• Type:

LAURIER TOXIQUE OU LAURIER COMESTIBLE : ON FAIT LE POINT

Laurier Toxique ou Laurier pas toxique ? Comment savoir quelle espèce de Laurier est comestible et quelle espèce peut représenter un danger à cause du poison qu’elle contient ?

C’est ce que nous voyons dans cet article de Monde Végétal afin de faire la différence entre les lauriers toxiques et les lauriers qu’on peut utiliser pour la cuisine.

Alors faisons le point en ensemble. Le tout avec des photos des plantes afin de bien les reconnaître.

LAURIER ROSE : Le pire Laurier Toxique

Le laurier le plus toxique, le laurier rose nerium oleander qui peut être mortel. Il contient des substances toxiques qui provoque des troubles cardiaques forts pouvant entraîner la mort.
Laurier-Rose (Nerium oleander) en fleurs – Source Photo

Le Laurier Rose (Nerium oleander) est tout simplement le laurier toxique le plus dangereux que vous pouvez croiser. On l’appelle aussi Oléandre, Rosage, Nérion ou encore Lauraine.

Pour commencer, clarifions les choses : le Laurier Rose n’est pas un véritable Laurier puisqu’il appartient à la famille des Apocynacées et non à celle des Lauracées.

Mais malgré ses belles couleurs, notamment grâce aux fleurs roses, rouges, blanches ou jaune qu’il développe, il n’est vraiment pas prudent de le consommer.

En effet, cette plante est très toxique. Une des plantes les plus toxiques de France. Il contient de l’oléandrine, une substance capable de tuer un adulte en bonne santé. Aussi, et en cas d’intoxication au Laurier Rose, le traitement est difficile. Il reste donc assez létal et cause plusieurs dizaines de décès par an.

Le pire c’est que cette substance (l’oléandrine) est très résistante face aux interventions médicales. Enfin, il ne suffit que d’une faible dose de ce poison pour être fatal. D’où le fait que cet arbuste soit si mortel.

Donc en cas d’ingestion, contacter immédiatement un centre antipoison.

Heureusement, le Laurier Rose se reconnaître facilement, il vous sera donc difficile de le consommer en tout état de cause.

Malgré sa toxicité absolue, il est souvent utilisé comme arbre ornemental dans les parcs et jardins des villes. Mais il peut aussi poussé dans la Nature dans les régions où les hivers sont très doux.

EFFETS TOXIQUES NOTABLES :

  • En cas d’ingestion, des vomissement apparaissent
  • Il y a aussi des douleurs abdominales
  • Ensuite, des troubles cardiaques surviennent rapidement
  • Enfin, la mort par arrêt cardiaque si aucune intervention médicale n’est reçue.
  • La sève est aussi toxique et a tendance à brûler les personnes sensibles.

RECONNAITRE CE LAURIER TOXIQUE :

  • Les fleurs roses sont caractéristiques du Laurier Rose (Nerium oleander)
  • Les feuilles sont aussi très fines, en forme de lance.
  • Il a un port arbustif, il dépasse rarement 4 mètres de hauteur dans la Nature.
  • Les fruits de ce laurier toxique ressemblent à de grands haricots allongés.
  • Enfin, on ne trouve cet arbuste à l’état sauvage qu’autour des régions méditerranéennes.
apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

LAURIER DES HAIES : un autre Laurier Toxique

Laurier Cerise une autre espèce de laurier toxique. Rarement mortel mais les ingestions peuvent conduire à des troubles neurologiques.
Feuilles de Laurier Cerise (Prunus laurocerasus) – Source Photo

Le Laurier des haies fait aussi partie de ces lauriers toxiques qu’on croise souvent dans les parcs et les jardins. D’ailleurs, il est si commun qu’il porte aussi des noms différents selon les régions.

