• Type:

L’Abricotier (Prunus armeniaca) – Arbre sauvage comestible

L’Abricotier (Prunus armeniaca) – Arbre sauvage comestible

Commençons dès maintenant la présentation de l’Abricotier ou Prunus armeniaca. Un arbre fruitier d’une grande importance économique dont les vergers français sont importants. Ses fruits cultivés à la chaire juteuse servent aussi bien à faire du sirop que des gelées ou de la confiture.

Aromatiques et bourrées de vitamines, les fleurs sont aussi intéressantes que les fruits. Aux côtés du Pommier, du Cerisier de l’Amandier ou encore du Pêcher, l’Abricotier sera un des arbres les plus savoureux de votre jardin grâce à ses gros fruits juteux. Il est aussi assez rustique tant que le froid n’abîme pas ses fleurs et supporte bien un sol calcaire. 

Bien sûr, il peut même être un très bon atout dans un petit jardin, en accompagnement du potager.

Voici le déroulé du plan :

Présentation De L'abricotier

L’abricotier est une des premières plantes cultivée par l’Homme. En effet, nos ancêtres utilisent les abricotiers sauvages comme plantes de culture dès le 3ème millénaire avant notre ère. 

Et c’est en Chine que la culture de l’abricot débute. Il a ensuite été peu à peu exportés par les marchands vers le Proche-Orient, puis en Europe dont la Grèce et l’Italie. Les délicieux fruits que produisent les abricotiers sont fortement propagés grâce aux Romains et aux Arabes lors de leurs conquêtes.

Depuis, ce petit arbre de 5 à 10m de hauteur se cultive dans une grande partie du monde. Les terrains secs, abrités des vents violents, du gel et de l’humidité lui sont parfaitement favorables. Il craint donc les climats trop humides et froids.

Il porte en lui une certaine importance économique dans la région Rhône-Alpes, notamment aux alentours de Roussillon dont une grande partie de la récolte française y est produite.

Une des stars des confitures, des gelées ou d’autres spécialisées culinaires sucrées, l’abricotier est une plante réellement intéressante lorsque ses fruits arrivent à maturité.

Mais voyons maintenant comment identifier cet arbre grâce à ses bourgeons, sa floraison, son feuillage ou encore ses rameaux.

Comment Identifier L'abricotier

En mettant de côté la saveur sucrée de ses fruits, voyons comment identifier cet arbre lors que ces derniers ne sont pas encore prêts pour la cueillette. Premièrement, l’Abricotier fait partie de la famille des Rosacées.

Comme beaucoup d’autres arbres fruits, et plus particulièrement les Prunus, l’abricotier perd ses feuilles à la saison froide. C’est donc un arbre caduc. 

Il faut donc regarder les bourgeons sur les tiges de l’arbre. Vous serez ainsi capables de mieux identifier l’arbre en hiver. 

Les Fruits des Abricotiers : ronds et juteux

C’est la partie que tout le monde connaît et qu’on retrouve sur les étales des marchés. Les abricots mesurent de 3 à 7 cm. Ces fruits sont des drupes globuleuses et très parfumées. Elles sont une peau duveteuse de couleur jaune tirant sur l’orange, avec la plupart du temps des petites tâches rouges sur la partie la plus exposée au soleil. Une fois arrivés à maturité, les fruits ont la chair qui se détache facilement du noyau. Ce noyau contrairement aux pêches est lisse même s’il possède 3 crêtes.

Le Tronc et Écorce de l'Arbre

Le tronc et son écorce ne sont pas un élément tellement différenciant afin de reconnaître un abricotier. Avec un petit port de 5 à 10m de haut, le tronc n’est pas massif. Le houppier des abricotiers repose sur un seul tronc contrairement à celui du noisetier qui présente plusieurs tiges partant des racines. L’écorce du tronc est quant à elle de couleur gris-brun et légèrement fissurée comme beaucoup d’autres arbres appartenant au genre Prunus.

Les Fleurs de l'Abricotier : floraison hivernale

Les fleurs de l’abricotier sont hermaphrodites. C’est-à-dire qu’elles possèdent en elle les deux sexes : mâle et femelle. De sorte qu’un seul arbre peut se féconder lui-même. Il n’y a donc pas besoin de plusieurs plants pour donner des fruits. Elles sont plutôt petites, mesurant de 2 à 3 cm de large et présentent 5 pétales blancs tirant sur le rose. Elles apparaissent sur les rameaux de l’année précédente courant mars ou avril. Comme d’autres Prunus, dont les Cerisiers du Japon célèbres pour leur floraison hivernale, les fleurs des abricotiers apparaissent avant les feuilles. C’est par ce qu’elles quittent la protection du bourgeon floral en hiver que l’abricotier est sensible au froid. En effet, cet organe de reproduction est très sensible aux gelées et des températures trop basses peut détruire la future récolte dans un verger.

