• Type:

Liste des Apiacées de France (Ombellifères)

Bienvenu sur la liste des Apiacées de France : une importante famille Botanique anciennement appelée Ombellifères à cause de leur inflorescence caractéristique : l’Ombelle. 

Le Monde Végétal regorge de nombreuses espèces toutes plus différentes les unes-que les autres. Dans la famille des Apiacées, beaucoup de plantes se ressemblent, ce qui n’aide pour les identifications.

Beaucoup de plantes de la famille des Apiacées sont comestibles comme la Carotte Sauvage ou le Panais. D’autres servent même de plantes aromatiques ou même médicinales. Ainsi nous pouvons citer le Persil, différentes espèces de Cerfeuil ou encore le Fenouil.

Enfin, certaines d’entre elles sont des plantes toxiques pouvant même dans quelques cas, engendrer la mort. Ainsi, la Ciguë ou la Berce du Caucasse peuvent représenter un véritable risque pour la santé humaine.

Nous vous présentons donc les différentes espèces d’Apiacées de France pour vous aider à les reconnaître.

Pour les plus ambitieux d’entre vous, vous pouvez aussi découvrir la Liste des Plantes Sauvages Françaises ainsi que mon Lexique Botanique pour vous aider à améliorer vos compétences en Botanique.

SOMMAIRE DE LA LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

AB CDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWYZ

A - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Ache inondée (Helosciadium inundatum) ou (Apium inundatum)

Une des Apiacées aquatiques, d'où son nom.

Hélophyte et hydrohémicryptophyte, l’Ache Inondée est une petite Apiacée vivace ne dépassant pas 40 centimètres de hauteur. Elle développe des stolons qui lui assure une bonne multiplication végétative. Elle produit à la fois des feuilles immergées et des feuilles submergées. Les feuilles submergées ont très découpées en lanières étroites et bi-tripennatiséquées. Alors que les feuilles aériennes sont pennatiséquées. Enfin, l’Ache Indonée produit de minuscules ombelles blanches de 2 à 3 rayons sans bractées.

Ache noueuse (Apium nodiflorum) ou (Helosciadium nodiflorum)

L'Ache Noueuse est une des Apiacées qu'on trouve en zones humides

L’Ache Noueuse porte plusieurs noms. Ainsi, on la nomme Faux cresson de fontaine, Ache nodiflore ou encore même Berle nodifolore. L’Ache Noueuse est une plante vivace glabre, à tiges ascendantes ou couchées, radicantes aux nœuds inférieurs, creuses, striées et rameuses. Elle mesure entre 30 à 100 cm de hauteur. Ses feuilles assez peu découpées ont des bords irrégulièrement dentés à folioles ovales-lancéolés. Enfin, l’Ache Noueuse fleurit de juillet à octobre. Sa floraison développe une ombelle de d’ombellules de 4 à 12 rayons. Les fleurs possèdent des pétales blancs à blancs-verdâtres.

Ache rampante (Helosciadium repens) ou (apium repens)

L'Ache Rampante ressemble beaucoup à l'Ache Faux-Cresson

L’Ache rampante est une Apiacée qui pousse de petite taille qu’on trouve en lisière des zones humides. Mais elle est considérablement moins répandue en France depuis le XXᵉ siècle. Elle est d’ailleurs protégée dans plusieurs régions d’Europe. L’Ache rampante se reconnaît par ses tiges émergées de faible hauteur. Mais avec tout de même jusqu’à des tiges d’1,5 m sous l’eau. Ses tiges sont creuses, avec des rameaux souvent enchevêtrés. Elle développe aussi des feuilles longues de 3 à 10 cm, les feuilles peu découpées. Enfin, pour ses fleurs, elle développe des ombelles d’ombellules avec des fleurs très discrètes à pétales blancs ou blanc-verts.

Ammi commun (Ammi majus)

Une des Apiacées de France qu'on peut manger

L’Ammi commun, qu’on appelle aussi Ammi élevé fait partie des différentes Apiacées de France. Cette plante annuelle sauvage à fleurs blanches en ombelles peut se consommer et on la cultive même parfois comme plante condimentaire. C’est aussi une plante médicinale intéressante, car elle contient de l’ammoïdine dont l’action photosensibilisatrice est utilisée pour le traitement du vitiligo ou du psoriasis. Mais aujourd’hui on la considère comme une mauvaise herbe dans les champs de Trèfles et de Luzernes.

Ammi cure-dent (Visnaga daucoides)

Une des Apiacées de France les moins communes.

