• Type:

LEXIQUE BOTANIQUE : Définition des Termes Techniques

Nous traiterons ici du Lexique Botanique avec la définition des termes techniques utilisés en Théorie Botanique pour décrire les plantes.

Enfin, certaines plantes présentes dans la Flore Française ne porte pas de nom français. Elles n’auront donc seulement qu’un nom scientifique.

SOMMAIRE DU LEXIQUE BOTANIQUE

AB CDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWYZ

A - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Abortif

En Botanique, abortif signifie “Incomplètement développé”. On emploie ce terme technique pour lorsque les fruits, graines ou plantes ne finissent pas leur développement totalement. Ainsi, une semence sera abortive si elle n’a pu acquérir son entier développement.

Abiotique

Le terme Abiotique peut signifier plusieurs choses selon le contexte. En effet, premièrement, il désigne un milieu impropre à la vie. Deuxièmement, on peut l’utiliser en Botanique. Il désigne alors tout ce qui ne concerne pas, ne conditionne pas la vie.

Abscission

En Botanique l’Abscission est un processus physiologique naturel durant lequel un des organes du végétal se détache. Cet organe peut tout aussi bien être le fruit, la fleur, la feuille ou même des tiges comme pour les espèces virevoltantes.

L’Abscission dépend de plusieurs facteurs environnementaux comme le Photopériodisme, le stress hydrique ou le plus souvent selon la température. Ainsi, pour ce dernier, les pays connaissant un climat tempéré voient en automne le début de la chute des feuilles sur les espèces végétales au feuillage caduc.

Acétate de bornyle

L’Acétate de bornyle est une substance chimique qu’on trouve naturellement dans les aiguilles de certaines espèces de conifères. L’acétate de bornyle utilisé en association en phytothérapie peut avoir des vertus légèrement sédatives.

On l’utilise également additif alimentaire, dans la parfumerie ou encore dans l’industrie du tabac pour son odeur typique et fraîche de résineux.

Acide abscissique

Un acide abscissique est une phytohormone. C’est-à-dire une hormone végétale. Cet acide a un rôle dans la maturation des graines, la prolongation de la dormance, l’arrêt de la croissance des bourgeons pendant la dormance et la lutte contre différents stress. 

Par exemple, l’acide abscissique aide le végétal à lutter contre la sécheresse ou contre des agents pathogènes. Et bien d’autres encore.

Acide fulvique

L’Acide fulvique est une des parties les plus importantes de l’humus. En effet, ils aident les plantes à mieux assimiler les minéraux dans le sol.

Acide malique

L’Acide malique est une substance chimique très présente dans le règne végétal. On le trouve en effet dans les Pommiers, Poiriers ou Raisins.

Il contribue au goût agréable de certains fruits. Aussi, on l’utilise beaucoup comme additif alimentaire, notamment sous le numéro E296.

Adret

Dans le Lexique Botanique, quand on parle d’Adret, on parle de l’ensemble des versants d’une vallée de montagne qui bénéficient de la plus longue exposition au soleil. Le contraire de l’adret est l’ubac.

Agrainage

L’Agrainage est une pratique cynégétique qui a pour but de nourrir les animaux sauvages et les oiseaux pour éviter les dégâts dans les cultures.

Algue verte

Les algues vertes sont des algues qui se caractérisent par la dominance des pigments photosynthétiques de type chlorophylles a et b. Raison pour laquelle elles sont vertes.

Aménité environnementale

Le concept d’Aménité environnementale représente tout ce qui est agréable pour l’humanité au niveau d’un lieu ou d’un paysage. Les couleurs, formes et odeurs en font partie. C’est un concept intégré dans le développement durable.

Androcée

On appelle Androcée l’ensemble des étamines. L’androcée est donc l’ensemble de l’appareil reproducteur mâle d’une fleur. L’ensemble de l’appareil reproducteur femelle est quant à lui appelé gynécée.

La taille, le nombre, la disposition ou encore la couleur de l’androcée sont des informations importantes afin d’identifier une plante.

Anémochorie

Le phénomène de l’anémochorie est la dispersion des diaspores (moyen de reproduction) par le vent. Ainsi, une plante anémochore est un végétal qui assure sa reproduction grâce au vent. Selon l’espèce de ce végétal, il peut disperser ses graines, des boutures ou encore des spores loin de sa position d’origine.

On compte plusieurs types d’organes permettant une reproduction anémochore d’un végétal : Graines poussières comme chez certaines Orchidées,  des Diaspores plumeuses comme chez les pissenlits, des Diaspores ailées comme chez les samares du frêne ou les disamares des érables, les Fruits « ballons » comme chez le Baguenaudier ou enfin les Diaspores roulantes des plantes xérophytes habituées aux paysages désertiques.

Anémophilie

Dans le Lexique Botanique, le terme Anémophilie désigne aussi la fécondation anémophile ou l’anémogamie d’une plante. C’est-à-dire que ce sont des plantes qui utilisent le vent afin de transporter leur pollen. 

Ce mode de reproduction se retrouve principalement chez les Gymnospermes et plus rarement chez les Angiospermes. C’est aussi un des facteurs principaux du rhume des foins car certains pollens sont toxiques pour l’Homme.

Anoxie

L’anoxie est le manque d’oxygène dans les tissus d’un organisme vivant. Dans le cas des plantes, cette anoxie apparaît lorsque le sol est pauvre en oxygène. Par exemple, trop d’eau dans un pot pour une plante non adaptée au milieu aquatique peut entrainer l’anoxie.

La plante produira alors une hormone de stress qu’on appelle acide abscissique.

Anthère

Une anthère est la partie terminale de l’étamine, organe mâle de la fleur, qui produit et renferme le pollen.

Anthracnose

L’Anthracnose est une maladie d’origine cryptogamique causée par plusieurs champignons. Elle touche principalement les arbres fruitiers ainsi que les plantes potagères. Elle se caractérise par l’apparition de taches rondes et brunes sur les fruits, avec quelques fois une auréole de rouge ou mauve. 

