• Type:

Liste des Plantes à Fleurs Jaunes de France : Flore Jaune Française.

Bienvenu dans cet article au sujet des fleurs jaunes de France. La Flore Française s’illustre par plus de 8000 espèces de végétaux différents. Ici, nous répertorions seulement les végétaux à fleurs jaunes de France métropolitaine et Corse. Les DOM-TOM ne seront ici pas mentionnés.

Nous avons un article dédié à l’intégralité de la Flore Française dans lequel nous évoquons l’ensemble des végétaux pou

SOMMAIRE de la LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

AB CDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWYZ

A - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Abutilon de Théophraste (Abutilon theophrasti) - Malvacées

Cette plante invasive originaire d’Asie appartient à la famille des Malvacées. On l’appelle aussi Abutilon d’Avicenne, abutilon de Théophraste, abutilon à fleurs jaunes. Elle a une action particulièrement négative sur les cultures de maïs et de soja. Elle affectionne les sols vaseux, hydromorphes en voie de destruction. Elle peut d’une certaine manière être considérée comme une bio-indicatrice de l’état de santé d’un sol. Plus elle est présente, plus le sol est détruit par l’exploitation humaine généralement.

Adénocarpe à feuilles pliées (Adenocarpus complicatus) - Fabacées

L’Adénocarpe à feuilles pliées est un arbrisseau à fleurs jaunes qu’on trouve plutôt dans le sud-ouest en France. Cette espèce est assez rare dans la Flore Française, elle figure donc sur la liste des espèces protégées. Niveau rôle écologique, cette Fabacée est une des plantes-hôtes de deux espèces de Scolytinae : Hylastinus obscurus et Phloeotribus rhododactylus. Enfin, sa floraison apparaît de mai à juin.

Adonis de printemps (Adonis vernalis) - Renonculacées

L’Adonis de printemps, Adonis vernalis est une plante herbacée vivace de la Famille des Ranunculacées. C’est aussi une espèce végétale particulièrement toxique. On la trouve sur les prairies et pelouses sèches pâturées d’Europe mais également jusqu’en Sibérie où elle pousse dans les steppes. Elle a cependant besoin d’un sol basique pour se développer, notamment calcaire. C’est une espèce assez rare en France car elle ne se trouve quasiment que dans le Massif Central. Elle est donc classée sur la liste des espèces protégées chez nous.

Aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria) - Rosacées

L’aigremoine est une plante herbacée de la famille des Rosacées appréciant particulièrement les milieux nitrophiles dont les sols riches en matières azotées. Inscrite sur la liste des plantes sauvages de France, elle est aussi très commune dans toute l’Europe. On l’appelle aussi Eupatoire des Anciens ou Thé des bois. Son inflorescence en épi simple donne des fleurs hermaphrodites et sa période de floraison dure de juin à septembre. Elle se reproduit de manière autogame et entomogame. Enfin, l’Aigremoine eupatoire est une plante médicinale.

Ajonc d'Europe (Ulex europaeus) - Fabacées

Cet arbuste épineux de 2m de hauteur appartient à la famille des Fabacées et pousses principalement sur la façade Atlantique. On le trouve ainsi en France, au Portugal et même en Écosse. Grâce à ses multitudes de fleurs jaunes, il se multiplie rapidement et devient envahissant. Ses fleurs dégagent un parfum de noix de coco. L’ajonc d’Europe fleurit aussi presque toute l’année. D’une couleur jaune d’or, ses fleurs sont hermaphrodites, disposées en racèmes simples et attirent de nombreux insectes pollinisateurs.

Anthyllide d'Hermann (Anthyllis hermanniae) - Fabacées

Appartenant à la famille des Fabacées, l’Anthyllide d’Hermann reste une des espèces végétales les plus rares de France. En effet, on ne la trouvera qu’en Corse. Toutefois, on la reconnaîtra assez facilement grâce à ses fleurs jaunes disposées en racèmes capituliformes.

Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) - Fabacées

L’Anthyllide Vulnéraire est une petite plante herbacée de la famille des Fabacées. C’est aussi une plante médicinale permettant de cicatriser plus rapidement. Son système racinaire permet aussi de dépolluer les sols. Quant à son inflorescence, l’Anthyllide Vulnéraire produit une grande quantité de fleurs jaunes. Elles arborent aussi parfois une couleur rougeâtre. Elles sont groupées en racèmes ressemblant à des capitules. Le calice de l’Anthyllide Vulnéraire est très poilu et permettent une identification plus simple. Enfin, les fleurs hermaphrodites fleurissent de juin à septembre.

Aristoloche clématite (Aristolochia clematitis) - Aristolochiacées

L’Aristoloche Clématite pousse dans presque toute la France. Cette plante herbacée vivace de la famille des Aristolochiacées apprécie particulièrement les sols calcaires et humides. Cette plante toxique se reconnaît facilement lors de sa période de floraison. En effet, ses fleurs jaunes possèdent une odeur désagréable. Cette odeur lui sert à piéger les mouches qui assureront sa pollinisation. Elle a donc un mode de pollinisation entomogame. Ses fleurs en glomérules apparaissent de mai à septembre et son hermaphrodites.

Armoise annuelle (Artemisia annua) - Astéracées

L’Armoise annuelle est une des plantes les plus communes de la Flore Française. Cette plante herbacée annuelle est d’ailleurs même envahissante dans le reste du monde. Appartenant à la famille des Astéracées, sa floraison jaune reste plus discrète que celles d’autres membres de la famille. En effet, ses fleurs sont petites. Son inflorescence se forme avec de nombreux capitules brièvement pédonculés, sous-tendus par un verticille de bractées, eux-mêmes groupés en panicules.  Elle fleurit en période estivale.

Armoise maritime (Artemisia maritima) - Astéracées

Appartenant à la famille des Astéracées, l’Armoise Maritime est une plante herbacée qu’on trouve principalement le long du littoral Atlantique en France. Mais elle pousse également dans le reste de l’Europe jusqu’en Sibérie. Sa floraison est plutôt discrète si on la compare à celle des autres Astéracées. Elle fleurit d’août à septembre. Son inflorescence se compose de nombreux petits capitules de trois à six fleurs tubulaires et de couleur jaune.

Arnica des montagnes (Arnica montana) - Astéracées

Appartenant à la famille des Astéracées, l’Armoise Maritime est une plante herbacée qu’on trouve principalement le long du littoral Atlantique en France. Mais elle pousse également dans le reste de l’Europe jusqu’en Sibérie. Sa floraison est plutôt discrète si on la compare à celle des autres Astéracées. Elle fleurit d’août à septembre. Son inflorescence se compose de nombreux petits capitules de trois à six fleurs tubulaires et de couleur jaune.

Asperge (Asparagus officinalis) - Asparagacées

L’Asperge est très bien connue dans la cuisine Française. Cette plante vivace provient à l’origine de l’Est du bassin méditerranéen et les Romains la cultivent depuis des siècles. Appartenant à la famille des Asparagacées, elle pousse principalement dans les sols sablonneux. Et on la trouve dans presque toute la France. Ses discrètes fleurs jaunes laissent place à des petits fruits rouges. En dehors des jeunes pousses qui sont comestibles, toute la plante est légèrement toxique. Mais on prête également des vertus médicinales aux jeunes plants d’asperges.

B - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Barbarée commune (Barbarea vulgaris) - Brassicacées

Faisant partie de la famille des Brassicacées, la Barbarée Commune est une des plantes à fleurs jaunes de France qu’on trouve le plus souvent dans la Nature. En effet, grâce à ses fleurs jaunes très nombreuses, elle peut générer plusieurs dizaines de milliers de graines par plante. On la trouve ainsi dans une grande partie de l’Hémisphère Nord. Ses fleurs se regroupent en panicules corymbiformes et sont odorantes. Enfin, sa floraison s’étale d’avril à août.

