• Type:

Les Propriétés de la Reine des Prés

INTRO : Quelles sont les Propriétés de la Reine des Prés ?

Aujourd’hui, zoom sur les propriétés de la reine des prés. Beaucoup de passionnés de Botanique connaissent cette plante herbacée vivace de la famille des Rosasées.

De son doux petit nom latin Filipendula ulmaria, on appelle aussi cette plante ulmaire ou Fausse spirée. Mais porte aussi beaucoup d’autres noms comme : spirée ulmaire, fleur des abeilles, nommée belle des prés, ormière, barbe des chênes, barbe de bouc, herbe aux abeilles ou encore vignette.

Très commune en Europe centrale et septentrionale, cette plante comestible s’utilise aussi comme médicament ancestral en phytothérapie grâce à ses principes actifs naturels. Mais son utilisation ne se contente pas à l’Europe et la Reine des Prés déploie également ses bénéfices en Asie Occidentale et en Amérique. 

Cette plante médicinale se trouve facilement en France. C’est aussi une des plantes médicinales les plus intéressantes dans la Flore Française. Elle possède de nombreuses vertus et applications médicinales.

Voici donc le déroulé du plan : 

1 –  Histoire de la Reine des Prés comme Remède Médicinal Naturel

2 – Les Propriétés De La Reine Des Prés : Quelles Sont Ses Vertues ?

3 – Les Principes Actifs De La Reine Des Prés : Comment Ça Marche ?

4 – Quel Dosage pour des soins en Phytothérapie Naturelle ?

5 – Précaution d’emploi, effets indésirables et toxicité

Histoire De La Reine Des Prés Comme Remède Médicinal Naturel

Connue depuis le Moyen-Âge, l’Homme utilise la reine des prés déjà depuis des siècles pour ses vertus médicinales en plus de son attrait comestible. Déjà à l’époque, la reine des prés était considérée comme une plante aux pouvoirs magiques et ses fleurs blanches étaient dispersées lors des mariages afin de diffuser la paix, l’amour et l’harmonie.

En parlant d’amour, les druides se servaient de la reine des prés dans le but de lancer des sortilèges d’amour.

Plus efficaces que ces sorts d’amour, les médecins du Moyen-Âge connaissaient déjà les vertus des propriétés antipyrétiques et antirhumatismales de cette plante médicinale.

Aussi, au 17ᵉ siècle, les soignants utilisent la reine des prés traiter les patients atteints du virus de la grippe, endiguer des brûlures gastriques ou même diarrhées, douleurs musculaires et articulaires.

Mais il faut attendre 1835 pour que la reine des prés commence à livrer ses propriétés médicinales dont nous parlerons un peu plus en détail dans la section suivante.

Avec ses travaux scientifiques, Karl Löwig réussi à extraire une molécule proche de l’acide salicylique : l’acide spiréique. Molécule aujourd’hui connue sous le nom de Salicylate de sodium.

Karl Jacob Löwig

Karl Jacob Löwig​ qui a mis en avant les propriétés de la reine des prés

Cette substance proche de l’acide salicylique avait la capacité de soigner douleurs et la fièvre mais provoquait des effets secondaires indésirables comme des douleurs et gênes gastriques. Il faut donc encore laisser faire le temps pour que la reine des prés devienne intéressante.

En effet, le chimiste Français Charles Gerhardt transforme le Salicylate de sodium en acide acétylsalicylique. Cependant, son produit final reste impur et trop cher à fabriquer. 

Ce n’est donc qu’en 1897 que les propriétés de la reine des prés vont être sublimées. En effet, le chimiste allemand Felix Hoffmann reprend les travaux de Charles Gerhardt et améliore sa fabrication en acide acétylsalicylique pur.

Ce nouveau médicament s’utilise encore de nos jours : l’ASPIRINE. (Aspirin®).  Avec “a” pour acétyl et ”spirin” pour Spiraea, le nom latin du genre de la Reine des Prés.

Les Propriétés De La Reine Des Prés : Quelles Sont Ses Vertues ?

Parmi les propriétés médicinales de la reine des prés, nous pouvons noter que cette plante est : Anti-inflammatoire, Diurétique, Antiulcéreuse, Astringente et Anti microbienne. 

De plus on lui confère un pouvoir Anti Douleur, Antispasmodique, Anti oxydant et provoquerait même des effets de minceurs en luttant contre le surpoids. Voyons donc ça plus en détails maintenant.

Propriétés Anti-inflammatoire de la Reine des prés : Anti Rhumatisme & Arthrose

Lorsque nous ingérons une dose de reine des prés, notre foie transforme les composés salicylés en acide salicylique. Pour rappel, l’acide salicylique est la molécule responsable des propriétés anti-inflammatoire mais aussi antipyrétiques. 

Contrairement à qui est le principe actif de l’aspirine, l’acide salicylique ne provoque pas les effets indésirables gastrique bien connu de l’acide acétylsalicylique (le principe actif de l’aspirine).