Elle ne menace pas la vie du végétal à proprement parlé, mais réduit la quantité de fruit qu’il produira. Enfin, des maladies plus graves peuvent profiter de l’affaiblissement de la plante pour s’immiscer au sein de ses défenses naturelles.

Antispasmodique

Une substance Antispasmodique est une substance permettant de lutter contre les spasmes musculaires. Il existe plusieurs types d’Antispasmodiques.

Auxine

L’Auxine est une phytohormone. Elle est responsable de la croissance végétale. Elle est donc indispensable pour le développement des plantes.

B - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Bacciforme

Bacciforme est un terme Botanique signifiant qui ressemblent à une baie. Qui à la forme d’une baie.

Biome

On appelle Biome un écosystème caractéristique d’une aire biogéographique. Cet écosystème se nomme à partir des espèces végétales et animales qui y prédominent. Il est aussi caractérisé par son climat, en particulier températures et précipitations. Sur Terre, on connaît 14 types de biomes différents, allant de la Toundra à la Mangrove, en passant par les forêts tempérées de feuillus aux forêts tropicales.

Bractée

Une bractée est une pièce florale en forme de feuille. Elle fait partie de l’inflorescence. Lorsqu’on parle d’un ensemble de bractées compactes, adjacentes, on parle d’involucre. Enfin, une petite bractée se nomme bractéole.

Bryophyta

Bryophyta ne doit pas être confondu avec Bryophyte. L’embranchement des Bryophyta ne concerne que les mousses tandis que Bryophyte comprend aussi les Hépatiques et Anthocérotes. Les Bryophyta sont donc des végétaux sans racines et sans lignine. Elles sont également dépourvues de tissus conducteurs comparables à ceux des plantes à graines et leur appareil végétatif ne contient ni xylème, ni phloème.

Bryophyte

Les Bryophytes sont des plantes terrestres thalloïdes ou feuillées non vascularisées. Les Bryophytes regroupent les mousses, sphaignes et hépatiques. Ce sont les plantes ressemblant le plus aux premiers végétaux terrestres. Il existe aussi des bryophytes aquatiques.

Enfin, le terme de Bryophyte ne doit pas se confondre avec Bryophyta qui ne concerne que les mousses au sens stricte du terme.

C - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Cabosse

La cabosse est le fruit du cacaoyer. Une sorte de grosse baie se trouvant sur le tronc et les grosses branches de l’arbre. Elle mesure jusqu’à 25 cm et ressemble à une sorte de grosse courge sèche.

Cariçaie

Une cariçaie est une formation végétale de type mégaphorbiaie caractérisée par des espèces herbacées hygrophiles qu’on trouve dans les régions tempérées. Les plantes herbacées dominantes appartiennent au genre Carex. D’où son nom.

Chablis

Un Chablis désigne un ou des arbres déracinés. Ces arbres déracinés peuvent avoir été malmenés par le vent, la neige, le vieillissement ou encore pour d’autres raison. Il offre un microhabitat à certaines espèces.

Chasmophyte

Une plante chasmophyte est une plante qui vit dans les fissures des roches ou les fentes des murs. Il ne faut pas confondre plante chasmophyte avec plante de rocaille. En effet, même si certaines plantes chasmophytes peuvent être des plantes de rocailles, l’inverse n’est pas forcément vrai.

Les plantes chasmophytes sont des plantes saxicoles.

Cicatrice foliaire

En Botanique, lorsque nous parlons de cicatrice foliaire, nous parlons de la mise à nu de la jointure entre le rameau et le pétiole de la feuille qui est tombée. Les cicatrices foliaires ne concernent que les plantes vivaces au feuillage caduc.

Suite à cette mise à nu tissus sous-jacents, le végétal subissant l’abscission (la chute) de la feuille se cicatrise afin d’éviter les maladies. Selon la forme du pétiole de la feuille tombée, la cicatrice foliaire n’aura pas la même forme d’une espèce à l’autre.

Cladoptose

On nomme aussi la Cladoptose “Cladoptosis“. Ces deux termes décrivent donc le même phénomène physiologique. Ce phénomène physiologique est très présent chez certaines espèces d’arbres comme les chênes, saules et hêtres.

Suite à des facteurs environnementaux défavorables pour le végétal, comme une sécheresse, le manque de lumière ou encore la casse lié au vent, la Cladoptose intervient pour protéger la plante. Ainsi, les rameaux, tiges et branches vont subir un phénomène d’Abscission. 

Autrement dit, le végétal fera tomber ces parties même si les branches portent encore des feuilles.

Corolle

En Botanique, une corolle représente la partie de la fleur formée de l’ensemble des pétales. Elle est jointe au calice, la partie qui est formée de l’ensemble des sépales. La corolle ne se trouve que sur les plantes à fleurs dichlamydées, celles qui possèdent donc un périanthe complet. 

Certaines plantes sont monochlamydées. C’est-à-dire qu’elles ne possèdent qu’une corolle ou qu’un calice. Les Euphrobiacées par exemple sont achlamydées, elles ne possèdent donc ni l’un ni l’autre.

Cryptobiose

La Cryptobiose désigne l’état complétement arrêté du métabolisme d’une espèce. C’est un phénomène qui sert à certains végétaux de survivre dans des conditions extrêmes.

Par exemple : Selaginella lepidophylla est une plante herbacée se recroqueville sur elle-même en période de sécheresse afin de résister au manque d’eau. Elle “renaît” par la suite.

Cryptogame

On dit d’un organisme végétal qu’il est cryptogame lorsque ses organes reproducteurs sont cachés ou peu apparents, ce qui les oppose aux phanérogames.

Cycle sylvigénétique

Le Cycle Sylvigénétique représente l’évolution naturelle d’une forêt sauvage. Elle n’est donc pas exploitée par l’Homme et les processus naturels de succession peuvent s’appliquer naturellement.

D - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Décurtation

Dans le Lexique Botanique, la Décurtation est un phénomène d’Abscission particulier. Pour rentrer plus profondément dans les détails, une Décurtation est une forme de Cadoptose. Mais contrairement à cette dernière, la Décurtation se par la chute naturelle des rameaux courts de l’année. 

Le Charme, le Châtaignier ou encore différents Chênes subissent ce phénomène aux alentours du mois de juin.