Ainsi, Prunus laurocerasus de son petit nom latin s’appellera également : Laurier Cerise, Laurier du Caucase, Laurier palme ou encore Laurier des haies. Mais comme vous avez remarqué à son nom scientifique, le Laurier du Caucase n’est pas un véritable Laurier, mais un Prunus.

Il est donc cousin des Abricotiers, Amandiers et Cerisiers puisqu’il appartient aussi à la famille des Rosacées. Mais il n’en reste pas moins un laurier toxique.

Ce laurier contient diverses substances chimiques néfastes comme des glycosides cyanogéniques qui se transforme en cyanure lors de la digestion.

Il reste cependant beaucoup moins dangereux et virulent que le Laurier Rose et les cas d’intoxication ne concernent souvent que des enfants ou des animaux.

D’ailleurs, le fruit, ressemblant à une petite cerise n’est pas très toxique en soit. En dessous de 5 baies consommées, il suffirait simplement de boire beaucoup d’eau pour diluer les substances toxiques qu’il contient.

Mais la partie qui montre la plus grande toxicité est la graine. En effet, le noyau de cette graine contient de grandes quantités de glycosides cyanogéniques.

Les feuilles sont aussi toxiques mais moins que la chaire des fruits. Mais elles sont si coriaces qu’il serait difficile d’en faire une salade.

Enfin, en cas d’empoisonnement avec ce laurier toxique, contactez immédiatement un centre antipoison.

EFFETS TOXIQUES NOTABLES :

  • Les feuilles et l’eau d’un macérat de feuille aurait des effets sédatifs
  • Des effets laxatifs sont rapportés suite à l’ingestion des baies. Hospitalisation en cas d’une consommation de plus de 10 fruits. (Dépression respiratoire, cyanose)
  • Des troubles neurologiques apparaissent comme une faiblesse musculaire, de l’ataxie, des convulsions, des troubles de conscience voire le coma.
  • Les hétérosides cyanogénétiques provoque des troubles proches des intoxications cyanhydriques. Et peuvent être mortels à hautes doses.

RECONNAÎTRE CE LAURIER TOXIQUE

  • Les feuilles du Laurier Cerise sont grandes, brillantes et très coriaces.
  • Il peut devenir grand puisqu’il peut atteindre 6 mètres de hauteur.
  • On le trouve souvent taillé dans les haies.
  • Ses fruits ressemblent aussi à de petites cerises.

LAURIER TIN : un laurier toxique léger

laurier tin, une des espèces de lauriers qui peuvent causer des troubles gastriques et des intoxications légères. Il n'est pas très dangereux pour la santé humaine.
Laurier Tin (Viburnum tinus) en fleurs – Source Photo

Bien qu’on l’identifie aussi comme une autre espèce de laurier toxique, le Laurier tin n’est pas un laurier. En effet, les scientifiques l’appellent Viburnum tinus. C’est donc une Viorne, pas un véritable Laurier, et il fait partie de la famille des Adoxacées.

Il fait donc partie de ces espèces qu’on appelle communément « Boule de Neige ».

On trouve cette espèce dans tout le bassin méditerrannéen, en Europe comme en Afrique du Nord. Il est aussi présent à l’état sauvage en France, dans le sud du pays.

Mais c’est en tant que plante ornementale dans les parcs et jardins pour sa belle floraison blanche qu’on le trouvera le plus souvent. Malgré sa toxicité.

D’ailleurs, en parlant de la toxicité du Laurier Tin, elle reste très faible. Comme celle des autres Viornes. Le Laurier Tin contient différentes substances chimiques comme des coumarines, des iridoïdes, des diterpènes, ou encore des biflavonoïdes.

Mais aucun cas sérieux d’un empoisonnement grave au Laurier Tin n’est rapporté chez l’Homme. En revanche, la plante peut être dangereuse pour les animaux de compagnie comme les chiens.