L’Ammi cure-dent porte de nombreux noms. On l’appelle aussi Ammi visnage, Herbe-aux-cure-dents, Herbe-aux-gencives. Il appartient en réalité au genre Visnaga et non Ammi. Son inflorescence en ombelle très dense rappelle de loin celle de la Carotte Sauvage, la fleur violette au milieu en moins. Il a aussi de longues bractées sur chaque rayon d’ombelle. Plante  messicole et rudérale poussant dans les friches argileuses, elle est aujourd’hui en danger critique d’extinction en France.

 

Angélique des bois (Angelica sylvestris)

Une des Apiacées de France entièrement comestible

L’Angélique des bois, qu’on appelle aussi Angélique sauvage ne doit pas être confondue avec l’Angélique officinale (Angelica archangelica). L’Angélique des bois est beaucoup plus commune et un peu plus « pauvre » tant sur le plan médicinal qu’alimentaire. D’ailleurs toutes les parties de la plante sont comestibles et on la trouve principalement dans les zones humides d’Europe. Depuis peu, elle a été introduite en Amérique du Nord où on la considère comme invasive. Un article spécial vous montre comment reconnaître l’Angélique des Bois en images.

Anthrisque commun (Anthriscus caucalis)

Une des Apiacées de France les appréciées

L’Anthrisque commun ; qu’on appelle aussi souvent Cerfeuil Sauvage, est une plante herbacée annuelle pouvant mesurer jusqu’à 80 centimètres de hauteur. On peut facilement le confondre avec d’autres espèces qu’on appelle Cerfeuils ou encore avec les Ciguës. Mais lorsqu’on froisse ses feuilles, il dégage une légère odeur anisée. On reconnaît son pétiole grâce à la base base engainante de ce dernier et qui  forme un duvet de poils blancs. Enfin, l’Anthrisque Commune fait partie des plantes nitroclines poussant sur des sols surtout argileux. On le trouve en France, en Europe ainsi qu’en Asie tempérée. 

Artedia squamata - ARTEDIA SQUAMATA

Cette Apiacée n'est tellement pas connue, qu'elle n'a même pas de nom français.

L’Artedia squamata est une espèce très peu connue de cette famille en France. Et pour cause, car elle est originaire du Moyen-Orient et reste donc très rare chez nous. Mais on peut la trouver en région PACA. C’est une petite plante à fleurs blanches annuelles aux feuilles très découpées.

B - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Berce du caucase (heracleum mantegazzianum)

Une des Apiacées de France les plus dangereuses

La Berce du Caucase est sans doute une des plus grandes plantes herbacées du monde. Pouvant atteindre jusqu’à 4 mètres de hauteur. Provenant du Caucase, elle est très phototoxique. Sa sève sur la peau, exposée au soleil provoque des brûlures et cloques pouvant conduire à une hospitalisation. Pour la reconnaître, on s’intéresse à ses grandes feuilles peu découpées mais aux bords dentés. C’est une plante velue, avec des tiges très robustes parfois agrémentées de taches rouges.

Berce spondyle (Heracleum sphondylium)

La Berce Spondyle est une des meilleures Apiacées de France comestible

La Berce Spondyle, qu’on appelle aussi Berce Commune est une des Apiacées comestibles les plus intéressantes. Elle est aussi très facile à reconnaître et très commune dans tout l’hémisphère nord. Il s’agit d’une grande plante vivace pouvant atteindre 2 mètres de hauteur. C’est aussi une plante velue aux tiges robustes, creuses et cannelées. Ses grandes feuilles sont composées de 3 à 9 folioles velues. Ses fleurs poussent sur de grandes ombelles à bractées bien visibles. Aussi, on voit des pétales inégaux. Enfin, toutes les parties de la plante sont comestibles. Par exemple, les fruits de la Berce sont comestibles.

Berce spondyle (Heracleum sphondylium)

La Berce Spondyle est une des meilleures Apiacées de France comestible

La Berce Spondyle, qu’on appelle aussi Berce Commune est une des Apiacées comestibles les plus intéressantes. Elle est aussi très facile à reconnaître et très commune dans tout l’hémisphère nord. Il s’agit d’une grande plante vivace pouvant atteindre 2 mètres de hauteur. C’est aussi une plante velue aux tiges robustes, creuses et cannelées. Ses grandes feuilles sont composées de 3 à 9 folioles velues. Ses fleurs poussent sur de grandes ombelles à bractées bien visibles. Aussi, on voit des pétales inégaux. Enfin, toutes les parties de la plante sont comestibles. Par exemple, les fruits de la Berce sont comestibles.

Berle dressée (Berula erecta)

Une Apiacée qu'on peut confondre avec d'autres

La Berle Dressé, qu’on appelle aussi Petite Berle ou Cresson Sauvage est une plante vivace semi-aquatique aux tiges creuses à l’odeur qui rappelle celle du Persil. Ses feuilles sont pennatiséquées, à folioles ovales-lancéolées, large de 1−2 cm dont les bords sont dentés. Ses ombelles de fleurs blanches de 4 à 8 cm de diamètre, se divise en 8 à 20 rayons.

