• Type:

Généralités sur les Lauracées (Lauraceae)

Les Lauracées (Lauraceae) représentent une famille Botanique regroupant au minimum 2000 espèces de plantes différentes. Ces espèces végétales sont réparties en une cinquantaine de genres distincts. Mais les estimations les plus hautes pousse cette famille à atteindre près de 3500 espèces différentes.

On trouve les Lauracées un peu partout dans le Monde. Ainsi, cette famille Botanique sera présente , en Australie, en Amérique du Sud, en Amérique du Nord mais aussi en Asie comme en Chine ou encore en Indonésie.

On trouve également cette famille botanique en Europe et même en France.

D’ailleurs, la famille des Lauracées contient des espèces particulièrement importantes sur le plan économique. Toutefois, on a encore du mal à se représenter la totalité de cette famille à cause de la grande diversité biologique de ces végétaux et par le manque de travaux nécessaires à leur classement.

Mais on peut dire quelques généralités sur les Lauracées :

CARACTÉRISTIQUES DES LAURACÉES

Pour reconnaître facilement une plante appartenant à la famille des Lauracées, il faut s’attarder sur sa morphologie. Ainsi, les caractéristiques principales des Lauracées sont :

  • Les Lauracées sont des arbustes, jamais des plantes herbacées. Il arrive que certaines espèces soient des lianes arbustives (comme les Cassytha), mais pas des lianes herbacées.
  • Les Lauracées ont aussi la particularité d’être presque toujours des plantes à feuillage persistant. De rares espèces sont néanmoins caduques, comme les Sassafras qui sont caduques.
  • Une partie de cette famille est menacée à cause de l’exploitation du bois de certaines espèces (Aniba rosaeodora).
  • Les plantes de cette famille ont la particularité d’avoir un fort pouvoir aromatique. Beaucoup d’espèces concentrent de grandes quantités d’huiles essentielles.
  • Les Lauracées ne poussent que dans des climats tropicaux ou au minimum méditerranéen. Ils ne se trouvent pas à l’état naturel en régions tempérées même si certaines espèces comme le Laurier Sauce (Laurus nobilis) supporte de petites gelées. D’ailleurs, les autres espèces de Laurier qui peuvent être toxiques, ne sont pas de véritables lauriers.
  • Le fruit des Lauracées est une drupe. Les drupes sont des fruits charnus ne contenant qu’une seule graine.
  • Enfin, c’est une famille primitive déjà présente à l’époque du Gondwana du Mésozoïque.
apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

ESPÈCES DE LAURACÉES LES PLUS CONNUES

Laurier-Sauce (Laurus nobilis) : symbolise les Lauracées

Laurier Sauce  laurus nobilis l''espèce qui a donné son nom aux lauracées
Laurier Sauce (Laurus nobilis) – Source Photo

Parmi les différentes espèces de Lauracées, le Laurier-Sauce est la seule à pousser naturellement en Europe. Et pas n’importe où puisqu’on ne le retrouve que dans les régions les plus chaudes de la Méditerranées.

Il s’acclimate toutefois à de faibles gelées, et on peut le trouver dans les parcs et jardins de pays plus au nord. Mais il n’y pousse pas à l’état sauvage.

C’est aussi une plante particulièrement utilisée dans la cuisine, notamment dans le fameux bouquet garni. Bien qu’il fasse partie des plantes sauvages comestibles de France, il peut aussi s’avérer toxique à très hautes doses.

Enfin, c’est l’espèce qui a donné le nom à cette famille.

Laurier des Iroquois (Sassafras albidum)

Sassafras albidum Laurier des iroquois Lauracées
Laurier des Iroquois (Sassafras albidum) Source Photo

En Europe, le Laurier des Iroquois (Sassafras albidum) n’est pas spécialement connu. Pourtant, il est une des principales espèces de Lauracées. Une des plus utilisées. Natif de l’Ouest Américain, cet arbre de taille moyenne est fait partie des rares espèces de Lauracées à perdre ses feuilles.

Toutefois, c’est une caractéristique qui le rend plus résistant que ses cousins face aux gelées puisqu’il peut tenir jusqu’à -20 °C.

On l’utilise principalement dans un but ornemental, grâce à la beauté de son feuillage.

