• Type:

Saponines : qu’est-ce que c’est ?

Aujourd’hui, on parle de Saponine ! Puisque nous avons évoqué la lessive au lierre et même vu ensemble si cette lessive au lierre était toxique, il faut maintenant voir en détail ce que sont les saponines.

Pour rappel, les saponines sont les molécules contenues dans le Lierre qui lui confère cette propriété de plante lavante. Mais comme nous allons le voir par la suite, le Lierre n’est pas la seule plante sauvage à en synthétiser.

Alors voyons comment ça fonctionne.

Saponine : définition

Définissons ensemble les saponines. Les saponines sont des molécules que les plantes et certains animaux produisent naturellement.

D’ailleurs on ne devrait pas parler de saponine, mais de saponines au pluriel. Car il en existe plusieurs types. Parmi les différents type de saponine, nous avons :

  • Tout ce qui est saponines stéroïdes
  • Saponine alcaloïde stéroïde ou saponoside à alcaloïde stéroïdien
  • Ou encore saponine triterpène

Mais je ne rentrerai pas dans la composition chimique des Saponines car vous trouverez des explications bien plus précises sur Wikipédia.

apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

Comment fonctionnent les Saponines ?

Pourquoi les plantes riches en saponine peuvent nous aider à créer des savons, lessives ou autres détergents ? Comment ça fonctionne ? Quel sont les propriétés de la Saponine ?

Pour faire simple, ces substances chimiques sont à la fois hydrophiles et lipophiles. C’est-à-dire qu’une partie de ces molécules est soluble dans l’eau et l’autre partie dans la graisse. Cette particularité leur donne un effet tensioactif.

Et c’est cet effet tensioactif formant une émulsion qui permet donc aux saponines d’ôter la graisse sur différentes surfaces. En bref, les saponines « détachent » les graisses.

Rôle des Saponines chez les plantes

Nous avons vu que vous pouviez réaliser votre propre lessive au Lierre. Mais à la base, les saponines ne servent pas les plantes en créant leur propre savon. Bien évidemment que non !

En réalité, les différents types de Saponine synthétisés par les plantes ont une fonction protectrice. En effet, ces molécules toxiques à hautes doses servent principalement comme moyen de lutte contre les herbivores, champignons ou encore certaines bactéries.

Ainsi, les plantes qui produisent de la Saponine en grande quantité sont moins sensibles aux prédateurs et ravageurs. Et particulièrement contre les mammifères monogastriques (qui ne possèdent qu’un seul estomac).

Enfin, ces molécules sont en partie responsables du goût amer de certains végétaux. Ce qui réduit donc leur appétence.

D’autres plantes à savon

Parmi toutes les plantes qui produisent des saponines, nous pouvons citer le Lierre et sa faculté à faire de la lessive maison. Mais il y a aussi :

  • Koelreuteria paniculata (Savonnier) : un petit arbre de la famille des Sapindacées originaire de Chine et de Corée. Il ne fait pas partie des plantes sauvages françaises mais on le trouve assez souvent planté comme arbre ornemental dans les parcs et jardins des villes.
  • Aesculus hippocastanum (Marronier d’Inde) : Grand arbre appartenant aussi à la famille des Sapindacées. Originaire des Balkans et non d’Inde, on le trouve rarement à l’état sauvage en France. Mais on l’utilise souvent comme arbre ornemental. Contrairement à ceux du Châtaignier, les fruits du Marronier contiennent de l’aescine, un type de Saponine pouvant s’avérer toxique à haute dose même s’il est mal absorbé par l’organisme.
  • Saponaria officinalis (Saponaire officinale) : Une petite plante herbacée de la famille des Caryophyllacées. Cette plante à fleurs blanches ou à fleurs roses contient de l’Hédérine, un autre type de Saponine. Les Saponaires sont des plantes très connues pour la fabrication de savons écologiques.
  • De nombreuses espèces de la famille des Solanacées. Les Solanacées sont une famille botanique dont plusieurs espèces produisent des saponines alcaloïdes stéroïdes avec dans certains cas, un haut degré de toxicité. Les Solanacées produisent de la Solanine, une substance au goût amère toxique.
  • Enfin, il existe de nombreuses autres espèces de plantes sauvages, ornementales ou même cultivées qui contiennent des Saponines en faibles quantités. Ainsi, je pourrai vous citer le Soja, le Petit pois, les pommes de terre ou encore les tomates.

Article Précédent

La lessive au lierre est elle toxique

Article Suivant

Les Solanacées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).