Buplèvre à ombelles réduites (Bupleurum subovatum)

C'est une espèce qu'on trouve principalement dans le Pays de la Loire

Le Buplèvre à ombelles réduites, qu’on appelle aussi Buplèvre ovale pousse principalement dans le Pays de la Loire, en région Centre et en Poitou-Charente. Plante annuelle, il ne dépasse pas les 50 centimètres de hauteur. On le reconnaît par des ombelles de 2 à 3 rayons et ses fleurs jaunes. Mais aussi par ses feuilles perfoliées, plus allongées, ovales-oblongues, sensiblement atténuées de la base au sommet, obtuses, mucronulées, et à nervures rayonnantes saillantes

Buplèvre très grêle (Bupleurum tenuissimum)

Une Apiacée qui ne ressemble pas à une Apiacée !

Le Buplèvre très grêle porte de nombreusx noms. On l’appelle ainsi Buplèvre ténu, Buplèvre menu, Percefeuille très grêle ou encore simplement Buplèvre grêle. Ses tiges sont très grêles, très rameuses et souvent glauques. Ses feuilles sont basilaires sont courtes, lancéolées, pétiolulées, les caulinaires courtes, sessiles et  lancéolées-linéaires. Ses fleurs sont particulièrement discrètes. Chaque ombelle est petite, composée de 2 à 8 rayons courts et inégaux. 

C - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Carotte sauvage (Daucus carota)

C'est l'ancêtre de la Carotte moderne, elle aussi comestible

Une des plantes sauvages françaises les plus connues, la Carotte Sauvage. Comme pour la Carotte Cultivée (Daucus carota subsp. sativus), la Carotte Sauvage appartient à la famille des Apiacées. Elle se reconnaît facilement par sa fleur violette / rouge unique au milieu de sa floraison blanche. Mais aussi avec son odeur de carotte lorsqu’on froisse les feuilles. Une autre bonne manière de la différence des Ciguës qui sont des plantes toxiques : la Carotte possède des poils. Cette plante comestible, thermophile et héliophile présente dans les milieux à sols secs.

Carvi (Carum carvi)

Une des Apiacées de France qu'on utilise comme condiment en cuisine

Le Carvi porte plusieurs noms selon les régions, ce qui peut porter confusion. Ainsi, en Alsace et en Savoie, on l’appelle Cumin. Ce qui ne correspond pas à la même plante. Mais ils sont de la même famille, à savoir celle des Apiacées. Le Carvi pousse dans une grande partie de l’Hémisphère Nord, mais est quasiment absent du Nord-Ouest de la France. Cette plante sauvage comestible sert de plante aromatique, mais aussi de plante médicinale. Le Carvi demande un sol frais, léger, légèrement calcaire et une exposition ensoleillée.

Carum verticillé (Carum verticillatum) ou (Trocdaris verticillatum)

Le Carum Verticillé est un proche cousin du Carvi qu'on utilise pour la cuisine.

Le Carum Verticillé est une des Apiacées qu’on trouve généralement sur les pelouses tourbeuses et les prairies de marécages sur sols acides. On le différencie facilement de son cousin le Carvi par ses feuilles ressemblant à celles de l’Achillée Millefeuille. Ses feuilles sont en effet, très découpées en segments linéaires paraissant verticillés. On le reconnaît aussi par ses fleurs blanches disposées en ombelles frêles.

Céleri (Apium graveolens)

C'est le même Céleri qu'on mange !

Le Céleri est une plante potagère largement cultivée qu’on trouve à la fois sur les étales des marchés et dans la composition de certains plats préparés. Cette plante herbacée biannuelle appartient à la famille des Apiacées, et avant d’être cultivée depuis Charlemagne, pousse naturellement en France. En effet, à l’état sauvage, cette plante comestible pousse le long des cours d’eaux et zones humides. Ses feuilles, sa tige et sa racines se mangent de différentes manières. Aussi, c’est une plante médicinale qui possède de nombreuses vertus.

Cerfeuil Alpestre (Anthriscus nitida)

Un des Cerfeuils les plus rares de France

Le Cerfeuil Alpestre est un véritable Cerfeuil puisqu’il appartient au genre Anthriscus. Il est assez peu connu et très peu d’informations sont partagées quant à cette plante. Mais il pousse dans l’Est de la France ainsi qu’en Suisse. Il reste cependant rare dans la Nature.