Les Feuilles des Abricotiers : faciles à reconnaître

Le feuillage des abricotiers est caduc. C’est-à-dire qu’il tombe en hiver. D’où l’importance de pouvoir reconnaître les arbres sauvages aussi grâce à leurs bourgeons. Les feuillages d’abricotiers sont assez facilement reconnaissables comparés à d’autres arbres fruitiers des vergers. Cet organe assurant le rôle de la photosynthèse mesure de 5 à 10 cm de long.  Les feuilles se disposent le long des rameaux de manière alterne et sont absentes du tronc. Ovales, acuminées, cordées à la base, elles sont aussi assez brillantes. Elles ont aussi les bords denticulés et un long pétiole grêle qui porte lui-même deux à quatre glandes rougeâtres. Elles n’ont pas de duvet ni de poils. Les feuilles sont donc glabres.

Les Bourgeons de l'Abricotier : différentes types

La partie la moins connue de l’abricotier. Mais pour reconnaître les arbres fruitiers l’hiver il faut être capable de reconnaître les bourgeons floraux, les bourgeons à bois ou encore les bourgeons à adventifs ou terminaux et axillaires. Selon qu’ils fassent une tige, une inflorescence ou une feuille les bourgeons n’ont pas tous la même forme. Lorsque les bourgeons sont en dormance l’hiver, ils sont plus fins et explosent lors de l’éclatement en tournant sur le rose clair à rouge foncé. Ils amènent ainsi les sépales à sortir. Ses sépales en sortant vont ensuite former les fleurs qui donneront les fruits lors de la fécondation par les insectes pollinisateurs.

Distribution Et Habitat De Cet Arbuste

Au niveau de la distribution et de l’habitat du Prunus armeniaca, c’est principalement le climat qui jouera un rôle important. En effet, puisque la plante a été largement transmise d’agriculteurs en consommateurs, les abricots se cultivent un peu partout dans le monde.

Du moins, tant que le climat soit favorable. Ainsi, même avec une utilisation agricole assez forte, les abricotiers ne sont pas des plantes sauvages comestibles faciles à trouver dans la nature.

Originaire des montages de l’Asie centrale, on le trouve aussi plus facilement au Turkestan ou en Mandchourie qu’en Europe. 

Pour le cas de l’Europe, les abricotiers naturels connaissent les mêmes limites climatiques que la vigne.  Et c’est surtout en région méditerranéenne que les abricotiers sont cultivés.

Par conséquent, il est plus simple de trouver ces arbres et arbustes à l’état sauvage près de ces zones.

Les abricotiers sont des plantes assez rustiques. Ainsi, ils tolèrent tous les types de sols et de terrains tant que ces derniers sont secs. 

Enfin, ils sont malheureusement très sensibles aux gelées printanières qui peuvent détruire leur floraison. Les vents violents ont aussi tendance à casser leurs rameaux.

Propriétés Médicinales De L'abricotier

En plus d’avoir un apport en glucide important, et donc de l’énergie à apporter à notre corps, l’abricot possède aussi une grande quantité de vitamine A.

Pour rappel, la vitamine A est indispensable à la vision. Mais ce n’est pas tout. En effet, la vitamine A permet aussi le renouvellement des cellules, aide au bon fonctionnement du système immunitaire et possède une action anti-oxydante lorsqu’elle se combine avec d’autres nutriments.

Par le passé, nous utilisions l’amende du fruit avec l’extraction de l’huile qui y est présent. En dehors des côtés toxiques de l’amende et du noyau, la médecine moderne juge maintenant le peu de propriétés médicinales de cette huile comme étant médiocres.

Par contre, chose beaucoup moins connue, les abricots font partie des plantes toxiques pour les tortues Hermann.

Sources

https://www.jardiner-malin.fr/sante/abricot-bienfaits-vertu.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Prunus_brigantina

LIVRE : Guide des arbres & arbustes – Sélection du Reader’s Digest

Article Précédent

Comment Faire la Différence Entre Sapin et Épicéa ?

Article Suivant

Lavande papillon (Lavandula stoechas)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

VOTRE PREMIER NOËL VEGETAL 

Avec le code promo NOELVEGETAL, vous obtiendrez 80% de réduction sur l'abonnement Monde Végétal TV. Aucun engagement. Vous pouvez apprendre à identifier, cultiver et utiliser les plantes pour le prix