EFFETS NOTABLES D’UNE INTOXICATION

  • Les fruits du laurier tin ne sont pas très puissants en terme de toxicité et il ne provoqueraient que de simples troubles gastriques comme des gastro-entérites.
  • Pas forcément d’hospitalisation en cas d’ingestion. Les fruits n’ont aucun intérêts alimentaires et ne sont donc pas consommés en grandes quantités.
  • Mais si votre animal de compagnie consommer du Laurier Tin, emmenez le immédiatement chez un vétérinaire.

COMMENT RECONNAÎTRE LE LAURIER TIN :

  • Le laurier tin a des fleurs blanches en corymbe
  • Ses feuilles sont aussi petites et un peu velues
  • Ses fruits sont de petites baies noire ou rouge selon leur degré de maturité
  • On le trouve surtout dans les parcs et jardins, rarement dans la nature

LAURIER SAUCE : Seul Laurier Comestible

Laurus nobilis, seule espèce de Laurus comestible et bonne pour la santé. Cette espèce n'est pas toxique.
Feuilles de Laurier Sauce (Laurus nobilis) – Source Photo

On y est, enfin, le Laurier Sauce (Laurus nobilis), le seul laurier comestible. Parmi toutes les espèces de lauriers qu’on croise habituellement, c’est le seul qui ne soit pas toxique.

Botaniquement parlant, c’est aussi un véritable Laurier puisqu’il appartient à la famille des Lauracées et au genre Laurus.

On l’utilise même ses feuilles pour la cuisine.

D’ailleurs, les feuilles de Laurier Sauce font même partie de certaines recettes de cuisines comme le Pot-au-feu dont elle agrémentent le goût ainsi que dans la composition du bouquet garni.

Mais même cette espèce de Laurier peut être toxique. On relève en effet une certaine toxicité dans le Laurier Sauce à hautes doses. Le Laurier Sauce contient différentes substances chimiques pouvant devenir toxiques.

Ainsi, il contient du linalol, du géraniol ou encore de l’eurgéniol qui peuvent provoquer des irritations aux yeux, une sensibilisation du foie ou encore des sensibilisations cutanées.

Mais plus inquiétant encore, le Laurier Sauce contient deux composés mortels à hautes doses : des Terpinènes et Phellandrènes. Ces composés chimiques sont particulièrement néfastes lorsqu’ils pénètrent dans les voies respiratoires.

Toutefois ne paniquez pas, ce n’est pas avec les doses minimes avec lesquelles ont consomme le Laurier Sauce qu’il devient alors un laurier toxique. Consommé de manière normale, le Laurier Sauce ne représente aucun risques sur l’organisme.

Au contraire, il a même des vertus médicinales reconnues comme son aide à la digestion.

EFFETS NOTABLES DU LAURIER SAUCE

  • Consommé normalement, il aide à la digestion
  • L’Eugénol peut endommager le foie à hautes doses
  • Le Linalol, pas excessivement toxique, peut toutefois provoquer des irritations cutanées.
  • Mais consommé à très hautes doses, le Laurier Sauce devient alors très toxique. Aucun risque avec une alimentation normale.

COMMENT RECONNAÎTRE LE LAURIER SAUCE

  • Son odeur agréable est caractéristique et on peut limiter les risques de confusions simplement avec celle-ci
  • Il a aussi des feuilles vert foncée, coriaces avec des nervures coriaces
  • Ses fleurs et ses baies sont très discrètes
  • Enfin, ses rameaux ont une couleur entre le brun et le vert. L’écorce du tronc quant à elle est marron foncé.

J’espère que cet article vous aura permit de faire la différence entre un laurier toxique et un laurier comestible. En espérant que vous ne ferez pas les confusions entre les différentes espèces de Lauriers.

Enfin, seul le Laurier Rose représente une véritable menace en cas de confusion. C’est le laurier toxique le plus dangereux.

Article Précédent

Ravageurs & Maladies du Laurier Sauce

Article Suivant

Les Propriétés du Laurier Sauce (Laurus nobilis)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).