• Type:

Laitue Scariole – Lactuca serriola

Aujourd’hui, nous parlons de la Laitue Scariole – Lactuca serriola, qu’on appelle aussi Laitue Sauvage. Plante annuelle ou bisannuelle qu’il ne faut pas confondre avec la Laitue Scarole ou la Laitue Vireuse. La Laitue Scariole est aussi une plante très commune en France et on la considère souvent comme une mauvaise herbe.

Dans cet article nous allons voir :

  • Comment reconnaître la Laitue Scariole dans la Nature
  • Où la trouver ? Aire de répartition, habitat, besoins écologiques et phytosociologie
  • Quelles sont ses utilisations (Comestible ? Toxique ? Médicinale ? Et d’autres usages)
  • Éviter les risques de confusions avec d’autres plantes sauvages.

PHOTOS DE LA LAITUE SCARIOLE

DESCRIPTION BOTANIQUE DE LA LAITUE SCARIOLE

PORT GÉNÉRAL

La Laitue Scariole est une plante herbacée annuelle ou bisannuelle qui développe une tige dressée. Cette même tige ainsi que ses feuilles sont épineuses. Puisqu’elle peut être bisannuelle, elle développera donc deux types de ports.

Lors de sa première année, la Laitue Scariole pousse ne rosette de feuilles basales. C’est-à-dire qu’elle n’a pas encore de tige florale développée.

Ensuite, lors de la seconde année de son développement, sa tige florale va apparaître. Les feuilles vont d’abord apparaître sur cette tige. Puis les fleurs durant l’été. À terme, la plante peut atteindre les 1,5 mètre de hauteur lorsqu’elle est adulte.

Toute la plante est glabre. Mais la tige, plus claire que les feuilles, peut avoir des petites tâches rougeâtres /violettes. Mais cette tige est souvent très ramifiée lors de la floraison. Et lorsqu’on casse cette tige, on voit un latex laiteux de couleur blanche couler.

La plante possède un puissant système racinaire pour une plante herbacée. En effet, ses racines s’ancrer jusqu’à 2 mètres de profondeur.

Enfin, la Laitue Scariole appartient à la famille des Astéracées. Elle aura donc des caractéristiques similaires à ces cousines.

apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

FEUILLES

La Laitue Scariole développe des feuilles glabres (sans poils) mais avec de fines épines légèrement molles sur les nervures et bords des feuilles. Chaque feuille a une couleur verte légèrement glauque (bleuté).

Au niveau de la forme des feuilles, elle est souvent différente, et même sur le même individu. Ainsi, la plante peut très bien avoir des feuilles oblongues ou lancéolées, mais la plupart du temps, le limbe est profondément penné. Mais dans tous les cas, on distingue très bien la grosse nervure centrale.

Aussi, les feuilles ne possèdent pas de pétiole. Elles sont donc directement rattachées à la tige qu’elles embrassent. Et les feuilles sont auriculées. C’est-à-dire qu’elles sont munies de deux oreillettes à leur base.

Enfin, les feuilles de la Laitue Scariole pointent vers le haut de la tige. Elles sont donc dressées, jamais perpendiculaires à la tige. Mais des cas d’hybridations avec la Laitue Vireuse peuvent apparaître. Par conséquent, les feuilles seront moins dressées.

FLEURS

La Laitue Scariole produit de petites fleurs jaunes. Sa floraison estivale prend place de juillet à août. Mais selon les régions, la plante peut fleurir aussi jusqu’en septembre, voire octobre. Chaque petite fleur est en réalité une multitude de petites fleurs. On parle alors de capitule floral.

Et chaque capitule comprend entre 12 et 20 fleurs minuscules de couleur ligulées jaune pâle. Chaque capitule mesure 11 à 13 mm et se regroupe en panicule. Aussi, on peut voir quelques tâches violettes sur les bractées des capitules floraux. Mais pas toujours.

Les fleurs de la Laitue Scariole attirent de nombreux insectes pollinsateurs. Notamment des abeilles, des syrphes ou encore des mouches.