Dessiccation

La dessiccation est un phénomène naturel ou forcé chargé d’éliminer l’eau dans les cellules d’une plante. C’est une déshydratation qui fini par sécher totalement ou partiellement une plante.

Diaspore

Une diaspore est un élément qui permet la dissémination d’une espèce végétale. Autrement dit, c’est un moyen pour une plante de se reproduire en l’aidant à conquérir d’autres territoires.

Exemple de diaspores : boutures, graines, spore ou encore les drageons.

Ces diaspores peuvent se déplacer grâce au vent, à l’eau, avec l’aide des animaux, avec l’intervention de l’homme lorsque la végétal est cultivé ou même elle même avec l’éclatement des gousses chez de nombreuses Fabacées.

Dicotylédone

Dans le Lexique Botanique, une plante Dicotylédone représente une plante qui, à la germination de sa graine, présente deux feuilles primaires qu’on appelle cotylédons ou préfeuilles ou éophylles. 

Lorsqu’il n’y a qu’un seul cotylédon sur la jeune plantule qui sort de la graine, on parle alors de plante monocotylédone.

Diécie

La diécie concerne les plantes monosexuées. C’est-à-dire qu’un plant comporte soit des fleurs femelles, soit des fleurs mâles. Il existe des variantes de diécie :

  • Dioïque stricte : fleurs uniquement femelles et uniquement mâles sur des pieds différents ;
  • Gynodioïque : fleurs hermaphrodites et fleurs uniquement femelles sur des pieds différents ;
  • Androdioïque : fleurs hermaphrodites et fleurs uniquement mâles sur des pieds différents ;
  • Trioïque : un pied porte soit des fleurs hermaphrodites, soit des fleurs uniquement femelles, soit des fleurs uniquement mâles.

Diécie

La diécie concerne les plantes monosexuées. C’est-à-dire qu’un plant comporte soit des fleurs femelles, soit des fleurs mâles. Il existe des variantes de diécie :

  • Dioïque stricte : fleurs uniquement femelles et uniquement mâles sur des pieds différents ;
  • Gynodioïque : fleurs hermaphrodites et fleurs uniquement femelles sur des pieds différents ;
  • Androdioïque : fleurs hermaphrodites et fleurs uniquement mâles sur des pieds différents ;
  • Trioïque : un pied porte soit des fleurs hermaphrodites, soit des fleurs uniquement femelles, soit des fleurs uniquement mâles.

E - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Eau saumâtre

Une eau saumâtre est une eau dont la teneur en sel est sensiblement inférieure à celle de l’eau de mer. Les eaux saumâtres n’ont aucun rapport avec les eaux sales, opaques, ou croupissantes. 

Écosystème lentique

Un Écosystème lentique représente un biotope ainsi que les espèces vivant dans les écosystèmes à eaux calmes. Par exemple une mare, un étang, un lac ou des marécages et leurs espèces sont des écosystèmes lentiques.

Endémique

Le terme d’endémique ne s’utilise pas seulement en Botanique mais d’autres domaines comme en Zoologie. Une espèce endémique est une espèce ne se trouvant que dans une seule région bien précise et nul part ailleurs dans le monde. 

Par exemple l’ ALISIER DE FONTAINEBLEAU (SORBUS LATIFOLIA) qui est une plante endémique du bassin parisien. Généralement, les espèces endémiques sont aussi protégées.

Endolithe

On parle d’espèce endolithe lorsque cette dernière vit dans les pores de la roche dont elle est capable de s’alimenter.

Épicormique

Dans le Lexique Botanique, le terme Épicormique désigne toutes les formations apparaissant sur les troncs et branches maîtresses des arbres. Ces formations de surfaces sont les bourgeons épicormiques, picots, amas, gourmands, poils et broussins

Épilithe

Une plante Épilithe est une plante qui aime vivre sur les rochers ou les pierres. On peut aussi parler de plantes épilithiques, qui est un synonyme. Une formation de plusieurs plantes épilithiques s’appelle une formation rupicole.

Épiphyte

Épiphyte ne doit pas se confondre avec épiphytie. Les épiphytes sont des organismes se servant d’autres plantes comme support. Contrairement aux parasites, ils ne prélèvent pas de ressources à la plante sur laquelle ils s’accrochent. 

Les épiphytes sont des organismes autotrophes photosynthétiques. C’est-à-dire qu’ils sont autonomes en ressources alimentaires et en énergie. Par exemple, les lichens sont des organismes épiphytes et non des parasites contrairement au gui. 

Mais nous poussons aussi citer certaines Orchidées ou de nombreuses Broméliacées qui ont un mode de vie épiphyte

Espèce pionnière

Une espèce pionnière représente une des premières formes de vie colonisant un nouveau milieu. Ce milieu peut être nouveau comme l’apparition d’une nouvelle île d’origine volcanique ou perturbé par l’homme comme l’homme d’une coupe à blanc dans une forêt.

Cette (re)colonisation est le premier stade d’une succession écologique.

Éthylène

Dans le Lexique Botanique, l’Éthylène est une phythormone. L’éthylène est impliqué dans les étapes de floraison et stimule la maturation de nombreux fruits.

F - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Filet

Dans le Lexique Botanique, le filet représente la partie d’une fleur. Plus précisément le filet est une des parties des étamines. Il ressemble à une sorte de petite tige qui se termine par l’anthère.

Formation végétale

Une formation végétale désigne une communauté d’espèces végétales qui détermine un paysage en particulier. Par exemple la forêt, la mangrove, la lande, la steppe, la savane sont plusieurs formations végétales différents avec chacune leurs espèces types.

Feuillage Caduc

Une plante au feuillage caduc est une plante qui perd ses feuilles sous forme de cycles. Les feuilles du végétal sont non pérennes et tomberont chaque année.

Le pétiole se détache de la tige en laissant une cicatrice foliaire lors des périodes de grands froids (hiver dans les climats tempérés) ou de saison sèche (milieux tropicaux).

On appelle aussi les plantes au feuillage caduc plantes décidues ou plantes caducifoliées. Par exemple, les chênes, érables, hêtres, charmes ou encore platanes sont des plantes à feuillage caduc.

