• Type:

Qu’est-ce que la Clairière ? Un écosystème à part dans la Forêt

Qu'est ce que la Clairière ? Comment la reconnaître

La clairière est un type de biotope particulièrement lié aux zones boisées. Elle ressemble en partie à la lisière de forêt. En effet, la clairière est un lieu ouvert dans un bois, une forêt ou une zone boisée dans laquelle la lumière arrive jusqu’au sol.

Mais contrairement à la lisière, elle reste un milieu plutôt fermé car la forêt entoure la clairière alors que la lisière est une séparation entre un milieu forestier et un autre milieu comme une prairie.

Puisque la clairière est un milieu plus riche en lumière que la forêt, elle se caractérise donc par un autre type de végétation. Elle permet notamment à la végétation herbacée de mieux prospérer que sous la cime des arbres où seules des espèces ombrophiles peuvent prospérer.

Aussi, une clairière possède un microclimat légèrement différent de celui de la forêt périphérique. La clairière offre donc une plus grande biodiversité en combinant les caractéristiques de deux milieux différents. 

Mais aussi intéressante que soit-elle pour la biodiversité, une clairière n’est qu’un biotope temporaire. En effet, elle finira tôt ou tard par se faire coloniser par les arbres aux alentours si l’homme ou les animaux ne les suppriment pas régulièrement.

clairière composée de plusieurs espèces d'herbes sauvages

Exemple d’une clairière offrant une biodiversité plus importante (Source Photo)

Comment se forme la Clairière dans une forêt ?

Les clairières sont des milieux qui peuvent se former de manière naturelle ou artificielle. Mais ce qui est sûr c’est que ce biotope peut se créer assez rapidement. 

Les grands herbivores tels que les cerfs et chevreuils peuvent créer et surtout entretenir des clairières lorsqu’ils écorcent les arbres. Ainsi, à force de s’épuiser, ces derniers finissent par laisser la place à des espèces pionnières caractéristiques des clairières.

Les plus grandes clairières naissent quand même avec les incendies ou les déboisements réalisés par l’Homme. Dans ces cas-ci, la matière organique laissée sur le sol sera propice à une explosion de vie foisonnante. 

Enfin, des causes moins répandue mais tout autant viables pour la création de clairières dans les zones boisées. Il existe aussi la remontée des nappes phréatiques qui a pour effet d’asphyxier le système racinaire des arbres en place et ainsi favoriser l’apparition de plantes herbacées très bien adaptées aux milieux humides.

Plus petit en terme d’importance, la chute d’un arbre peut engendrer la création de microclairières et ainsi permettre l’apparition de microhabitats nouveaux.

Quelques espèces végétales indicatrices en France :

Les espèces qui aiment ce type de biotope sont la plupart du temps des plantes herbacées héliophiles. Certaines sont même une source de nourriture intéressante pour certains oiseaux ou insectes. Vous pouvez aussi découvrir la liste complète des plantes sauvages françaises

Voici quelques-unes des espèces végétales typiques des clairières : 

Anemone nemorosa, Crataegus monogyna, Plantago major,  Asphodelus albus,  Atropa belladonna,  Epilobium angustifolium,  Anemone nemorosa, Digitalis purpurea, Urtica dioica, Heracleum sphondylium.

Article Précédent

Qu’est-ce qu’un Houppier ? Quel est son rôle ?

Article Suivant

Quels sont les Plus Grands Arbres au Monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).