FRUITS

La Laitue Scariole produit des fruits de type akènes. Ces akènes sont obovales à bords aigus et de couleur gris brun. Ils ont aussi des poils courts au sommet.

Comme pour son cousin le Pissentli, le fruit de la Laitue Scariole possède un pappus. Pappus muni de poils blancs qui lui permet alors de s’envoler. Et ainsi disséminer la plante grâce au vent.

On parle alors de d’anémochorie ou de dissémination anémochore.

HABITAT DE LA LAITUE SCARIOLE

AIRE DE RÉPARTITION

aire de répartition de lactuca serriola carte mondiale
Carte de la répartition de Lactuca serriola dans le monde.

L’aire de répartition de la Laitue Scariole est tout simplement gigantesque. En fait, la Laitue Scariole est présente sur tous les continents habités. On la trouvera principalement en Europe de l’Ouest, où elle est le plus présente. Mais aussi dans une grosse partie de l’Amérique du Nord.

Elle est d’ailleurs bien présente au Canada et aux États-Unis.

En Asie, la Laitue Scariole pousse bien dans les steppes de Russie, du Kazakthan ou dans les montagnes du Caucase. En Extrême-Orient, on trouve la Laitue Scariole en Chine, en Corée et même au Japon.

La Plante pousse aussi très bien dans le Sud de l’Amérique Latine. Notamment dans les grands pâturages d’Argentine et du Sud du Brésil.

En Afrique, la Laitue Scariole poussera principalement dans le Nord et le Sud du continent. Mais elle aura plus de mal à se développer dans les climats arides et équatoriaux. On la trouvera donc dans les parties plus tempérées comme dans le Nord de l’Algérie, du Maroc ou en Afrique du Sud et au Mozambique.

Enfin, on la trouve aussi en Océanie. Où elle colonise rapidement l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Elle y est considérée comme une plante invasive.

LAITUE SCARIOLE EN FRANCE

répartition de lactuca serriola en france carte des départements
Présence de Lactuca serriola en France

Comme sur le reste de la planète, la Laitue Scariole pousse de partout en France. Et on la trouve en effet sur tout le territoire métropolitain. Mais un peu moins en Corse.

Par contre, on pourra observer cette plante beaucoup pkus facilement dans l’Est Français que dans l’Ouest où elle est un peu moins présente.

Ainsi, on la trouve souvent autour du Bassin Parisien, de la Bourgogne, de l’Auvergne-Rhône-Alpes ou encore dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Elle est bien présente en Bretagne ou en Aquitaine, mais moins commune.

Elle est aussi un peu moins répandue dans le Nord du pays. Mais pousse dans tous les départements de France.

BESOINS ECOLOGIQUES ET HABITATS TYPE

La Laitue Scariole est une plante opportuniste très adaptable. Elle se comporte comme une plante pionnière dans de nombreux milieux. On la considère comme une plante nitrocline, saxiterricole, héliophile, xérophile, mésoxérophile et neutrophile. Alors pour mieux connaître ses environnements les plus propices, rappelez-vous de ceci :

  • PLANTE HÉLIOPHILE : la Laitue Scariole est une plante héliophile. Elle aime donc le soleil. Et elle a même besoin de soleil et de sa lumière afin de se développer correctement. On ne la trouvera donc pas dans les forêts trop denses. Cet caractéristique explique sa présence omniprésente dans les terrains dégagés. Elle poussera donc dans les bords de chemins, les prés, les champs ou encore les jardins.
  • PLANTE XÉROPHILE : la Laitue Scariole fait aussi partie des plantes xérophiles. Elle a donc besoin de chaleur pour se développer. Bien qu’elle supporte le froid, elle préfère se développer dans des climats plus chauds et secs. Elle peut donc facilement coloniser les friches ensoleillées, les talus ou coteaux secs.
  • PLANTE CALCICOLE : La Laitue Scariole n’aime pas l’acidité. Elle ne pousse donc que sur des sols calcaires ou riches en bases (pH basique). D’où sa présence plus importante à l’est du pays qu’à l’ouest.
  • SOLS PAUVRES : Puisque la Laitue Scariole se comportent comme une mauvaise herbe, elle se contente de peu. Ainsi, elle se développe facilement dans les sols pauvres en matières organiques. Elle peut donc pousser dans les terrains vagues, les friches abandonnés ou encore même sur des lieux où le sol est peu profond.
  • SOLS ARGILEUX : Mais la Laitue Scariole a besoin d’argile ou d’éléments fins pour pousser. Elle ne pourra donc pas se développer dans les éboulis rocheux (du moins en première). C’est pour cette raison qu’on la trouve facilement dans les zones agricoles comme mauvaise herbe. Elle apprécie les sols compacts ou retournés.