Fleur cadavre

Peu ragoûtante, une fleur cadavre est une fleur émettant une odeur fétide dans le but d’attirer un type de pollinisateur bien particulier. En effet, selon les espèces, les odeurs émises par ces fleurs servent à attirer des insectes saprophages, coprophages ou encore nécrophages.

Foliole

On appelle aussi foliole “penne” ou “pinnule“. C’est une pièce foliaire, constituant une partie du limbe chez les feuilles composées comme chez les trèfles ou Robinier faux-accacia.

Une feuille composée peut donc se constituer de plusieurs folioles. Par exemple, on dit qu’une feuille composée est trifoliolée si elle se constitue de 3 folioles. Ce nombre peut d’ailleurs varier d’une espèce à l’autre. Par exemple, il existe des feuilles à 9 folioles.

Fougères

Les fougères font partie des végétaux les plus anciens qu’on connaisse. Elles regroupent aussi près de 13 000 espèces différentes. Elles ont donc un poids important dans la biodiversité même si les 3/4 d’entre elles se cantonnent aux régions tropicales.

Les fougères ne sont pas des plantes à fleurs. Elles produisent des spores et se caractérisent par la présence d’une fronde jouant le rôle d’une feuille.

Fronde

La fronde désigne l’organe végétatif jouant le rôle des feuilles chez les fougères et palmiers. La fronde se compose du pétiole et du limbe.

G - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Glumelle

Les glumelles sont des pièces foliacées caractéristiques des Poacées. Les glumelles sont des structures de type bractées présentes à la base de chaque fleur sur l‘axe floral d’un épillet, l’inflorescence des Poacées.

C’est l’équivalent d’une bractée florale. Une glumelle a pour rôle de protéger la fleur, puis le grain par la suite. Les glumelles inférieures portent souvent des arêtes. On parle alors de glumelles aristées.

Dans quelques cas, les glumelles restent solidaires du grain. On parle alors de grains “vêtus”. Les caractéristiques des glumelles permettent d’identifier les différentes espèces de Poacées, souvent proches.

Grappe

Dans le Lexique Botanique, on peut aussi trouver le terme grappe par son ancien nom “racème“.  Une grappe, ou un racème est une une inflorescence simple, un ensemble de fleurs disposées selon un certain ordre sur un axe commun.

Les fleurs des grappes sont pédicellées. Et chaque pédicelle s’insère en des points différents de l’axe principal de la grappe.

C’est une inflorescence indéfinie dont l’axe se termine par le bourgeon végétatif, destiné à la croissance et non aux fleurs.

Gymnosperme

Les Gymnospermes font partie d’un sous-embranchement au sein des Spermaphytes, plus communément appelées plantes à graines.  Leur ovule est mis à nu dans des pièces foliaires groupées en cône. Les fameuses “pommes de pin” contrairement aux Angiospermes.

La plupart des Gymnospermes sont des Conifères. Nous pouvons ainsi citer les Sapins, Épicéas, Mélèzes, Cèdres, Séquoias, Pins, Genévriers, Cyprès, Thuya ou encore les Ifs. Mais d’autres plantes comme les Cycas et les Ginkgos font également partie des Gymnospermes. 

H - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Halophyte

Une plante Halophyte est une plante adaptée aux milieux salés comme les marais salants ou les bords de mer. Lorsque la concentration en sel est trop grande, les plantes halophytes limitent l’entrée de celui-ci dans leur organisme grâce à des membranes perméables sélectives.

La Salicorne ou l’Oyat sont deux plantes sauvages françaises supportant les milieux salés.

Hémicryptophyte

On doit l’apparition du terme Hémicryptophyte dans le Lexique Botanique au botaniste Danois Christen Christiansen Raunkiær. Il nomme les végétaux hémicryptophytes comme étant des plantes vivaces dont les bourgeons qui subsistent au niveau du sol lors de la mauvaise saison.

Autrement dit, une plante hémicryptophyte voit son appareil végétatif aérien mourir durant les mauvaises périodes. Puis repartira quand la situation sera meilleure. 

Il s’agit généralement de plantes vivaces herbacées. Par exemple, Digitalis purpurea, Convolvulus arvensis ou encore Glechoma hederacea

Hémérochorie

L’Hémérochorie représente le mode de diffusion des plantes par la culture. Il faut toutefois différencier ce terme d’anthropochorie qui n’est pas tout à fait un synonyme.

Les plantes hémérochores et leurs semences auraient pu être transportées par l’Homme ou son bétail de manière volontaire ou non dans un territoire qu’elle n’aurait pas pu coloniser autrement. Ce sont donc des plantes exogènes par rapport au milieu où elles s’installent.

Herbe

En Botanique, le mot herbe a un sens plutôt large. En effet, il désigne au sens large toutes les plantes annuelles ou vivaces non ligneuses faisant partie des Angiospermes. On peut aussi associer ce terme aux Graminées (Poacées) constituant les milieux de types pelouses, prairies, steppes. Voire des espèces voisines par leur morphologie comme les joncs et les carex.

Hydrochorie

Dans le Lexique Botanique, le terme Hydrochorie s’emploie afin de désigner les modes de dispersion des graines des végétaux ou des diaspores se faisant par l’intermédiaire de l’eau. 

Par exemple, de nombreux végétaux utilisent les cours d’eau afin de répandre leurs graines le long des rives. Ainsi le Lotus produit des graines qui tomberont dans l’eau à leur maturité. Ensuite, ces graines seront poussées par le courant jusqu’au moment où elles s’implanteront.

D’autres plantes utilisent les courants marins afin de se disperser. On parle donc dans ce cas de nautochorie. C’est le cas du cocotier qui laisse tomber sa drupe abritant la noix de coco. Sa drupe sera ensuite dispersée par les courants océaniques un peu partout. 

Hydromorphie

L’Hydromorphie est un phénomène représentant la saturation d’un sol en eau. Elle intervient généralement en hiver sur des sols très argileux. Elle occasionne aussi la disparition par asphyxie de la microfaune et microflore du sol.