Benoîte commune (Geum urbanum) - Rosacées

La Benoîte Commune est une plante herbacée vivace de la famille des Rosacées. On l’appelle aussi herbe de saint Benoît ou herbe du bon soldat. Elle est commune dans toute la France et en Corse, particulièrement dans les endroits frais comme les haies, sous-bois ou même les décharges. La Benoîte commune est à la fois une plante médicinale et comestible. Sa floraison s’étale de mars à septembre. Époque durant laquelle nous pouvons voir ses fleurs jaunes un peu partout.

Bident tripartite (Bidens tripartita) - Astéracées

Le Bident tripartite est une plante herbacée commune des zones humides de France et d’Europe. Mais il est plus présent dans la moitié Nord de la France que dans le Sud. Il aime les rives des cours d’eau et des étangs dans des sols alluviaux riches en limons et en nitrates. Appartenant à la famille des Astéracées, on le reconnaît grâce à ses feuilles, glabres, opposées, sont toutes dentées et plus ou moins divisées et à son inflorescence jaune en capitule dressé. Considéré comme mauvaise herbe, il servait autrefois contre les piqûres de scorpions.

Bouillon blanc (Verbascum thapsus) - Scrophulariacées

Le Bouillon Blanc, qu’on appelle aussi Grande molène fait partie de la famille des Scrofulariacées. Cette grande plante herbacée sauvage possède à la fois des propriétés médicinales et est comestible. On utilise cette plante comme remède pour la peau, la gorge et les affections respiratoires et bien d’autres encore. La Grande Molène est une plante biannuelle, qui reste à l’état de rosette la première année. Ensuite, elle se reconnaît facilement grâce à sa haute floraison jaune d’été. Cependant, il existe de nombreuses sous-espèces de Molène.

Buis commun (Buxus sempervirens) - Buxacées

Très connu comme plante ornementale pour l’Art Topiaire, le Buis Commun est un arbuste poussant naturellement dans les forêts françaises. Son aspect change en fonction du terrain et du climat où il pousse. Aussi, il dégage une odeur particulière qui lui est caractéristique. Appartenant à la famille des Buxacées, son feuillage supportant bien la taille est persistant. Ses petites fleurs jaunâtres attirent les abeilles. On délaisse de plus en plus le Buis comme plante ornementale car il est sensible à de nombreux ravageurs. C’est aussi une plante toxique mais son bois se travaille très bien.

C - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Chardon d'Espagne (Scolymus hispanicus) - Astéracées

Le Chardon d’Espagne n’est pas réellement un Chardon puisqu’il n’appartient pas au même genre. Mais il appartient lui aussi à la famille des Astéracées et est une plante herbacée biannuelle à tiges épineuses. Ses fleurs jaunes le différencie très facilement des autres espèces de chardons. Aussi, il est beaucoup moins commun que les autres espèces en France. En effet, on le trouve principalement dans le sud de la France. C’est une plante comestible en salade ou en ragoût aussi considéré comme une mauvaise herbe dans le sud.

Châtaignier commun (Castanea sativa) - Fagacées

Appartenant à la famille des Fagacées, le Châtaignier commun est un des plus gros arbres d’Europe. En effet, il peut atteindre jusqu’à 40m de hauteur avec des troncs de plusieurs mètres de diamètre. Cet arbre à feuillage caduc produit des châtaignes, des fruits secs comestibles qui ont une utilisation alimentaire largement représentée en France. Son bois est également de très bonne qualité bien qu’onéreux. On le trouve dans les cultures de châtaigneraies. Mais aussi dans les reliefs arrosés du nord de la Méditerranée. Arbre commun en France.

Chêne Kermès (Quercus coccifera) - Fagacées

Le Chêne Kermès fait partie des différentes espèces de Chênes qu’on rencontre en France. Contrairement aux autres, il n’est pas très grand puisqu’il ne dépasse presque jamais les 3 mètres de hauteur. Le Chêne Kermès est une plante monoïque. Ce sont ses fleurs mâles qui sont jaunes. Elles poussent en chatons pendants. Sa période de floraison se déroule d’avril à mai.

D - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Daphné lauréole (Daphne laureola) - Thyméléacées

Le Daphné lauréole est un arbrisseau dressé à feuilles persistantes qu’on trouve dans les bois calcaires de la France. Il appartient à la famille des Thyméléacées et est assez commun sur le territoire métropolitain. Le Daphné lauréole est une plante toxique  car ses fruits entraînent des brûlures de la bouche et du tube digestif. Cela dit, on peut l’utiliser comme plante ornementale. Cette espèce végétale produit de petites fleurs jaunes en février. Elles donneront ensuite les fruits noirs ovales, de petites drupes mêlées aux feuilles.

Doronic à grandes feuilles (Doronicum grandiflorum) - Astéracées

Le Doronic à grandes fleurs est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées poussant en montagne à partir de 1300m d’altitude. On la trouve jusqu’à 2900m dans les Alpes, Corse, Pyrénées ainsi que le nord des Balkans. Elle affectionne particulièrement les terrains rocheux. Sa floraison apparaît normalement de juillet à août, mais il est possible de l’observer également jusqu’en novembre si l’automne est clément.

g - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Genêt à balais (Cytisus scoparius) - Fabacées

Longtemps très utilisé pour la confection de balais d’où il tire son nom, le Genêt à balais est un arbuste à feuillage caduc appartenant à la famille des Fabacées. Il ne vit pas très longtemps, généralement moins de 15 ans et ne dépasse que rarement les 2 mètres de haut, bien qu’il puisse en atteindre 4. Facilement remarquable grâce à sa floraison jaune abondante, on le trouve aussi dans presque toute la France. Le Genêt à balais est toutefois une plante toxique pour l’Homme. Il fixe aussi très bien l’azote dans le sol.

Gui (Viscum album) - Santalacées

Le Gui est sans doute une des plantes sauvages françaises les plus communes de la métropole. On le trouve aussi en Corse. Cette plante de la famille des Santalacées est une plante hémiparasite se fixe sur les branches des arbres et absorbe leur sève. Le Gui est une des plantes les plus toxiques de France pour l’Homme, mais les oiseaux apprécient ses fruits blancs et visqueux. Aussi, le Gui est une espèce végétale dioïque, c’est-à-dire que le pied a soit des fleurs femelles, soit des fleurs mâles. Ces fleurs sont d’ailleurs très discrètes, de couleur jaunâtre et disposées en glomérules.

J - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Jusquiame noire (Hyoscyamus niger) - Solanacées

La Jusquiame noire est une plante annuelle ou biannuelle de la famille des Solanacées. Elle possède une odeur désagréable et des poils glanduleux collants. Riche en alcaloïdes, cette plante herbacée est une plante très toxique et ses symptômes ressemblent à ceux de la Belladone ou de la Datura. Elle se reconnaît facilement grâce à son inflorescence en cyme unipare hélicoïde. Aussi, sa fleur est jaune avec l’intérieur tirant sur le pourpre ou violet. On trouve cette espèce sur les terrains en friche ou labourés.

L - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Laiteron délicat (Sonchus tenerrimus) - Astéracées

Le Laiteron délicat est une plante comestible appartenant à la famille des Astéracées. C’est une des espèces de laiterons les moins communes de France car on ne le rencontre que dans le Sud-Est du pays. Il fleurit d’avril à août. Son involucre possède de petits poils irréguliers à sa base. Une fois fécondée, chaque fleur donne un akène, un fruit sec muni d’un pappus qui lui sert à se disséminer grâce au vent. Ils sont bruns, oblongs, atténués à la base, ainsi que finement striés.