Plusieurs études ont aussi démontré la présence de composés phénoliques et des flavonoïdes au sein de la plante. Ces effets antioxydant diminue l’inflammation et luttent contre les attaques de radicaux libres. Les radicaux libres étant responsables de plusieurs pathologies inflammatoires comme les rhumatismes ou l’arthrose.

BONUS : l’infusion d’écorce de Saule Blanc qui possède aussi des composés salicylés. Ce qui lui donne des propriétés similaires aux propriétés de la Reine des Prés.

Une Plante Diurétique

The European Scientific Cooperative On Phytotherapy (ESCOP) déclare que Filipendula ulmaria permet l’élimination rénale de l’eau. Et donc, le bon fonctionnement des reins. Plusieurs études affirment que la Reine des Prés favorise aussi une bonne diurèse. C’est à dire une production d’urine de meilleure qualité.

Filipendula ulmaria est donc une plante particulièrement intéressante pour ses propriétés détoxifiantes et drainantes. Elle permet de cette manière d’éliminer les toxines du corps tout en diminuant la rétention d’eau. Et apporte donc une meilleure santé grâce à ces soins en douceur.

En plus de son atout de plante médicinale anti inflammatoire, la Reine des Prés y allie son côté diurétique. En effet, en plus de calmer la douleur elle réduira la taille de l’oedème grâce à son effet diurétique. 

Une autre vertu intéressante de la Reine des Prés : sa protection naturelle sur les articulations. Elle empêche le dépôt de cristaux d’acide urique liés dans les crises de goutte.

Le Côté Antiulcéreux de la Reine des Prés

La Reine des Prés permet de protéger le système gastrique. Elle possède uun effet gastro-protecteur qui a plusieurs propriétés interessantes. Premièrement, il prévient les ulcères en empêchant leur formation. Cette plante réduit l’action ulcérogène de plusieurs médicaments et aliments.

En plus d’empêcher les ulcères de se former, elle favorise aussi à leur cicatrisation. Les ulcères déjà existants seront donc soignés plus facilement. Depuis une étude réalisée en 2010, nous savons maintenant que la Reine des Prés protège le système gastrique en empêchant le développement de Helicobacter pylori, une bactérie engendrant des ulcères gastroduodénaux.

Enfin, la Reine des Prés protège la muqueuse gastrique grâce à ses tanins.

Action Astringente, une Autre des Propriétés de la Reine des Prés

En Phytothérapie, si vous utilisez la Reine des Prés en application topique, vous aurez accès à d’autres vertus de cette plante.

Pour rappelle, le terme topique signifie “être appliqué à la surface du corps”. Comme pour la pommade, les médicaments dits topiques doivent être appliqué sur la surface de la peau. De cette manière, vous pourrez ainsi utiliser la Reine des Prés pour ses soins de la peau.

C’est d’ailleurs avec les soins de la peau que la Reine des Prés donne un effet visuel à vos soins. Ils se remarqueront donc tout de suite.

En effet, elle favorise la cicatrisation. Ainsi, elle soigne les plaies, les blessures, les brûlures ou encore l’eczéma. Bonne pour la peau, elle lutte aussi contre la présence de l’acné. Le tout en diminuant la sécrétion de sébum. 

Sans oublier son Action anti microbienne, une autre de ses vertus

Comme nous l’avons expliqué précédement la Reine des Prés empêche certaines bactéries de se développer. C’est le cas de Helicobacter pylori, bactérie responsable de certaines crises d’ulcères.

Mais la Reine des Prés ne s’arrête pas là. En effet, son activité bactéricide contre de nombreux pathogènes humains nous est très bénéfique. Cette plante lutte contre plusieurs maladies liées aux développement de bactéries dont :

  • Helicobacter pylori, responsable du développement de certains ulcères.
  • Campylobacter jejuni, bactérie responsable de provoquer de diarrhées et parfois même d’avortement (campylobactérioses).
  • Escherichia coli, pouvant provoquer gastro-entérites, infections urinaires, méningites ou encore des sepsis.
  • Staphylococcus aureus, la fameux Staphylocoque doré responsable d’intoxications alimentaires, d’infections localisées suppurées
  • Listeria monocytogenes, bactérie responsbale de la Listériose.
  • Salmonella Enteritidis, une dangereuse protéobactérie responsable de la fièvre typhoïde et de la Salmonellose.

Les Principes Actifs De La Reine Des Prés : Comment Ça Marche

La Reine des Prés contient de nombreux minéraux intéressants pour une bonne santé. Parmi ses éléments favorisant une santé vigoureuse, nous pouvons citer la présence de fer, de calcium, du soufre ou encore du glucoside, dérivé du glucose.

Mais ce n’est pas tout.

Acide salicylique : une des meilleures propriétés de la Reine des Prés

Comme nous l’avions vu lors des recherches de Karl Löwig, la Reine des Prés contient de l’Acide salicylique. Cet Acide salicylique, précurseur de l’acide acétylsalicylique est la base de l’aspirine. 

Consommé en trop grande quantité, ce produit reste toxique pour l’organisme. Mais dans des quantités controllées, il sert à la conservation alimentaire et comme anti septique.