Hypocotyle

Dans le Lexique Botanique, l’Hypocotyle représente tigelle située entre sa base (le collet) et les premiers cotylédons de la plante. C’est la toute première tige d’une plante. Elle apparaît lors de la germination.

I - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Ignifugation

C’est l’ensemble des défenses naturelles qu’utilise une plante pour se protéger des incendies.

Involucelle

Les involucelles sont de petits involucres à bractéoles à la base des rayons de l’ombellule.

Involucre

Dans le Glossaire de la Botanique, un involucre désigne la collerette d’écailles ou de bractées libres et compactes ou soudées ensemble à la base d’une inflorescence. On trouve des involucres chez de nombreuses espèces d’Apiacées et d’Astéracées.

J - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Jungle

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le mot jungle n’a pas de réel signification biogéographique précise. Jungle signifie généralement une forêt dense à la végétation verte et luxuriante qu’on associe souvent aux forêts tropicales et équatoriales.

K - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Kranz

Une structure Kranz est un type de structure anatomique des feuilles qu’on rencontre chez de nombreuses plantes. La structure Kranz se caractérise par la présence de deux anneaux de cellules concentriques entourant les faisceaux vasculaires.

L - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Lac

Un lac est différent d’un étang ou d’une mer même si le concept reste assez flou. En limnologie, un lac est une étendue d’eau dont la taille et le volume est assez grand pour provoquer un dépôt de sédiment ou une stratification.

Lande

Une lande est une formation végétale composée de sous-arbrisseaux et d’arbustes de petite taille ne dépassant pas 2m de haut. Ces espèces végétales sont adaptées aux milieux secs, aux sols pauvres siliceux ou calcaire et sont des espèces au feuillage persistant. Par exemple, des zones où les Éricacées dominent. On peut aussi citer les Genêts ou les Ajoncs d’Europe. C’est un type d’habitat naturel qu’on retrouve dans le Nord de la France.

Liber

Le Liber, que nous appelons aussi phloème secondaire en Botanique, est produit par le cambium vers l’extérieur. C’est la zone dans laquelle va circuler la sève élaborée au sein du végétal.

Lignine

La lignine est une biomolécule comptant parmi les principaux composants du bois avec la cellulose et l’hémicellulose. Cette molécule n’est présente que chez les plantes vasculaires et chez quelques algues. 

On la trouve aussi dans des quantités plus élevée chez les arbres que chez les plantes annuelles. Elle sert à la fois au support du végétal et comme barrière de protection contre les attaques externes (parasites, bactéries, champignons).

Ligule

Une ligule est un type de pièce foliaire caractéristique des plantes appartenant à la famille des Poacées (Graminées), Cypéracées ou encore Joncacées.

Cette pièce foliaire est une languette membraneuse située à la jonction de la gaine et du limbe des feuilles, dans le prolongement de la gaine. Elle peut aussi être remplacée par des poils ou tout simplement être absente selon les espèces. 

Elle fait ainsi partie des critères d’identification des plantes de ces familles qui ont tendance à beaucoup se ressembler.

Limnologie

La Limnologie est l’étude des eaux continentales.

M - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Macroalgue

Le terme Macroalgue regroupe les grandes algues et les algues géantes.

Mangrove

Une Mangrove est un écosystème de type marécage maritime principalement constitué de végétaux ligneux se développant dans les zones de marées des côtes basses des régions tropicales. On peut ainsi citer les mangroves de palétuviers.

Marcescence

La Marcescence se rapproche de la Caducité. Au lieu de perdre leurs feuilles comme chez certaines plantes au feuillage caduc, les espèces marcescentes sont des végétaux conservant leurs feuilles mortes durant la période de repos végétatif. 

Elles restent donc attachées aux troncs et aux tiges. Chez de nombreuses espèces de Fagales, comme avec le charme, le hêtre ou encore le châtaignier ont un feuillage souvent marcescent en hiver.

Une partie qui reste accrochée sur un végétal est appelée partie marcescente. Ce peux être aussi bien les bractées florales comme chez les Hortensias ou les fleurs après insémination comme chez les Bruyères.

Mare

Une Mare est une étendue d’eau stagnante peu profonde et de faible superficie contrairement à un lac. Elle peut être pérenne, naturelle ou non mais le plus souvent fini par se refermer. La différence avec un étang reste flou si ce n’est que l’étang est alimenté par une source ou un ruisseau.

Une marre constitue un microhabitat. 

Marécage

Un marécage représente une zone humide ayant un couvert arbustif. S’il n’y a pas de couvert arbustif, on parle alors de marais. Les espèces présentent dans un écosystème de type marécage sont très bien adaptées au surplus d’eau dans le sol.

Aussi, différentes formations végétales peuvent constituer un marécage. Par exemple les aulnaies, saulaies, les bayous ou encore les mangroves.

Matière organique

La Matière organique représente la matière fabriquée par les êtres vivants. Elle joue un rôle important dans la vie du sol et donne des sols plus fertiles.

Mégaphorbiaie

Une mégaphorbiaie est un type de formation végétal. On l’appelle aussi friche humide. Une mégaphorbiaie se caractérise par la présence de grandes herbacées se développant sur un sol humide et riche en éléments nutriments. La mégaphorbiaie est ainsi un milieu eutrophe. 

Aussi, une roselière par exemple, est un type de mégaphorbiaie sur lequel les roseaux dominent. Quoiqu’il en soit, une mégaphorbiaie est une zone de transition entre une zone humide et la forêt.

Mésotrophe

Un milieu mésotrophe est un milieu moyennement riche en nutriments. Il se situe entre le milieu oligrotrophe, qui est trop pauvre en éléments nutritifs et le milieu eutrophe, qui lui, est trop riche en nutriments.

Monoécie

La Monocénie est un terme Botanique pour parler des plantes ayant des fleurs mâles et des fleurs femelles en des endroits différents d’un même pied. Cette faculté permet à ce type de plante de se reproduire plus facilement. Mais diminue la diversité de leur patrimoine génétique.

Mucilage

Les Mucilages sont des substances végétales qui gonflent avec le contact de l’eau. Cette substance devient de consistance visqueuse et rappelle un peu la gélatine.

N - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Nectar

En Botanique, le nectar n’a rien à voir avec le domaine des jus de fruits. En effet, le nectar est un suc sécrété la plupart du temps par les nectaires présents dans les fleurs des végétaux. 

C’est une sorte de sève élaborée qui constitue la matière première du miel. Le Nectar possède un rôle particulièrement important pour la reproduction des Angiospermes (plantes à fleurs). 

En effet, avec son odeur et son goût sucré, le nectar attire de nombreux insectes ou animaux qui se chargeront de la pollinisation. Ainsi, lorsque abeilles, papillons ou oiseaux-mouches viennent s’alimenter en nectar, ils permettent la fécondation des plantes en déposant à leur issu du pollen sur différentes fleurs leur de leur passage.

Néosol

Un Néosol est un sol en voie de formation.

Nucule

Une Nucule est un fruit sec indéhiscent, de type akène, à péricarpe sclérifié entièrement ligneux. Parmi les nucules, nous pouvons citer les glands, les noisettes, les fênes ou encore certains fruits des Lamiacées, Boraginacées et Bétulacées.

O - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Oligotrophe

Un milieu oligotrophe est un milieu très pauvre en éléments nutritifs. C’est le contraire d’un milieu eutrophe, qui lui est trop riche en éléments nutritifs.

Ombelle

Une ombelle est un type d’inflorescence. Les ombelles sont des inflorescences simples dans laquelle les pédoncules floraux s’insèrent en un seul point. Les fleurs sont disposées sur la même surface sphérique ou parfois plane. 

Les Ombelles sont en quelque sorte des Corymbes mais où tous les pédoncules floraux se rassemblent au même endroit. Ils forment une sorte de “parasol” plat ou légèrement courbé.

Les Apiacées (anciennes Ombellifères) ont comme inflorescence typique l’Ombelle. Mais certaines espèces de végétaux n’appartenant pas à cette famille possèdent également des ombelles. Ainsi, le Lierre de la famille des Araliacées possède une inflorescence en ombelle.

P - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Paillis

Le Paillis est plutôt lié au monde de l’agriculture et du jardinage qu’à celui de la Botanique. Mais compte tenu qu’il a un rapport avec les plantes nous allons l’incorporer dans notre Lexique Botanique.

Le Paillis consiste en une couche de matériau protecteur posé au sol. Il a pour but de prévenir l’évaporation de l’eau de ce sol, mais aussi de le garder un peu plus chaud l’hiver. Il a aussi l’avantage d’empêcher les mauvaises herbes de pousser près des plants où nous avons installé ce paillis.

Enfin, il a un intérêt décoratif. Il peut être fait de paille, d’écorce, de copeaux de bois ou encore en minéral comme des petits graviers.

Papavérine

La Papavérine est un alcaloïde extrait du latex du Pavot qu’on utilise comme spasmolytique musculotrope.

Paroi pectocellulosique

La Paroi pectocellulosique a pour rôle de protéger chaque cellule végétale. C’est une barrière de protection qu’on trouve autour des cellules chez de nombreux végétaux. Elles constituent le bois et les fibres végétales.

Pectoral

En Botanique et en Médecine, on parle de pectoral pour désigner un médicament ou une substance chimique ayant pour effet sur les infections pulmonaires.

Pédoncule

Le pédoncule est la tige qui porte les fleurs lors de la floraison, puis les fruits lors de la fructification. Toutes les fleurs n’ont pas de pédoncules. Dans ce cas, on parle de fleurs sessiles.

Périanthe

Le Périanthe correspond à l’ensemble des éléments chargés de protéger la fleur (étamines et pistil). Un périanthe est donc constitué du calice constitué des sépales et de la corolle constituée des pétales. Certaines espèces possèdent des tépales à la places des sépales et pétales. 

Il existe plusieurs types de périanthes : 

  • Hétérochlamyde
  • Homochlamyde ou homoïochlamyde
  • Haplochlamyde ou monochlamyde
  • Achlamyde

Périgone

En Botanique, le Périgone peut désigner plusieurs choses. En effet, chez les plantes à fleurs, lorsque le périanthe ne permet pas de distinguer les sépales et les pétales, on parle alors de Périgone. Ce dernier est donc constitué de tépales.

Chez les mousses une sorte d’involucre formé de plusieurs petites feuilles, souvent réduit à une seule, et qui entoure et protège les anthéridies et les paraphyses.

Pétale

En Botanique, un pétale est une pièce florale et possède plusieurs rôles. Il entoure le système reproducteur des fleurs tout en protégeant les étamines et pistils. Un ensemble de pétale s’appelle une corolle.

Souvent très colorés, ils servent aussi à attirer les pollinisateurs.  Les pétales peuvent être soudés ou non.

Phellème

Le phellème est un synonyme de suber et de liège. Le suber (et donc le phellème ) est un tissu végétal constitué de cellules mortes et est situé juste sous l’écorce du végétal.

Il a pour rôle de protéger la plante en assurant une bonne isolation thermique face aux éléments ou contre les champignons.

Phytohormone

En botanique, on appelle aussi Phytohormone hormone végétale. Mais les phytohormones ne sont pas à proprement parlé des hormones. 

Les phytohormones sont des substances chimiques organiques que les plantes produisent pour réguler leur croissance. Mais elles peuvent également intervenir dans la communication entre les végétaux. 

Il en existe plusieurs dont les Auxines, Cytokinines, Gibbérellines, Éthylène ou encore l’Acide abscissique. Chacune de ces phytohormone possède ses propres caractéristiques.

Photopériodisme

Terme inventé par les botanistes américains Whigtman Garner et Henry Allard en 1920. Le photopériodisme est le rapport entre la durée du jour et de la nuit. Il joue donc un rôle particulièrement important dans les cycles des végétaux.

Phytosociologie

La Phytosociologie est une discipline Botanique servant à étudier les communautés végétales et les relations qu’elles ont avec leur milieu. Le tout se base sur des listes les plus exhaustives possibles des espèces présentes.

Pistil

L’appareil reproducteur femelle des fleurs.