PHYTOSOCIOLOGIE

Comme toutes les plantes sauvages, la Laitue Scariole possède des caractéristiques écologiques qui lui sont propres. Même si elle s’adapte facilement, elle aura tendance à pousser souvent aux côtés de plantes qui partagent elles-mêmes ces caractéristiques

J’ai bien conscience que cette section sera trop courte par rapport à la grande liste de milieux que peut affectionner notre plante. Mais je vous donne quand même quelques espèces. De cette manière, vous verrez un peu mieux quels types d’environnements elle apprécie. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive.

Ainsi, parmi les différentes plantes qui poussent aux côtés de la Laitue Scariole, nous avons les plantes suivantes :

Buis commun, Genévrier Commun, Achillée Millefeuille, Armoise Commune, Chicorée Sauvage, Picris Fausse Vipérine, Vipérine Commune, Tanaisie Commune, Liseron des Champs, Menthe des Champs, Réséda Jaune, Pistachier Térébinthe, Panicaut Champêtre, Aristoloche Pistoloche, Aphyllante de Montpellier, Centaurée Jacée, Oursin Bleu, Immortelle Commune, Laiteron des Champs, Ciste Cotonneux, Genévrier de Phénicie, ou encore Arbousier, Euphorbe Petit Cyprès ou Euphorbe à feuilles en dents de scie.

La Laitue Scariole poussera aussi en ville, ou en compagnie de différentes espèces de Cistes.

UTILISATIONS DE LA LAITUE SCARIOLE

Venons maintenant à la partie la plus intéressante : comment utiliser la Laitue Scariole. Nous allons donc voir ici quels sont ses utilisations. Notamment ses utilisations alimentaires, médicinales ou encore même ses autres usages. Bien sûr, nous voyons aussi ici si la plante est toxique ou non.

LAITUE SCARIOLE COMESTIBLE ?

Est-ce que la Laitue Scariole est comestible ? Comment peut-on la manger ? C’est normal de se poser cette question. Après tout, c’est une Laitue (Lactuca). Et comme sa cousine, la Laitue Cultivée (Lactuca sativa), on peut consommer la Laitue Scariole.

Mais pas comme on veut.

En fait, pour manger la Laitue Scariole, il faut la récolter encore jeune. Car plus elle grandit, plus elle devient amère. Et donc moins agréable à consommer. Par contre, pas besoin de la cuire. Vous pouvez la manger crue en salade seule, mais elle gagne à être mélangée à d’autres jeunes pousses.

Pour les feuilles plus âgées, vous devrez ensuite les cuire. Mais le goût n’est pas tellement au rendez-vous. Alors récoltez les feuilles durant le mois d’avril, mai au maximum. Dès juin, la plante commencera à développer de l’amertume.

Enfin, les racines sont aussi comestibles. Par exemple, vous pouvez en extraire la sève des racines pour réaliser vos propres friandises un peu âpres. La meilleure période pour cueillir les racines est de l’hiver au printemps.

PROPRIÉTÉS MÉDICINALES DE LA LAITUE SCARIOLE

La Laitue Scariole est une plante aux propriétés sédatives, hypnotiques, calmantes, émollientes, cicatrisantes, diurétiques et antispasmodiques. C’est d’ailleurs un des plus puissants sédatifs naturels. Mais elle reste beaucoup moins efficace que sa cousine la Laitue Vireuse.