Cerfeuil commun (Anthriscus cerefolium)

Une autre espèce de Cerfeuil comestible de France

Le Cerfeuil Commun est une plante herbacée de la famille des Apiacées. Comme de nombreuses Apiacées, il peut se confondre avec d’autres plantes de sa famille dont certaines sont toxiques.  Aussi, le Cerfeuil Commun ressemble beaucoup à Myrrhis odorata ou Chaerophyllum bulbosum. Cette plante aux fleurs blanches peut servir à la fois de plante médicinale et de plante comestible. En effet, ses feuilles servent à aromatiser diverses préparations culinaires comme des sauces, potages, crudités, etc.

Cerfeuil des fous (Chaerophyllum temulum)

Une des Apiacées de France les plus toxiques

On l’appelle aussi Cerfeuil penché ou encore Cerfeuil enivrant. C’est une plante bisannuelle qui peut mesurer jusqu’à 1 mètre de hauteur aux tiges ramifiées et tachetées de pourpre, le tout, couvertes de poils raides. Elle fait partie des plantes sauvages à fleurs blanches les plus communes de France. Mais elle est toxique et peut même provoquer des paralysies. 

Cerfeuil musqué (Myrrhis odorata)

Une des plantes sauvages comestibles communes

Le Cerfeuil Musqué, qu’on appelle aussi Cerfeuil d’Espagne ou Cerfeuil Anisé est une plante herbacée de la famille des Apiacées. Cette vivace aux fleurs blanches peut facilement se confondre avec le Cerfeuil Commun également comestible, ou le Cerfeuil Tubéreux, qui lui est Toxique. Originaire d’Europe Centrale, il s’est naturalisé un peu partout sur le continent dont la France car il a été très largement cultivé comme plante aromatique. Il aime un sol frais et bien fumé et une exposition ombragée. Niveau cuisine, il sert à aromatiser les desserts et pour préparer des liqueurs ou donner plus de goût aux salades.

Cerfeuil sauvage (Anthriscus sylvestris)

Une des Apiacées de France comestibles

Le Cerfeuil Sauvage est une plante herbacée vivace, biannuelle voire annuelle selon l’endroit où il vit. Cette plante appartient à la famille des Apiacées. Bien que comestible, des précautions sont à prendre. En effet, sa racine est toxique mais ses fleurs blanches sont comestibles (même si elles n’ont pas très bon goût) ainsi que ses feuilles et tiges, plus agréables. Mais des plantes toxiques de la même famille lui ressemblent énormément. Le Cerfeuil Penché ainsi que les Ciguës par exemple. Faites donc attention !

Cigüe vireuse (cicuta virosa)

Une des Apiacées de France les plus mortelles

La Cigüe Vireuse, qu’on appelle aussi Cigüe Aquatique, est une des plantes les plus toxiques de France. Elle est même potentiellement mortelle. C’est d’ailleurs la plus toxique des Cigües. Elle mesure jusqu’à 1,2 mètre de hauteur et est glabre. Sa tige robuste, lisse dégage une odeur de suc désagréable. Sa racine ressemble à celle du Panais. Ses feuilles sont bi ou tripennatiséquées, elles sont à segments ovales très aigus et dentés, aiguës à leurs extrémités. Les fleurs visibles de juin à septembre se composent d’une grande ombelle de 10 à 25 ombellules à pétales blancs. On la trouve dans les zones humides d’où son nom.

Cerfeuil tubéreux (Chaerophyllum bulbosum)

On peut l'utiliser comme légume sauvage

Contrairement à ce qu’évoque son nom, le Cerfeuil Tubéreux n’est pas un Cerfeuil. Il est du genre Chaerophyllum mais pas Anthriscus. Cela dit, il appartient lui aussi à la famille des Apiacées. C’est une plante herbacée vivace ou biannuelle qui développe des fleurs blanches regroupées en ombelle la deuxième année. Sa grosse racine pivotante, de couleur grisâtre, peut se consommer comme un légume. Elle rappelle le goût de la pomme de terre et de la châtaigne. Faites attention, certaines plantes toxiques lui ressemblent, alors méfiez-vous des confusions.

Conopode dénudé (Conopodium majus)

Plante sauvage connue pour ses "noix de terre"

On l’appelle aussi Grand Conopode ou encore Conopode Majeur. C’est une des plantes des différentes Apiacées de France. Faisant lui aussi des fleurs blanches comme nombre de ses cousines, il produit des tubercules comestibles au goût de noisette.

Criste marine (Crithmum maritimum)

Une des Apiacées de France les plus résistantes

La Criste Marine fait partie des rares espèces d’Apiacées de France à pousser sur les sols caillouteux et les falaises de bords de mer. Elle résiste donc très bien au sel. Elle est aussi particulièrement résistante au soleil et à la sécheresse. Elle est aussi comestible et en effet, ses feuilles, charnues ont un goût proche de celles du Fenouil, mais en plus iodé. On la prépare le plus souvent comme un condiment à l’instar des cornichons.

E - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Égopode podagraire (Aegopodium podagraria)

Une des Apiacées de France les plus connues

Appartenant à la famille des Apiacées, l’Égopode podagraire est une plante herbacée vivace qu’on appelle aussi Herbe-aux-goutteux. En effet, cette plante médicinale permettait dans le temps de soigner de la goutte. C’est aussi une plante comestible qu’on peut manger crue ou cuite à la manière des épinards. Même si elle est ombrophile, l’Égopode podagraire est une plante assez envahissante dans les potagers. Ses rhizomes et ses graines lui font conquérir du terrain rapidement. On l’utilise aussi dans les massifs à des fins ornementales pour son couvert végétal dense.

F - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Falcaire commune (Falcaria vulgaris)

La Falcaire Commune est une des Apiacées de France les communes

La Falcaire Commune est une plante hémicryptophyte qu’on trouve en Europe mais aussi en Asie comme dans les plaines de Russie. Elle mesure de 40 à 80 centimètres de hauteur et produit de très nombreuses ombelles de fleurs blanches. Mais certaines variétés sont moins fournies. On la trouve dans les talus, les friches ou encore les bords de chemins un peu partout en France. Ses feuilles sont un peu coriaces à segments linéaires.

Fenouil commun (Foeniculum vulgare)

Une des Apiacées de France qu'on utilise aussi comme plante comestible et médicinale

Le Fenouil commun est une des plantes sauvages à fleurs jaunes les plus utilisées. On l’utilise à la fois comme légume et comme plante aromatique. Aussi, le Fenouil possède de nombreuses propriétés qui le rend particulièrement intéressant pour les femmes grâce à ses effets oestrogéniques. On le reconnaît facilement avec ses feuilles fortement découpées et son odeur d’Anis.

Fenouil des alpes (Meum athamanticum)

Le Fenouil des Alpes n'est pas une véritable espèce de Fenouil malgré sa ressemblance au niveau des feuilles

Le Fenouil des Alpes porte bien son nom puisque cette Apiacée pousse beaucoup principalement dans les zones montagneuses. Dont les Alpes, le Massif Central ou encore dans les Pyrénées. On le reconnaît par ses feuilles très découpées et ses ombelles de fleurs blanches. Glabre, ses tiges ainsi que ses feuilles dégagent une odeur puissante d’anis.

G - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Grande Berle (Sium latifolium)

Une plante qu'on trouve dans les lieux humides

La Grande Berle (Sium latifolium) ne doit pas être confondue avec la Berle Dressée (Berula erecta). La Grande Berle se reconnaît grâce à ses larges feuilles unipennées, à 5 paires de folioles alors que les feuilles submergées sont bi- ou tri-pennées. Sa floraison qui se déroule de juin à septembre développe des ombelles de fleurs blanches. On la trouve dans toute la France, en dehors du Midi.

Grande Ciguë (Conium maculatum)

Une des Apiacées de France qui tue le plus

La Grande Ciguë porte bien son nom puisqu’elle peut mesurer jusqu’à 2,5 mètres de hauteur. La plante qui a tué Socrate dans l’Antiquité est aussi une des plus grandes espèces d’Apiacées de France. Difficile de passer à côté d’elle sans la voir lorsqu’elle est bien développée. Mais lorsqu’elle est jeune, on peut la confondre avec les Cerfeuils ou encore la Carotte Sauvage. Afin de la différencier, il faut regarder ses tiges. Elle n’a en effet aucuns poils sur la tige et porte souvent des tâches rougeâtres. 

Grand Boucage (Pimpinella major)

Plante sauvage comestible et médicinale

Le Grand Boucage est une plante vivave dressée à tiges glabres pouvant atteindre 1,2 mètre de haut. Ses tiges sont fortement sillonnées et ses feuilles sont pennatiséquées avec des pfolioles dentés. Ses fleurs ne comprennent ni bractées, ni bractéoles, aucun sépale mais des pétales terminés en longue pointe courbée. Enfin, le Grand Boucage pousse dans les haies, les lisières, les clairières ou encore les prairies de fauches.

L - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Laser à feuilles larges (Laserpitium latifolium)

Une des Apiacées de France typiques du Massif Central

Le Laser à Feuilles Larges est une grande ombellifère qu’on rencontre dans les bois, les rocailles et les pelouses d’une bonne partie de la France. Ses feuilles aux grandes folioles ovales et épaisses sont très caractéristiques, ce qui permet de facilement l’identifier. Elle développe aussi de grandes ombelles de fleurs blanches aux rayons courbés.