Plantes Décidues

En Lexique Botanique et Horticole, les plantes décidues sont simplement les végétaux perdant leur feuilles durant à un moment de l’année. Plus connu sous le nom de plantes à feuillage caduc ou plantes caducifoliées.

Psammophyte

Une plante psammophyte est une plante adaptée au milieu sableux. Les milieux sableux sont très problématiques pour l’établissement de la végétation puisque les dunes bougent toujours avec le vent. Aussi, l’apport en eau est très réduit.

Les plantes psammophytes ont donc souvent des caractéristiques des plantes xérophytes.

Visuellement, ces plantes ont souvent un port prostré, une cuticule épaisse et une pilosité importante pour résister aux effets mécaniques. D’autres ont un port plutôt herbacé comme Carex arenaria.

Puszta

Le terme Puszta désigne un type de paysage typique du bassin des Carpates en Hongrie. C’est un paysage de type steppe composée d’une formation végétale herbeuse touffue et buissonnante, se rattachant à la steppe eurasienne, mais rappelant la prairie des Grandes Plaines aux États-Unis.

Pyxide

Dans le Lexique Botanique, une Pyxide est un fruit sec déhiscent. Pour être plus précis, il s’agit même d’un type de fruit capsule qui s’ouvre par déhiscence transversale ou circulaire, le sommet de la capsule se détachant comme un couvercle. Ce couvercle s’appelle l’opercule et laisse s’échapper les graines.

Q - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Quadrangulaire

On dit quadrangulaire pour parler d’organes présentant une section à quatre angles.

R - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Rhizome

Le rhizome est une tige souterraine faisant office de racine. Mais contrairement à une racine normale, le rhizome sert de réserve alimentaire pour la plante. Elle y stocke des ressources à l’intérieur et l’utilise donc comme réserve alimentaire.

Certains rhizomes bien connus sont consommé par l’homme comme la pomme de terre ou encore le gingembre.  

Ripisylve

Une Ripisylve est une formation végétale caractéristique des berges de cours d’eau. Elle est représentée par des espèces végétales arbustives, forestières et herbacées. Elle joue un rôle très important dans le maintient des berges et la contenance des inondations tout en servant de corridor écologique aux espèces animales.

Rupicole

Le terme rupicole se rapproche du terme saxicole. En effet, rupicole signifie en botanique, que le sujet en question habite ou croît sur une surface rocheuse. Mais contrairement au terme saxicole, rupicole peut aussi s’employer pour un ensemble d’une population, d’une formation végétale d’un type de végétation en plus d’une espèce en particulier.

S - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Saulaie

Une saulaie est un type de formation végétale caractérisé par la large domination d’espèces de saules sur le milieu en question. Au vu des caractéristiques des saules, c’est un milieu humide.

Saxicole

On dit qu’un organisme est saxicole lorsqu’il vit naturellement et de préférence, voire uniquement sur les rochers et murets. Par exemple, les mousses, les lichens ou certaines espèces de plantes comme le Cétérach Officinal vivant sur les murs sont des espèces saxicoles.

Sempervirent

Dans le Lexique Botanique, on parle de Sempervirent pour désigner une plante au feuillage persistant. Elle garde donc ses feuilles tout au long de l’année.

Par exemple, le Buis Commun, le Laurier Rose ou le Chêne Vert sont sempervirents.

Sénescence

La sénescence est le processus engendrant une lente dégradation des fonctions des cellules. C’est le processus à l’origine du vieillissement.

Sépale

Un sépale est une pièce florale généralement verte dont l’ensemble compose le calice. C’est sur le calice que repose la corolle, l’ensemble des pétales. Sa fonction principale est d’assurer la protection des jeunes organes reproducteurs au stade du bouton floral. Lorsqu’un sépale ressemble à un pétale, on parle alors de tépale.

Sore

Les sores interviennent dans la reproduction des fougères, champignons et algues. Ce sont des amas de sporanges ou de sporocystes, structures produisant des spores.

Ils forment des sortes de petites “boules” de couleur généralement jaunes, orangés ou brun rougeâtre.

Sphaigne

Les sphaignes est un genre de mousses faisant partie de la famille des Sphagnaceae. Elles ont un rôle particulièrement important en terme d’écologie. Elles sont en effet le constitutif majeur des milieux tourbeux. Ce sont les sphaignes qui forment les tourbières, un écosystème bien particulier.

Sporange

Un Sporange est une structure végétale contenant les spores. C’est un organe n’est présent que chez les Embryophytes, c’est-à-dire les plantes terrestres.

Sporulation

La Sporulation est formation et la libération de spores.

Steppe

La steppe désigne plusieurs types de formations végétales composées d’herbes, le tout dépourvu d’arbres, pouvant être denses ou clairsemées. Il existe des steppes de climat tempéré (steppes Russes) comme de climat subtropical (outback Australien).

Stomate

Les stomates sont des petits orifices présents sur les organes aériens des plantes appartenant à la super division des Embryophytes. Autrement dit des plantes terrestres. Leur rôle est d’assurer les échanges gazeux entre la plante et l’air. 

Les stomates régulent aussi pression osmotique.Ils se trouvent généralement sur les feuilles et leur taille diffère d’une espèce à l’autre.

Subérisation

Avant de donner une définition du subération, faut-il encore savoir ce qu’est le suber. On trouve aussi le suber sous le nom phellème, écorce interne, écorce primaire ou plus communément “liège“.

La subération désigne donc la formation du lège sur les parties rameuses de la plante, le tronc, la racine ou encore les tiges. Son rôle est de protéger le végétal des agressions externes notamment en servant d’isolation thermique. Ainsi, le Chène-Lège se protègent des incendies grâce à la couche de liège qui se forme lors de la Subérisation. 

T - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Taïga

La Taïga est un des plus grands biomes terrestres. On l’appelle aussi la forêt boréale. C’est un paysage forestier parsemé de vastes réseaux lacustres. Sa formation végétale se constitue essentiellement de conifères adaptés au froid comme les épicéas, les pins et les sapins mais quelques feuillus également comme les bouleaux, saules ou sorbiers.

La Taïga est particulièrement liée au climat subarctique et représente près de 10% des terres émergées. Elle est principalement présente en Russie et au Canada.

