• Type:

Les Adoxacées (Adoxaceae)

Monde Végétal vous présente les Adoxacées. Qu’est-ce que c’est, et comment les reconnaîtres.

Premièrement, les Adoxacées sont une famille Botanique regroupant plusieurs espèces de plantes sauvages. Contrairement aux Astéracées, Fabacées ou encore Rosacées, cette famille n’est pas beaucoup représentée au sein de la Flore Française.

Même à travers le monde, cette famille Botanique ne comptent que ~200 espèces. Mais en France, quelques-unes de ces espèces sont assez communes et il vous sera par conséquent difficile de passer à côté lors de vos randonnées.

Voyons donc comment reconnaître une plante de la famille des Adoxacées et ensuite quelques espèces notables. Au passage, certaines de ces espèces végétales ont même été arrachées à la famille des Caprifoliacées.

Caractéristiques et identification des Adoxacées :

Premièrement, les Adoxacées comprennent aussi bien de petites plantes herbacées que des arbustes. Seulement, cette famille Botanique n’a pas une grande biodiversité puisqu’elle ne comprend que 5 genres.

Les genres Adoxa, Sambucus, Sinadoxa, Tetradoxa ainsi que Viburnum sont les seuls genres représentants de cette famille. Mais globalement, les espèces les plus communes sont des arbustes de taille moyenne.

La caractéristique frappante des Adoxacées se trouve dans leur floraison. En effet, le nom de la famille provient du genre Adoxa, issu du Greg. « A » donnant un sens de « privatif » et « doxa » signifiant « réputation ».

C’est parce que leur floraison passe inaperçue. La raison, de petites fleurs verdâtres, pouvant être blanches mais qui ne dégageant pas d’odeur agréable.

Les plantes de cette famille possèdent fleurs hermaphrodites discrètes. Généralement, leurs fleurs sont aussi constituées de 5 pétales et rassemblées en cymes ou en corymbes rappelant les ombelles des Apiacées.

Les fruits sont la plupart du temps de petites drupes contenant 1 à 5 noyaux.

Enfin, certaines espèces sont des plantes sauvages toxiques, d’autres sont des plantes sauvages comestibles. Certaines sont mêmes largement cultivées comme plantes ornementales.

apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

Quelques espèces notables :

  • Adoxa moschatellina : On l’appelle aussi Adoxe musquée, Moscatelline, ou encore Muscatelle à cause de son odeur musquée très caractéristique. C’est une petite plante herbacée qu’on trouve dans les sous-bois, les forêts, les clairières. De petite taille et avec une floraison verte très discrète, elle passe souvent inaperçue, d’où le fait qu’elle inspira le nom de la famille des Adoxacées.
  • Sambucus nigra (Sureau Noir) : Une des espèces d’Adoxacées les plus communes. Auparavant, les Sureaux appartenaient aux Caprifoliacées. Cet arbuste peut mesurer jusqu’à 8 mètres et produit des fruits noirs comestibles une fois arrivés à maturité. Ses fruits servent d’ailleurs à faire des sirops et confitures. Mais le reste de la plante est toxique. Ne confondez pas le Sureau Noir avec le Sureau Yèble qui lui est totalement toxique.
  • Viburnum lantana : Parmi les Adoxacées, la Virone lantane fait partie des espèces les plus communes. Ce bel arbuste aux feuilles caduques reste toxique pour l’Homme mais fait le bonheur des oiseaux. Ses fruits peuvent être noirs ou rouges sur la même plante.
  • Viburnum opulus : Dernière espèce d’Adoxacées les plus communes. Elle fait aussi partie des plantes toxiques de France. Elle mesure environ 4 mètres de hauteur et produit de petites baies rouges malodorantes. Le cultivar Viburnum opulus ‘Roseum’ s’utilise beaucoup comme plante ornementale grâce à ces belles fleurs blanches.
Article Précédent

Morelle Noire (Solanum nigrum)

Article Suivant

Les Différentes Espèces de Chênes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

IDENTIFIER, CULTIVER & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître, cultiver et utiliser les plantes (recettes et remèdes).