Livèche (Levisticum officinale)

Une des Apiacées de France les plus appréciées

La Livèche fait partie des plantes potagères cultivées depuis le Moyen-Âge. On l’utilise d’ailleurs encore de nos jours comme un condiment. Sa forme sauvage est appelée Ache des Montagnes. Et on la trouve principalement dans les massifs montagneux de France. C’est une plante vivace robuste dont les feuilles découpées ressemblent à celles du Céleri. Sa tige cylindrique est creuse et cannelée en extérieur. Son inflorescence en ombelles composées denses se compose de 12 à 20 ombellules de fleurs jaunes.

M - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Maceron (Smyrnium olusatrum)

Une des Apiacées de France les plus faciles à reconnaître

Le Maceron fait partie des Apiacées de France les plus faciles à identifier grâce à ses fleurs vert jaunâtres disposées en ombelles robustes. On peut le consommer de plusieurs manières. Ses feuilles ainsi que ses tiges sont comestibles. Il est aussi apprécié pour sa racine et on le cultive parfois comme plante potagère. Dans la Nature, il pousse dans les friches vivaces d’Europe. Lorsqu’il n’est jeune on peut le confondre avec l’Angélique des Bois, l’Impératoire ou encore la Berce Commune.

N - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Noix de Terre (Bunium bulbocastanum)

Plante sauvage comestible de France

La Noix de Terre, qu’on appelle aussi Châtaigne de terre ou encore Terre-noix, est une plante herbacée vivace pouvant atteindre 1 mètre de hauteur qui produit une racine tubérisée comestible. Sa racine développe d’ailleurs un goût proche de celui de la noisette. Avec ses fleurs blanches en ombelles, on peut facilement la confondre avec Conopodium majus, une autre espèce d’Apiacées de France donc la racine est comestible. 

O - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Œnanthe à feuilles de silaüs (Oenanthe silaifolia)

Apiacée toxique des lieux humides

L’Œnanthe à feuilles est très peu connue, mais n’en demeure pas moins très toxique. Comme toutes les Œnanthes d’ailleurs. En France, on la trouve que dans la moitié Nord Ouest, dans les lieux humides riches en matières organiques et bien exposés. Elle se fait cependant plus rare que les autres espèces d’Œnanthes.

Œnanthe aquatique (Oenanthe aquatica)

Une Apiacée Toxique qu'on appelle aussi Fenouil Aquatique

L’Œnanthe aquatique ressemble beaucoup à du Fenouil. Mais contrairement à ce dernier, l’Œnanthe aquatique est toxique. Elle fait partie des différentes espèces de plantes qui poussent dans les lieux humides d’Europe et d’Asie. On la reconnaît facilement grâce à ses feuilles découpées et à ses fleurs blanches poussant en ombelle. Elle fait partie des nombreuses plantes qu’on peut confondre avec le Fenouil.

Œnanthe de Lachenal (Oenanthe lachenalii)

Une des Apiacées de France des lieux humides

L’Œnanthe de Lachenal est une plante vivace pouvant mesurer jusqu’à 80 cm de hauteur et elle pousse dans les prairies humides d’Europe. En France, on va principalement la trouver sur la façade Atlantique ou Méditerranéenne. Comme toutes les Œnanthes, elle est toxique. 

Œnanthe des rivières (Oenanthe fluviatilis)

On l'appelle aussi Œnanthe des fleuves ou Œnanthe des eaux courantes

L’Œnanthe des rivières est une autre des Apiacées de France très toxique. Mais elle est beaucoup plus rare que d’autres espèces comme l’Œnanthe aquatique. Elle est d’ailleurs quasiment menacée en France à cause de la raréfaction de son environnement.

Œnanthe faux boucage (Oenanthe pimpinelloides)

Plante toxique de France

Parmi les différentes Apiacées de France, l’Œnanthe faux boucage n’est pas la plus connue. On ne la rencontre pratiquement que dans les prairies du Massif Central, des Pyrénées et de l’Aquitaine. Mais dans de rares cas, on peut l’observer en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Il est aussi facile de l’observer grâce à sa floraison blanche en ombelle qui se distingue des herbes entre juin et juillet. Mais attention, car c’est une espèce toxique.

Œnanthe fistuleuse (Oenanthe fistulosa)

Une des Apiacées de France les plus toxiques

L’Œnanthe fistuleuse est une plante herbacée vivace ou bisannuelle qu’on rencontre dans les prés humides ou dans les roselières. Elle peut mesurer jusqu’à 1 mètre de hauteur et développe de petites ombelles à rayons très peu nombreux constituées de fleurs blanches. Mais ses ombellules sont très denses. Considérez l’Œnanthe fistuleuse comme une des plantes les plus toxiques de la Flore Française à cause de ‘l’œnanthotoxine et la dihydro-œnanthotoxine qu’elle contient. Elle peut donc entraîner un arrêt respiratoire.