Laiteon des champs (Sonchus arvensis) - Astéracées

Le Laiteron des champs est une des plantes sauvages françaises les plus communes. On le retrouve en effet sur tout notre territoire, Corse y compris. Comme les autres espèces de Laiterons, c’est aussi une plante comestible. Reconnaissable grâce à ses feuilles légèrement piquantes et sa floraison jaune, il porte aussi des petits poils glanduleux sur ses involucres. Sa floraison en capitule attire de nombreuses espèces d’insectes pollinisateurs et en fait donc une plante intéressante au niveau écologique. Même si on la considère souvent comme une mauvaise herbe.

Laiteron des marais (Sonchus palustris) - Astéracées

Le Laiteron des marais est une des espèces de laiterons qui supporte le mieux les environnements humides, d’où son nom. On le trouve principalement dans le Nord de la France. C’est donc une plante sauvage française assez peu commune. Son inflorescence jaune en capitule est commune à celle des autres espèces de laiterons. D’ailleurs, comme eux, il fait aussi partie des plantes comestibles. Il se différencie des autres laiterons par ses feuilles très lancéolées mais aussi par ses involucres très poilus. Ainsi que ses fleurs jaunes un peu plus pâles.

Laiteron maraîcher (Sonchus olearaceus) - Astéracées

Le Laiteron maraîcher est une plante herbacée annuelle appartenant à la famille des Astéracées. C’est aussi une des plantes sauvages françaises les plus communes. On le trouve en effet un peu partout jusqu’à 2600 mètres d’altitude. Plante comestible on peut consommer ses feuilles crues en salade lorsqu’elles sont jeunes ou cuites comme des légumes si elles sont plus vieilles. Ses fleurs jaunes et ses boutons floraux sont également comestibles. On le confond facilement avec le laiteron des champs, plante non toxique pour l’Homme.

Laiteron maritime (Sonchus maritimus) - Astéracées

Le Laiteron maritime est une des plantes sauvages françaises les moins répandue sur notre territoire. En effet, non pas qu’elle soit rare, on ne la trouve que dans les marécages et zones humides des littoraux français. Comme les autres espèces de Laiterons, elle fait partie des plantes comestibles. Elle se différencie aussi par ses involucres totalement gables. Les écailles de ses fleurs jaunes ne portent donc aucun poil. Sa période de floraison s’étale de juin à septembre. Elle a donc une floraison estivale qui profitera aux insectes pollinisateurs.

Laiteron rude (Sonchus asper) - Astéracées

Le Laiteron rude est une plante herbacée appartenant à la famille des Astéracées. C’est aussi une des espèces de laiterons les plus communes de France. On le considère d’ailleurs comme une mauvaise herbe assez envahissante. Mais il fait aussi partie des plantes comestibles les plus simples à reconnaître. Ses feuilles épineuses, sa floraison jaune offre un involucre lisse avec quelques cils glanduleux assez fréquents sur les pédoncules. Il fleurit de juin à octobre.

Lampsane commune (Lapsana communis) - Astéracées

Appartenant à la famille des Astéracées, la Lampsane commune est une des plantes herbacées à fleurs jaunes les plus communes de la Flore Française. En effet, on la trouve d’ailleurs dans la plupart des zones tempérées du monde. Cette plante annuelle comestible apprécie les terres retournées, en bordure des chemins, sur les talus, dans les bois clairs et les friches, le tout principalement en prairie. Les feuilles sont à consommer jeunes avant l’apparition de la hampe florale, elles ont un goût plus amer.

M - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Millepertuis androsème (Hypericum androsaemum) - Hypéricacées

Anciennement rattachée à la famille des Clusiacées, le Millepertuis androsème fait désormais partie de la famille des Hypéricacées. On trouve cette plante sauvage française principalement dans le Sud-Ouest de la France. Assez rare ailleurs, elle fait partie des plantes protégées dans certaines régions de France. Il aime les endroits ombragés et les sols calcaires, acides humifères ou frais. On le reconnaît grâce à sa floraison jaune et ses petits fruits rouges et noirs. Ainsi que ses feuilles opposées, de forme simple, entières.