Mais pour rester sur les bienfaits et vertus de la Laitue Scariole, on peut dire ceci :

  • SÉDATIVE, CALMANTE et HYPNOTIQUES : C’est le latex blanc (sève) de la Laitue Scariole qu’on utilise à des fins sédatives. On utilise ce lactucarium pour ses propriétés. Ce lactucarium est un substitut de l’opium, mais possède des effets beaucoup moins puissants. Mais il a l’avantage de ne pas être un opiacé. On le fumait ou on le diluait dans l’eau.
  • CICATRISANTE : La Laitue Scariole peut aussi servir à cicatriser les plaies. Les feuilles doivent être cuites. Mais on pouvait ensuite s’en servir pour cicatriser les plaies en les appliquant comme cataplasme.
  • DIURÉTIQUE : comme beaucoup d’espèces de la famille des Astéracées (notamment le Pissenlit et la Chicorée Sauvage), la Laitue Scariole est diurétique. C’est-à-dire qu’elle augmente la sécrétion d’urines. Ce qui a pour effet d’éliminer certaines toxines de l’organisme.

En fait, la Laitue Scariole a tellement de propriétés médicinales, que je vous mets un lien vers une étude de Hindawi. Ainsi vous verrez l’étendue de ses pouvoirs.

LAITUE SCARIOLE TOXIQUE ?

Mais les plantes médicinales peuvent aussi être toxiques. Alors qu’en est-il pour la Laitue Scariole ? Est-elle dangereuse pour la santé ? C’est ce que nous allons voir ici.

La Laitue Scariole peut devenir toxique chez les bovins. Car les animaux qui consomment cette plante en grandes quantités peuvent alors développer des emphysèmes pulmonaires. Memais qu’en est-il chez l’Homme ?

J’ai beaucoup cherché, mais je n’ai pas réussi à trouver de cas d’intoxication à la Laitue Scariole (Lactuca serriola). Malgré sa potentielle toxicité.

En soit, la Laitue Scariole ne semble pas toxique. Enfin, on sait qu’elle est comestible, mais on ignore à partir de quelle dose elle peut être considérée comme toxique. Donc par mesure de sécurité, n’en abuser pas.

D’autant plus qu’une étude de l’AGRIS a montré que la Laitue Scariole emmagasinait des substances toxiques depuis les pesticides et les sols. Alors par mesure de sécurité, on ne récolte la plante seulement lorsqu’elle est jeune. Et surtout pas en zone agricole.

PLANTE ÉCOLOGIQUE :

La Laitue Scariole est une plante importante en écologique. Premièrement, elle va nourrir de nombreux insectes pollinisateurs grâce à ses fleurs. Par exemple, abeilles, bourdons et Syrphes et Mouches apprécient son nectar.

Mais la plante sert aussi de plante hôte pour différentes espèces de papillons. Parmi lesquels nous avons le hibou de boussole (Hecatera dysodea) ou encore le moine de Lattich (Cucullia lactucae). Ces deux papillons pondent leurs œufs sur la plante pour que leurs chenilles se nourrissent de son feuillage.

La Laitue Scariole peut être parasité par des mouches Téphritidées. Ces Téphritidées parasitent elles-mêmes les mouches de l’olivier. Dont en plus d’être une plante écologique, la Laitue Scariole peut aussi aider les agriculteurs comme défense biologique contre la Mouche de l’Olivier.

SUBSTITUT DU CAFÉ :

Une des utilisations les moins connues de la Laitue Scariole est sans doute la préparation d’un substitut du café. Mais pas n’importe comment.

En fait, pour produire un faux café avec cette plante, il faut récolter sa racine. On lave, puis sèche cette racine pour ensuite la concasser et la torréfier.

Ensuite, on peut produire un café à partir de la Laitue Scariole. Café qui aura des propriétés plus proches de celles du Café de Chicorée Sauvage que de celles du véritable Café.

PLANTE BOUSSOLE :

La Laitue Scariole est aussi ce qu’on appelle une plante boussole. Et on peut s’en servir pour se repérer. En fait, je vous avais dit que ses feuilles étaient toujours pointées à la verticale.

