• Type:

Chêne à Gros Fruits (Quercus macrocarpa)

Premièrement, avant de vous présenter le Chêne à Gros Fruits (Quercus macrocarpa) sachez que parmi les différentes espèces de Chênes en France, ce n’est pas l’espèce qui produit les plus gros fruits.

Toutefois, comme toutes les autres espèces de Chênes, ses fruits restent comestibles. Originaire d’Amérique du Nord, ce bel arbre à feuilles caduques de la famille des Fagacées est maintenant assez cultivé pour son bois ou pour son côté ornemental.

Bien qu’encore assez rare, il fait maintenant partie intégrante de la Flore Française dans certaines de nos régions. Et puisqu’il ressemble beaucoup au Chêne pédonculé ou au Chêne Sessile, je me dois de vous le présenter afin que vous sachiez faire la différence.

Donc commençons dès maintenant.

apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

Description du Chêne à gros fruits

Afin de mieux vous représenter cet arbre, je vous ai séparé sa description en plusieurs parties.

Port Général

Premièrement, son port général. Le Chêne à gros fruits peut devenir imposant. Il peut en effet atteindre les 30 mètres de hauteur. Son houppier globulaire est constitué d’une couronne ronde, semi-ouverte et étalée.

Comme pour les autres espèces de Chênes, Quercus macrocarpa développe aussi une branchaison irrégulière.

Feuilles

Contrairement au Chêne Vert ainsi qu’au Chêne Kermès, le Chêne à gros fruits perd ses feuilles à l’arrivée de l’hiver. On dit alors qu’il a des feuilles caduques. Mais avant de tomber, ces dernières prendront une teinte oscillant entre le jaune, l’orange ou encore le rouge. Ce qui, avec le Chêne Rouge d’Amérique, offre un des plus beaucoup spectacles d’automne.

Le Chêne à gros fruits possède des feuilles assez grandes. Elles peuvent faire entre 15 à 30 centimètres de long sur 8 à 15 cm de large. La marge de ses feuilles forme 5 à 9 lobes arrondis.

Ses feuilles ressemblent aussi beaucoup à celles du Chêne Blanc d’Amérique avec qui il partage beaucoup d’autres caractéristiques communes. Afin de faire la différence entre les deux espèces, veuillez vous rendre à la section concernant les risques de confusions.

Fleurs

Il y a très peu d’informations disponibles quant à la floraison du Chêne à gros fruits. Mais les fleurs de cet arbre sont assez discrètes. Et comme tous les Chênes, il développe des inflorescences en chatons pendant.

Ses chatons donnent des fleurs verdâtres tirant sur le jaune. Enfin, sa période de floraison survient au printemps.

Fruits

Comme son nom l’indique, les fruits du Chêne à gros fruits sont gros. Ils mesurent en effet entre 2,5 à 5 centimètres de long et près de 4 centimètres de large.

Leur particularité reste dans la cupule. La cupule des fruits de Quercus macrocarpa forme une grande coupe qui entoure la majeure partie du gland. Les écailles de la cupule se chevauchent et forment souvent une frange qui dépasse du fruit.

Écorce

Au niveau de l’écorce, rien de bien spectaculaire. Son écorce est grise puis vire au brun gris lorsqu’il prend de l’âge, avec l’apparition de fissures peu profondes, formant des plaques écailleuses caractéristiques des Chênes.

L’écorce s’épaissie avec l’âge, mais ne sera jamais aussi épaisse que celle du Chêne Liège. Enfin, son écorce épaisse lui confère tout de même une bonne résistance face au feu.

Habitat et Écologie du Chêne à gros fruits

Originaire d’Amérique du Nord où il doit résister à un climat continental extrême, le Chêne à gros fruit se doit d’être particulièrement rustique.

Ainsi, il peut supporter les grands froids avoisinant les -40 °C. Il est donc bien plus résistant que les Chênes européens face aux hivers rudes.

À l’état sauvage, le Chêne à gros fruits pousse dans les terres basses et fertiles avec un sol profond. Malheureusement, avec la surexploitation lors de l’époque coloniale, une grande partie de son habitat d’origine a été détruit.

Il se fait donc assez rare même aux États-Unis et au Canada là où il pousse à l’origine. C’est en Ontatio et dans le Manitoba qu’on a le plus de chance de trouver Quercus macrocarpa, là où il est le deuxième arbre le plus commun des forêts canadiennes.

Utilisation du Chêne à gros fruits

Comme toutes les espèces de Chênes, le Chêne à gros fruits produit un bois de bonne qualité, mais pas que.

Pour rester sur les propriétés de son bois avant d’aller plus loin, ce dernier possède des propriétés semblables au chêne blanc d’Amérique. Et il est donc vendu comme tel.

C’est un bois utiliser pour la construction et comme excellent combustible. C’est d’ailleurs pour ces qualités, couplées avec son extrême résistance au froid et à la sécheresse qui lui vaut une place de choix en sylviculture.

Mais le Chêne à gros fruit peut s’utiliser de différentes façons. Avec son houppier imposant et son système racinaire solide et profond, il permet de faire des haies brises vents intéressantes.

Ne craignant pas trop les incendies, il sert aussi comme essence de reboisement dans les zones à risques.

Enfin, avec la coloration de ses feuilles en automne, passant du vert au jaune, puis à l’orange pour finir par le rouge, il a aussi une place de choix dans les parcs et jardins des villes.

Chêne à gros fruits et confusions

Avec près de 500 espèces différentes de Chênes à travers le monde, il est facile de confondre le Chêne à gros fruits avec d’autres de ses cousins. Ici nous ne parlerons que des principales espèces sauvages françaises qui ressemblent de loin à Quercus macrocarpa.

Quercus macrocarpa VS Quercus robur

Premièrement, le Chêne pédonculé fait partie des espèces de Chênes les plus communes en France ainsi qu’en Europe. C’est une espèce bien plus présente que le Chêne à gros fruits.

Aussi, le Chêne à gros fruits possède des feuilles à nervures pennées alternes. Alors que le Chêne pédonculé a des nervures pennées presque opposées.

Mais la différence n’est pas toujours facile à faire puisque les deux espèces peuvent facilement d’hybrider.

Quercus macrocarpa VS Quercus alba

Confondre le Chêne à gros fruits avec le Chêne Blanc d’Amérique est vraiment facile puisque ce sont deux arbres très similaires. Toutefois, en France les deux espèces poussent principalement dans des propriétés de sylviculteurs et sont assez rarement présentes au même endroit à sauvage.

Mais pour les différencier, seuls les sinus du milieu atteignent presque le centre de la feuille chez le Chêne à gros fruits. Alors que ce n’est pas le cas chez le Chêne Blanc d’Amérique.

Quercus macrocarpa vs Quercus petraea

Quercus petraea, alias le Chêne Sessile reste une des espèces de Chênes sauvages les plus présentes en France. Vous aurez donc plus de chances de tomber sur ce dernier plutôt que sur le Chêne à gros fruits.

Mais pour différencier les deux espèces au cas où, le Chêne Sessile possède des feuilles en moyenne plus larges et avec un pétiole plus long que le Chêne à gros fruits.

Article Précédent

Les Différentes Espèces de Chênes

Article Suivant

Chêne Chevelu (Quercus cerris)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

VOTRE PREMIER NOËL VEGETAL 

Avec le code promo NOELVEGETAL, vous obtiendrez 80% de réduction sur l'abonnement Monde Végétal TV. Aucun engagement. Vous pouvez apprendre à identifier, cultiver et utiliser les plantes pour le prix