Molène Floconneuse (Verbascum pulverulentum) - Scrofulariacées

La Molène Floconneuse est une plante à fleurs jaunes qu’on remarque facilement. Tout d’abord grâce à ses nombreuses fleurs jaunes poussant sur ses grandes tiges florales. Mais aussi parce qu’elle a de grandes feuilles couvertes de duvet blanc.

Molène Noire (Verbascum nigrum) - Scrofulariacées

La Molène Noire est une plante herbacée bisannuelle appartenant à la famille de Scrofulariacées. Elle ressemble beaucoup au Bouillon Blanc avec lequel on peut la confondre. Mais la Molène Noire a des fleurs jaunes dont les étamines ont des poils violets caractéristiques. 

Moutarde des champs (Sinapis arvensis) - Brassicacées

La Moutarde des champs est une plante herbacée annuelle appartenant à la famille des Brassicacées. C’est aussi une plante comestible servant à la confection de la Moutarde grâce à ses graines moulues. Mais les graines ne sont pas les seules à pouvoir se consommer. En effet, les jeunes pousses, jeunes feuilles, tiges et fleurs peuvent également se consommer. Cette plante à fleurs jaune peut facilement se confondre avec d’autres espèces de Moutardes, elles aussi comestibles.

Moutarde noire (Brassica nigra) - Brassicacées

Bien connue comme plante condimentaire, la Moutarde est une plante herbacée annuelle appartenant à la famille des Brassicacées. Elle se repère vite avec ses fleurs jaunes dans les champs cultivés ou même dans la nature. Elle se différencie aussi du Colza par ses tiges glauques et ses poils. La Moutarde noire mesure environ 1 mètre de hauteur et fleurit d’avril à octobre. Ses fruits sont des siliques, un type de fruit capsule dont on consomme les graines. Cette plante comestible aurait aussi des propriétés médicinales.

P - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Potentille ansérine (Potentilla anserina) - Rosacées

Appartenant à la famille des Rosacées, la Potentille ansérine est une plante herbacée vivace à fleurs jaunes qu’on trouve surtout dans le Nord de la France, principalement en Île-de-France. La Potentille ansérine est une plante comestible qu’on peut aussi classer comme plante médicinale pour ses actions antispasmodique, hémostatique, odontalgique ou analgésique. Cette plante aime les bords des routes, des chemins, des étangs ou des fossés. C’est aussi une plante rudérale.

R - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Réséda jaune (Reseda lutea) - Résédacées

Appartenant à la petite famille Botanique des Résédacées, le Réséda jaune est une des plantes comestibles sauvages qu’on rencontre un peu partout en France. Les jeunes pousses se consomment crues en salade et les tiges cuites comme des asperges. On peut aussi la considérer comme une plante médicinale. Elle possède en effet des propriétés diurétiques et sudorifique. Il aime les sols calcaires, les lieux pierreux et caillouteux et les friches. On la trouve dans presque toute l’Eurasie.

Rue officinale (Ruta graveolens) - Rutacées

La Rue officinale est un sous-arbrisseau de la famille des Rutacées qu’on peut utiliser pour ses vertus médicinales et aromatiques. On reconnaît facilement cette espèce par son feuillage glauque, semi-persistant et ses fleurs jaunes. Lors de sa floraison, la Rue officinale dégage une forte odeur rappelant celle de du coco (pas la noix de coco). Cette odeur est presque désagréable. Même si la plante s’utilise en tant qu’aromatique, il ne faut pas en abuser car c’est une plante toxique.

S - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Sabot de vénus (Cypripedium calceolus) - Orchidées

Le Sabot de Vénus est une des plantes sauvages françaises les plus rares de notre territoire. En effet, cette plante herbacée vivace appartenant à la famille des Orchidées ne pousse que dans les sols alcalins. On la trouve seulement dans l’Est de la France et plutôt dans les Alpes. C’est aussi la seule Orchidée de la sous-famille des Cypripedioideae en Europe. Elle se reconnaît facilement grâce à ses fleurs hermaphrodites et zygomorphes de couleur jaune et pourpre / brun.  Elle fleurit de mai à juillet.