C’était à moitié un mensonge. En fait ses feuilles s’alignent en partie avec le soleil. Enfin, plutôt pour fuir le soleil. Ainsi, vous éviter d’être trop frappée par les UV, la Laitue Scariole tourne le limbe de ses feuilles supérieures à la verticale, sur un plan est-ouest.

Pour le promeneur, la plante indique donc l’axe nord ou sud. Bien sûr, ce phénomène est beaucoup moins visible hors période de grand soleil et ne fonctionnera pas vraiment si la plante pousse sous un arbre qui la protège des UV.

Mais c’es toujours marrant à savoir 😉

POTENTIELLEMENT ANTI VENIN :

Beaucoup plus sérieux, la Laitue Scariole aurait un potentiel anti venin. Et pourrait littérallement sauver des vies. Alors pas pour toutes les sortes de poisons. Mais elle serait assez efficace et prometteuse contre le poison du scropion Buthus atlantis.

Les études sont encore récentes, mais je vous mets un lien si vous êtes curieux.

Études sur l’activité antivenin de l’extrait méthanoïque de Lactuca serriola contre le venin de scorpion Buthus atlantis par des méthodes in vivo – ScienceDirect

CONFUSIONS POSSIBLES

Nous avons les utilisation de la Laitue Scarole. Malheureusement, on peut la confondre avec d’autres plantes sauvages. D’ailleurs la plupart du temps, on la confondra avec des plantes de la même famille. Voir du même genre ! Alors pour éviter les risques de confusions, je vous parle des plus communs :

LES CONFUSIONS AVEC :

  • SCAROLE (Cichorium endivia var. latifolium) : Évidemment, la première confusion qui nous vient à l’esprit quand on pense à la Laitue Scariole, c’est la Scarole. En plus, on trouve la Scarole sur les étales des marchés. Mais ce n’est pas la même plante. En fait, la Scarole est une salade dont les feuilles sont grandes frisées et croquantes.
  • LAITUE VIREUSE (Lactuca virosa) : Une autre des confusions avec la Laitue Scariole, c’est la Laitue Vireuse. Cette dernière lui ressemble et peut même s’hybrider avec. Rendant donc l’identification encore plus compliquée. Mais pour faire la différence, il faut regarder les feuilles. Les feuilles de la Laitue Vireuse ne pointent pas vers le haut.
  • LAITUE DES MURAILLES (Lactuca muralis) : C’est une autre espèce de Laitue Commune en France. Et on peut aussi la confondre avec la Laitue Scariole. Mais la différence est simple. Il suffit de regarder les feuilles. Car les feuilles de la Laitue des murailles sont divisée en lobes triangulaires bien marqués.
  • LAITUE A FEUILLES DE CHÊNE (Lactuca quercina) : Elle est assez rare en France. Et on la différencie facilement grâce à ses feuilles profondément découpées.
  • LAITUE DES VIGNES (Lactuca viminea) : Elle pousse plutôt dans le Sud de la France. Et pour la différencier de la Laitue Scariole il suffit de regarder ses feuilles. Et en effet, les feuilles de la laitue des Vignes sont beaucoup plus fines et effilées.
  • LAITERON MARAICHER (Sonchus oleraceus) : Ce n’est pas une Laitue, mais il a aussi des fleurs jaunes et du latex blanc. Par contre, on le différencie facilement, car ses feuilles sont perfoliées et moins profondément lobées. Elles ne sont pas non plus orientées vers le haut.
  • LAITERON RUDE (Sonshus asper) : facile à différencier grâce à ses feuilles vertes et ses fleurs plus grandes.
Article Précédent

Qu’est-ce que le Bouillon Blanc ?

Article Suivant

Cynoglosse de Crète – Cynoglossum creticum

2 commentaires

  1. ben dit :

    Bravo ! Merci pour cet article très complet.

    1. Bonjour Ben. Content que cet article vous ait plu. Il y a encore beaucoup de choses à dire sur la Laitue Scariole. Et sur les laitues en général d’ailleurs 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).