elles contiennent, le risque de paralysie respiratoire est très présent.

R - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE 

• Rue Officinale (Ruta graveolens) - Rutacées

La Rue officinale est un sous-arbrisseau de la famille des Rutacées qu’on peut utiliser pour ses vertus médicinales et aromatiques. On reconnaît facilement cette espèce par son feuillage glauque, semi-persistant et ses fleurs jaunes. Lors de sa floraison, la Rue officinale dégage une forte odeur rappelant celle de du coco (pas la noix de coco). Cette odeur est presque désagréable. Même si la plante s’utilise en tant qu’aromatique, il ne faut pas en abuser car c’est une plante toxique.

S - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE 

• Séneçon commun (Senecio vulgaris) - Astéracées

Le Séneçon commun est une des plantes sauvages françaises les plus communes dans le Monde. On le trouve en effet dans toutes les zones tempérées du globe. Cette plante herbacée annuelle aux formes variables peut mesurer jusqu’à 1m50 de hauteur. Elle appartient à la famille des Astéracées. C’est une plante toxique pour la plupart des mammifères bien qu’on l’ait utilisé comme plante médicinale par le passé. D’ailleurs, les bénéfices n’étaient pas aussi importants que les risques hépatiques.

• Séneçon Doronic (Senecio doronicum) - Astéracées

Appartenant à la famille des Astéracées, le Séneçon doronic est une plante herbacée vivace à fleurs jaunes qu’on trouve dans les zones montagnardes héliophiles à sols basiques secs ou frais de France. On peut facilement le confondre avec l’Arnica des montagnes ou le Doronic à grandes fleurs qui sont des espèces de la même famille mais pas du même genre. On peut utiliser le Séneçon doronic comme plante ornementale mais pas comme plante comestible. En effet, la plante est toxique, peut importante la partie utilisée.

• Sumac de Virginie (Rhus typhina) - Anacardiacées

Souvent très utilisé comme plante ornementale, le Sumac de Virginie est un arbuste à fleurs rouges appartenant à la famille des Anacardiacées. Originaire de Virginie, aux États-Unis, il  démontre malheureusement son côté invasif en France ainsi qu’en Europe. Avec ses feuilles imparipennées et composées, il peut se confondre avec l’Ailante glanduleux, même si les deux espèces n’ont pas les mêmes ports. Le Sumac de Virginie est une plante comestible en partie. En effet, on utilise ses fruits rouges acides pour créer la limonade rose. Mais le latex est toxique. En effet, son contact avec la peau peut provoquer des allergies ou des dermatoses.

• Sureau Hièble ( Sambuscus ebulus) - Adoxacées

Appartenant aussi à la famille des Adoxacées, le Sureau hièble peut se confondre avec d’autres espèces de Sureaux qui sont comestibles. Mais il est assez facile à reconnaître car il ne dépasse pas les 2 mètres de hauteur. Cette plante toxique n’est non plus pas un arbuste mais une plante herbacée. Aussi ses corymbes sont dressés, alors que celles du Sureau noir ont un port retombant. Enfin, le Sureau hièble apprécie les zones de typoe ourlets externes médioeuropéens, eutrophiles, mésohydriques. Sa floraison blanche arrive entre s’étale de juin à août.

T - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE

• Tamier Commun (Dioscorea communis) - Dioscoréacées

Dans la Liste des Plantes Sauvages Françaises, le Tamier commun fait partie des plantes toxiques les plus communes de nos régions. En effet, bien qu’on puisse consommer ses jeunes pousses comme dans certaines régions d’Occitanie, tout le reste de la plante est toxique. Il contient diverses substances chimiques pouvant provoquer des démangeaisons au niveau de la peau ou même provoquer des troubles digestifs plus ou moins graves. Le Tamier commun contient aussi beaucoup d’Oxalate de calcium pouvant provoquer des calculs rénaux.

V - LISTE DES PLANTES TOXIQUES DE FRANCE 

• Violette Odorante (Viola odorata) - Violacées

Appartenant à la famille des Violacées, la Violette odorante est une plante herbacée vivace largement utilisée en parfumerie. Mais on la considère aussi comme une plante médicinale et comestibles en dehors de sa racine qui peut être légèrement toxique et provoquer des vomissements. C’est une plante bio-indicatrice permettant de repérer les sols riches en bases. Elle pousse un peu partout es bois clairs, lisières, haies, pelouses, clairières, prairies et bords des chemins de France.

• Viorne Lantane (Viburnum lantana) - Adoxacées

La Virone lantane est une espèce d’arbuste à feuilles caduques appartenant à la famille des Adoxacées. Il ne dépasse pas les 5 mètres de hauteur. Ses feuilles sont opposées et mesurent de 6-13 cm de long ainsi que 4-9 cm de large. Elles sont aussi ovales, finement dentées, à face inférieure duveteuse grise. On utilise la Viorne lantane principalement comme plante ornementale pour sa floraison blanche. Mais il s’agit d’une plante légèrement toxique dont les fruits peuvent provoquer des vomissements.

• Viorne Obier (Viburnum opulus) - Adoxacées

Appartenant à la famille des Adoxacées, la Viorne obier est un arbuste qui ne dépassera guère les 4m de hauteur. C’est une espèce végétale assez commune. On la trouve en effet en Amérique du Nord, en Europe dont la France et l’Asie. La Viorne obier aime les sols humides, les marais et marcotte facilement. On considère cette espèce comme une plante toxique sans trop de danger malgré les troubles digestifs que ses fruits peuvent engendrer.

Article Précédent

BOIS DE HOUX : Comment l’utiliser ?

Article Suivant

Liste des Plantes Sauvages Comestibles de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).