Œnanthe safranée (Oenanthe crocata)

Une des Apiacées les plus mortelles de France

Avec la Grande Ciguë ou la Digitale Pourpre, l’Œnanthe safranée fait partie des plantes sauvages de France les plus mortelles. Une simple consommation de n’importe quelle partie de ce végétal peut entraîner la mort. L’intoxication par cette plante est une urgence médicale. Ses feuilles ressemblent à celles du Persil et elle fait des fleurs blanches en forme d’ombelle. Mais elle est assez peu commune en France car on ne la trouve que dans l’Ouest du pays.

P - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Panais (Pastinaca sativai)

C'est l'ancêtre du Panais cultivé

Le Panais est une plante herbacée biannuelle qui appartient à la famille des Apiacées. Il était autrefois très cultivé comme légume ainsi que plante fourragère. Aujourd’hui, on le trouve à la fois dans la nature et dans quelques champs même si sa culture a été réduite depuis quelques siècles, détrôné par la pomme de terre. Toutes les parties de la plante sont comestibles, mais c’est surtout la racine qui sert à la consommation humaine, dans les potages ou pot-au-feu.

persil (Petroselinum crispum)

Une des Apiacées de France les plus appréciées comme plante aromatique

Il existe plusieurs variétés de véritable Persil (Petroselinum crispum). Comme le Persil frisé ou le Persil plat. C’est une plante médicinale et aromatique très commune dans les jardins. Mais on le trouve aussi à l’état sauvage. C’est une plante bisannuelle de 25 à 80 centimètres de hauteur très aromatique. Évidemment à l’odeur de persil. Ses tiges striées portes des feuilles glabres et de couleur bien vert brillant. Ses fleurs sont de couleur jaune d’abord, puis un peu plus blanches en pleine floraison.

Persil des moissons (Petroselinum segetum)

Bien qu'il appartienne à la famille des Apiacées, il n'est pas si proche du vrai Persil

Le Persil des Moissons, qu’on appelle aussi Berle des blés, est une petite plante annuelle glabre et glaucescente aux tiges finement striées et très rameuses. Ses feuilles peu découpées développent de 13 à 19 folioles de forme ovale ou oblongue. On le reconnaît aussi par ses fleurs blanches ou parfois rosées disposées sur de petites ombelles de 2 à 5 rayons dressés et inégaux. 

Petite ciguë (Aethusa cynapium)

Petite plante sauvage, mais très toxique

La Petite Ciguë, ou la Ciguë des jardins est une plante herbacée à fleurs blanches de la famille des Apiacées. Elle pousse dans presque toute l’Europe, jusqu’en Asie mineure dans le Caucase. Toutes les parties de la plante sont toxiques voire mortelles. En effet, à cause de la conine qu’elles contiennent, le risque de paralysie respiratoire est très présent.

Petit boucage (Pimpinella saxifraga)

Plante sauvage à fleurs blanches

La Petite Ciguë, ou la Ciguë des jardins est une plante herbacée à fleurs blanches de la famille des Apiacées. Elle pousse dans presque toute l’Europe, jusqu’en Asie mineure dans le Caucase. Toutes les parties de la plante sont toxiques voire mortelles. En effet, à cause de la conine qu’elles contiennent, le risque de paralysie respiratoire est très présent.

Peucédan des marais (Thysselinum palustre)

Une espèce d'Apiacée méconnue

Le Peucédan des Marais est une grande ombellifère qu’on trouve dans les zones humides. Malgré son nom de Peucédan, ce n’est pas un Peucédan. Ses tiges sont creuses et à feuilles très finement découpées en segments linéaires. Ses ombelles développent des fleurs blanches et on voit très bien les bractées sous les fleurs.

Peucédan officinal (Peucedanum officinale)

Une des différentes espèces de "Fenouil" sauvage

On appelle parfois le Peucédan officinal « Fenouil de Porc » à cause de son odeur un peu anisée. Mais ce n’est pas un Fenouil, bien qu’on puisse le confondre avec. Le Peucédan Officinal pousse plutôt dans le sud de la France et on le trouve en Corse. Il mesure généralement moins d’un mètre de hauteur et possède un feuillage vert foncé. Sa tige finement striée, pleine, développe des feuilles très découpées en lanières fines et longues. La plante fait de grandes ombelles de fleurs jaunes composées de 12 à 20 rayons grêles.  Comme le Fenouil, il fait partie des Apiacées à fleurs jaunes.

Physosperme de Cornouailles (Physospermum cornubiense)

Cette plante est très rare en France. On le trouvera plutôt en Italie et en Espagne.

Le Physosperme de Cornouailles ne pousse presque qu’en Corse. Il est même considéré comme disparu dans les Alpes-Maritimes. C’est une plante glabre mesurant jusqu’à 1 mètre de haut. Ses feuilles inférieures sont triternatiséquées, avec segments larges, rhomboïdaux, trifides et dentés au sommet. Il produit des ombelles de 10 à 20 rayons grêles armés de fleurs blanches.

S - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

Scandix peigne de Vénus (Scandix pecten-veneris)

Une des Apiacées de France les moins connues

Le Scandix peigne de Vénus fait partie des différentes espèces d’Apiacées qu’on trouve en France. Mais cette dernière est très peu connue. On le trouve principalement dans les terrains cultivés et les friches où on peut d’ailleurs la considérer comme une mauvaise herbe. Son nom vient de ses fruits. Et en effet, ses fruits ridés forment de longs becs qui évoquent un peigne.

Sélin à feuilles de carvi (Selinum carvifolia)

Une plante du Nord de la France

Le Sélin à feuilles de carvi est une petite plante herbacée glabre à souche fasciculée. Ses tiges sont simples et rameuses. Il a des feuilles inférieures oblongues dans leur pourtour, bi-tripennatiséqués, à segments divisés en lanières linéaires-lancéolées. Ses ombelles denses à fleurs blanches développent 10 à 15 rayons grêles peu velus voir glabres.

Séséli des montagnes (Seseli montanum)

Une des Apiacées de France des sols calcaires et en zones lumineuses

Le Séséli des Montagnes est une petite Apiacée vivace pouvant atteindre 60 centimètres de hauteur. Elle développe aussi des racines Ses tiges ne sont presque pas striées et comportent très peu de feuilles. D’ailleurs ses feuilles inférieures sont tripennatiséquées alors que celles du haut de la tige sont longues et étroites. Enfin, elle développe des fleurs blanches en ombelle qui peuvent parfois tirer sur le rouge. 

Seseli libanotis (Seseli libanotis)

Une des Apiacées de France rassemblant de loin à la Berce Commune

Le Seseli libanotis ressemble de loin à la Berce Commune à cause de ses grandes ombelles blanches et ses grandes feuilles assez peu découpées. Mais contrairement à la Berce commune, elle est beaucoup moins répandue en France. On la trouvera sur les pelouses sèches calcaires ainsi que dans les bois clairs ou les rochers.

Silaüs des prés (Silaum silaus)

On l'apelle aussi parfois Cumin des Prés, mais ce n'est pas un Cumin (Cumincum)

Le Silaüs des prés est une plante très commune en Europe Occidentale. On le trouve de l’Angleterre à l’Allemagne, en passant par la France. Il mesure généralement moins d’un mètre de hauteur. Il possède des tiges glabres, striées, anguleuses et presque sans feuille en haut. Les feuilles du bas bi-tripennatiséquées, à segments divisés en lanières allongées et elles sont lancéolées-linéaires. Au niveau de fleurs elles sont jaunâtres et regroupées en ombelles de 6 à 15 rayons.

Sison amome (Sison amomum)

Une Apiacée qu'on trouve surtout dans le Nord-Ouest de la France et en Angleterre

Le Sison amome n’est pas une espèce d’Apiacée très connue. C’est une plante bisannuelle pouvant mesurer jusqu’à 1 mètre de hauteur. Ses feuilles peu découpées ressemblent beaucoup à celles du Panais. D’où son nom de Sison à feuilles de Panais qu’on peut parfois entendre. Mais on le différencie facilement lorsqu’il est en fleurs. Et en effet, ses fleurs blanches sont groupées sur de petites ombelles à rayons frêles et peu nombreux.

T - LISTE DES APIACÉES DE FRANCE

torilis noueux (torilis nodosa)

Une des plus petites Apiacées de France

Le Torilis Noueux est une petite plante herbacée annuelle qu’on trouve dans une grande partie de l’Eurasie, dont la France. Il ne dépasse généralement pas les 35 centimètres de hauteur. Sa tige se reconnaît par des poils apprimés dirigés vers le bas. Ses feuilles alternes bipennatiséquées sont à  segments pennatipartites et à lobes linéaires. Les fleurs sont soit blanches, soit roses mais toutes petites. Généralement moins d’1mm de corolle. Ses ombelles, petites, sont très serrées, mais comportent 3 à 4 rayons à peine visibles.

Trinie glauque (Trinia glauca)

Une des Apiacées des milieux secs

La Trinie Glauque est une plante de garrigue qu’on trouvera principalement dans le Sud-Est de la France. Mais on le trouve un peu partout en Europe, jusque dans les plaines sèches de Hongrie. C’est une petite plante herbacée ne dépassant pas 40 centimètres de hauteur. Ses tiges sont très ramifiées et ses fleurs poussent en ombelles de fleurs blanches.

Article Précédent

LEXIQUE BOTANIQUE : Définition des Termes Techniques

Article Suivant

Liste des Astéracées de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).