Scorsonère des prés (Scorzonera humilis) - Astéracées

De loin la Scorsonère des prés ressemble au Pissenlit. En effet, elle appartient également à la famille des Astéracées et possède des fleurs jaunes. Mais contrairement au Pissenlit, la Scorsonère des prés est une espèce végétale protégée dans certaines régions de France. C’est une plante vivace à souche épaisse, dépourvue au collet de fibres chevelues. Elle est presque absente du Sud-Est de la France. En effet, elle aime les zones humides comme les marais ou les prés et bois humides. Elle a besoin de beaucoup d‘humidité atmosphérique ainsi que d’un sol riche en matière organique.

Séneçon commun (Senecio vulgaris) - Astéracées

Le Séneçon commun est une des plantes sauvages françaises les plus communes dans le Monde. On le trouve en effet dans toutes les zones tempérées du globe. Cette plante herbacée annuelle aux formes variables peut mesurer jusqu’à 1m50 de hauteur. Elle appartient à la famille des Astéracées. C’est une plante toxique pour la plupart des mammifères bien qu’on l’ait utilisé comme plante médicinale par le passé. D’ailleurs, les bénéfices n’étaient pas aussi importants que les risques hépatiques.

Séneçon doronic (Senecio doronicum) - Astéracées

Le Séneçon doronic est une plante herbacée vivace de la Famille des Astéracées. Il mesure entre 25 et 60 cm de hauteur et pousse naturellement dans les zones montagneuses de France. Le Séneçon doronic est capable de pousser jusqu’à 2500m d’altitude. Mais c’est à l’étage subalpin qu’il prospère le mieux. Il affectionne les sols riches, calcaires, légèrement acides.  Il a besoin de lumière. On peut aussi la cultiver comme plante ornementale, notamment pour les prairies fleuries. Attention, toute la plante est une plante toxique.

Souci des champs (Calendula arvensis) - Astéracées

Le Souci des champs, qu’on appelle aussi Souci sauvage, est une plante herbacée annuelle pouvant mesurer jusqu’à 3 mètres de hauteur. Cette plante aux fleurs jaunes appartient à la famille des Astéracées et pousse principalement dans les régions méditerranéennes d’Europe. Contrairement aux pissenlits, le fruit du Souci des champs (qui est aussi un akène) ne comportent pas de pappus. Il ne s’envole donc pas avec le vent. Enfin, le Souci des champs est une plante sauvage comestible. En effet, ses bourgeons floraux relèvent le goût de la viande et ses feuilles ont des propriétés médicinales.

T - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Tussilage pas-d'âne (Tussilago farfara) - Astéracées

Le Tussilage Pas-d’âne est une plante herbacée vivace à rhizomes appartenant à la famille des Astéracées. C’est aussi une espèce bio-indicatrice. En effet, il prospère sur les terrains instables riches en bases comme les terrains vagues. On peut consommer cette espèce pionnière. En effet, les feuilles et ses fleurs jaunes sont comestibles. Mais il ne faut pas non plus en abuser. Enfin, le Tussilage fait partie des plantes médicinales les plus utilisées en phytothérapie pour ses actions pectorales.

U - LISTE DES fleurs jaunes DE FRANCE

Utriculaire des marais (Utricularia vulgaris) - Lentibulariacées

L’Utriculaire des marais est une plante aquatique herbacée carnivore à fleurs jaunes qu’on trouve flottant dans les étendues d’eaux stagnantes tels que les marécages et tourbières. On trouve cette plante carnivore dans toute la partie holarctique, dont la France où nous l’avons classé sur la liste des espèces végétales protégées dans de nombreuses régions. Son nom utriculaire vient des pièges qu’elle utilise pour capturer de petits organismes afin de s’en nourrir.

Article Précédent

Liste des Plantes à Fleurs Blanches de France

Article Suivant

Liste des Plantes à Fleurs Roses de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

IDENTIFIER, CULTIVER & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître, cultiver et utiliser les plantes (recettes et remèdes).