Taillis Simple

Le taillis simple est le plus ancien régime de taillis mis en place par l’homme. C’est une technique de sylviculture visant au recepage via les rejets des souches qui seront à leur tour récoltés quelques dizaines d’années plus tard. Pour un taillis simple, seul les essences de feuillus repartant de souche sont utilisées. Mais dans de rares cas, on peut utiliser certains conifères comme les Ifs ou Cryptoméria du Japon.

Tallage

Le tallage est la capacité qu’on la plupart des Poacées de produire de multiples tiges à partir de la plantule initiale. Cette faculté leur permet ainsi de former des touffes très denses.

Tépale

On parle de tépale lorsqu’on ne peut pas faire la différence entre les sépales et les pétales qui se ressemble. Un tépale est donc une pièce florale dont l’ensemble forme le périanthe. Lorsqu’un périanthe se compose de tépales on parle alors de périanthe homochlamydé.

Touradon

Un touradon correspond au nom qu’on donne en Botanique aux petites buttes herbacées arrondies qui se forme avec certaines Graminées comme les Carex.

Tourbe

La tourbe est une matière organique. Elle se forme à partir d’une accumulation de matière organique morte qui s’entasse dans un milieu saturé en eau. L’essentiel de cette matière organique est formé par des végétaux en décomposition.

Cette matière est l’essence même d’écosystèmes particuliers qu’on appelle tourbières.

Toundra

La Toundra est un des plus grands biomes terrestres. C’est le biome représente la frontière au delà de laquelle les arbres ne poussent plus. La Toundra est une formation végétale typique des zones froides, polaires ou montagneuses. Elle se caractérise par une strate végétale unique principalement composée de graminées, de carex, de lichens, de mousses et de diverses variétés d’arbrisseaux.

Trimonoécie

La trimonoécie concerne les espèces végétales qui possèdent 3 types de fleurs sur un même plant. C’est-à-dire des fleurs de sexe femelle, des fleurs de sexe mâles et enfin des fleurs hermaphrodites.

Par exemple, l’Atriplex halimus est une plante trimonoïque.

Tuf volcanique

Le Tuf volcanique est un type de roche d’origine volcanique. Ce type de substrat est tendre, et résulte de la consolidation de débris volcaniques, généralement de taille inférieure à quatre millimètres.

U - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Ubiquité

L’Ubiquité est la capacité d’une espèce végétale à se trouver dans plusieurs lieux différents. En quelques sortes le synonyme de l’omniprésence.

Urticant

L’Ubiquité est la capacité d’une espèce végétale à se trouver dans plusieurs lieux différents. En quelques sortes le synonyme de l’omniprésence.

V - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Virevoltant

Dans le Lexique Botanique, on parle d’un végétal virevoltant lorsque la partie hors du sol se séparer du système racinaire. Ce phénomène naturel touche surtout les espèces de végétaux xérophytes.

Les plantes virevoltantes sont bien connues du public grâce aux représentations cinématographiques dans les Westerns. Les fameuses boules d”herbes sèches” qui roule dans un paysage désertique.

Ce mécanisme est très utile pour la reproduction de certaines plantes comme les Salsola tragus ou Selaginella lepidophylla. Ainsi, lorsqu’elles roulent, ces plantes libèrent de nombreuses graines qui se répartiront le long du chemin parcouru par cette dite plante.

X - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Xérophile

En Botanique, quand on parle de plantes xérophiles, on parle d’espèces végétales pouvant vivre dans un milieu très pauvre en eau. Attention à ne pas confondre le terme Xérophile avec Xérophyte. 

Une plante xérophyte est une plante adaptée à la sécheresse, mais pouvant aussi vivre dans des zones plus humides. Une espèce Xérophile a besoin d’un milieu sec pour survivre, un peu trop d’eau peut la faire dépérir.

Xérophyte

Une plante dite xérophyte est une plante adaptée aux milieux secs. Elle peut vivre en milieu aride et être capable de résister à de grands déficits d’eau. On rencontre ce type de plante principalement dans les déserts rocailleux et les dunes sableuses. Mais certaines plantes épiphites, qui poussent sur d’autres végétaux sont également considérées comme xérophytes puisqu’elles n’ont pas de réserves d’eau.

Ainsi, certaines Broméliacées peuplant la cime des arbres des forêts tropicales sont des plantes xérophiles même si elles vivent dans l’ombre du feuillage des arbres.

Xylème

Le Xylème est un constituant des tissus végétaux. Il se constitue de cellules mortes alignées et entourées de lignine. Son rôle principal est de sève brute dans les différentes parties de la plante.

Z - LEXIQUE BOTANIQUE & TERMES TECHNIQUES

Zoochorie

Il existe différents modes de dispersion des graines chez les plantes. Et chaque plante s’adapte à son environnement dans le but de propager et faire perdurer son espèce. Ainsi, par Zoochorie, nous parlons de plantes utilisant les animaux afin de disperser leurs diaspores et par conséquent, propager l’espèce dans de nouveaux territoires. 

Lorsque cet animal est l’Homme, on parle alors d’anthropochorie. 

Dans le cas d’une zoochorie classique, les graines peuvent de déplacer en s’arrochant au pelage d’un animal grâce à des petits crochets ou aiguillons. On parle donc ici de Épizoochorie. La Bardane, l’Eupatoire ou encore le Gaillet gratteron utilisent ce mode de dispersion.

Il existe aussi la Myrmécochorie. Ce mode de zoochorie permet aux graines des plantes d’être transportées par les fourmis. Les graines sont enduites d’Élaïosome, une substance qui attire les fourmis. Ces fourmis emmèneront ensuite les graines pour consommer l’Élaïosome et s’en débarrasseront une fois que toute la substance a été consommée. La graine pourra désormais germer dans une autre milieu, loin de la plante mère.

© TOUS DROITS RÉSERVÉS PAR MONDE VÉGÉTAL.

Article Précédent

Les Propriétés de la Reine des Prés

Article Suivant

Liste des Apiacées de France (Ombellifères)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

IDENTIFIER, CULTIVER & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître, cultiver et utiliser les plantes (recettes et remèdes).