Depuis des siècles, les propriétés de l’acide salicylique sont connues avant même de l’avoir découvert en laboratoire. Ainsi, avec les Saules, la Reine des Prés s’utilisait déjà pour lutter contre la fièvre au Moyen-Âge.

En médecine moderne, l’acide salicylique est désormais remplacé par l’Aspirine ou encore le paracétamol.

Gaulthérine : un principe actif à action anti inflammatoire

Les propriétés anti inflammatoire sont en grande partie réalisées grâce à la Gaulthérine présente dans la Reine des prés. 

Cette substance chimique aux vertus médicinales se trouve aussi dans l’écorce de Betula lenta. Lorsque la Gaulthérine est distillée, elle devient identique à l’huile du Gaultheria procumbens, une autre plante médicinale sauvage mais qu’on trouve au Canada.

Cette substance permet entre autre possède des vertus anti-inflammatoire, antidouleur, anti-spasmodique, vasodilatatrice, désintoxiquante et draineur urinaire.

La Présence de Flavonoïdes

Derrière ce nom barbare de Flavonoïde, il ne faut pas prendre peur. De très nombreux végétaux servant à l’alimentation humaine en présentent.

Ainsi, nous pouvons citer la reine des prés, mais d’autres plantes sauvages comme l’aubépine, le cassis, le mélilot ou encore le millepertuis. Les Flavonoïdes sont des tanins responsables de la couleur des fleurs et fruits des plantes.

Ils représentent aussi une grande source de d’antioxydants dans l’alimentation humaine et diverses. En effet, il existe plus de 6000 types de Flavonoïdes au sein du règne végétal.

Les Flavonoïdes, associées à d’autres éléments présents chez les plantes comme les fibres, vitamines et minéraux, glucosinolates, caroténoïdes aideraient la santé humaine.

On prêterait aux flavonoïdes le renforcement de la résistance des capillaires. Et c’est d’ailleurs même la première propriété reconnue historiquement de ces molécules. Mais ils joueraient aussi un rôle non négligeable dans l’action antioxydante ou encore d’inhibiteurs enzymatiques.

Quel Dosage Pour Des Soins En Phytothérapie Naturelle ?

La Reine des Prés est donc une plante qui permet de soulager les douleurs, qui prévient d’un trouble digestif en aidant notre estomac et notre intestin en combattant l’ulcère avec l’inhibition de certaines bactéries. 

La Reine des Prés soulage de nombreux maux gastro intestinaux et permet globalement une meilleure santé du tube digestif. Mais alors, quel dosage pour bénéficier des bons effets sur la santé de la Reine des Prés ?

D’après L’EMEA (Agence européenne des médicaments) il faut respecter les précaunisations du dosage suivant : 

  • 2 à 18g par jour de plante séchée en infusion
  • 250 à 1500mg d’extrait sec en poudre par jour
  • 6 à 12 ml de teinture mère par jour

Précaution D'emploi Quant À La Reine Des Prés :

ATTENTION !!!!

Chaque plante sauvage, même reconnue présente des dangers ! Ne consommez AUCUNE PLANTE SAUVAGE sans l’avis d’un médecin.

N’oubliez pas non plus les confusions possibles avec d’autres plantes sauvages toxiques. Aussi, même une plante sauvage comestible peut être dangereuse.

En effet, un sol pollué ou des animaux ont pu souiller la plante que vous voulez consommer. Nous ne prendrons aucune responsabilité si vous décidez de passer à l’action. Il ne faut pas non plus oublier les éventuelles réactions allergiques liées à certaines substances chimiques !

Comme de nombreuses plantes sauvages médicinales, la consommation de la reine des prés peut être dangereux.

En effet, selon les quantités de principes actifs ingérés, des effets secondaires et indésirables peuvent apparaître. Plus grande encore, ce sont les maladies liées aux animaux sauvages.

Ainsi, rien qu’à la récolte de la reine des prés, pensez à prendre des précautions. Nous vous conseillons de ne jamais ramasser de plantes sauvages près des cours d’eau. Ni même dans des sols pollués (ancienne mine, usine ou lieu de terrassement).

Plus insidieux encore, le passage d’animaux et notamment leur urine ou leurs excréments. Ces derniers peuvent apporter avec eux de nombreuses maladies, mortelles pour certaines.

Enfin, comme pour de nombreux médicaments, la consommation de reine des prés est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes. 

Avec une posologie recommandée, il n’y a pas d’effets secondaires indésirables la plupart du temps. Mais certaines personnes peuvent dans de rares cas ressentir des maux d’estomac, des nausées et des réactions cutanées.

Alors pour éviter tout problème liée aux principes actifs de la reine des prés, veuillez consulter votre médecin. Seul l’avis d’un médecin pourra vous recommander ou non la consommation de reine des prés.

© TOUS DROITS RÉSERVÉS PAR MONDE VÉGÉTAL.

Article Précédent

10 Mauvaises Herbes Comestibles de nos Jardins

Article Suivant

LEXIQUE BOTANIQUE : Définition des Termes Techniques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

IDENTIFIER, CULTIVER & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître, cultiver et utiliser les plantes (recettes et remèdes).