Avocatier (Persea americana) : Lauracées le plus important

Persea americana avocatier un des Lauracées les plus importants
Avocatier (Persea americana) – Source Photo

Sans conteste la grande star de cette famille. C’est aussi l’espèce des Lauracées la plus exploitée et notamment grâce à son fruit : l’avocat.

L’avocatier (Persea americana) est un grand arbre qu’on trouve naturellement au Mexique, dans le reste de l’Amérique Centrale ainsi que dans le sud des États-unis.

Son fruit comestible et très riche en lipide en on fait un succès interplanétaire.

Les canneliers comme Cinnamomum verum

cannelle Cinnamomum verum Lauraceae
Cannelle, une écorce qu’on utilise sous forme d’épice (Source Photo)

La Cannelle fait partie des épices les plus utilisées dans le monde. Pourtant, peu de personne savent qu’il s’agit en fait de l’écorce d’arbre. En effet, la cannelle s’obtient grâce à plusieurs espèces d’arbres de la famille des Lauracées.

Ces espèces appartiennent toutes au genre Cinnamomum. Enfin, les espèces qui donnent de la cannelle sont :

  • Cannelier de Ceylan – Cinnamomum verum. C’est aussi le plus courant.
  • Cannelier de Chine – Cinnamomum cassia. C’est une autre espèce très commune.
  • Cannelier du Japon – Cinnamomum japonicum. Moins courant que les deux précédentes mais assez bien utilisé.
  • Cannelier de Malaisie – Cinnamomum burmannii. Presque pas connu.
  • Cannelier de Saïgon – Cinnamomum loureiroi. C’est aussi une espèce très peu connue.

Les Cèdres de Guyane (plusieurs genres différents)

Ocotea guianensis cèdre de guyane espèce de Lauraceae
Cèdre blanc de Guyane (Ocotea guianensis) – Source Photo

Les Cèdres de Guyane ne sont pas de véritables Cèdres. En effet, les Cèdres véritables, comme le Cèdre du Liban ou le Cèdre de l’Atlas appartiennent à la famille des Pinacées et non à celle des Lauracées.

Leur nom vient de leur bois qui possède une odeur similaire. D’ailleurs les Cèdres de Guyanes dont il existe plusieurs espèces sont arbres au bois de qualité remarquable.

Parmi ces essences forestières nous pouvons citer :

  • Le Cèdre blanc (Ocotea guianensis).Qui est aussi le plus connu.
  • Le Cèdre noir (Ocotea tomentella) qu’on trouve aussi en Guyane.
  • Puis le Cèdre jaune (Rhodostemonodaphne grandis) qui appartient à un autre genre.
  • Et enfin le Cèdre cannelle (Licaria cannella ) dont l’écorce sent la cannelle.

GENRES APPARTENANT AUX LAURACÉES (LAURACEAE)

  • Actinodaphne.
  • Adenodaphne
  • Aiouea
  • Alseodaphne
  • Alseodaphnopsis
  • Aniba
  • Aspidostemon
  • Beilschmiedia
  • Caryodaphnopsis
  • Cassytha
  • Chlorocardium
  • Cinnadenia
  • Cinnamomum
  • Clinostemon
  • Cryptocarya
  • Damburneya
  • Dehaasia
  • Dicypellium
  • Dodecadenia
  • Endiandra
  • Endlicheria
  • Eusideroxylon
  • Hexapora
  • Hypodaphnis
  • Kubitzkia
  • Laurus
  • Licaria
  • Lindera
  • Litsea
  • Machilus
  • Mespilodaphne
  • Mezilaurus
  • Nectandra
  • Neocinnamomum
  • Neolitsea
  • Nothaphoebe
  • Ocotea
  • Paraia
  • Parasassafras
  • Persea
  • Phoebe
  • Phyllostemonodaphne
  • Pleurothyrium
  • Potameia
  • Potoxylon
  • Pseudocryptocarya
  • Rhodostemonodaphne
  • Sassafras
  • Sextonia
  • Sinopora
  • Syndiclis
  • Triadodaphne
  • Umbellularia
  • Urbanodendron
  • Williamodendron
  • Yasunia

Source Photo de Couverture pour les Lauracées

Article Précédent

Le Laurier Sauce toxique ou pas ?

Article Suivant

Effets secondaires d’une infusion de Tilleul

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).