• Type:

Qu’est-ce qu’un Houppier ? Quel est son rôle ?

Qu'est-ce qu'un Houppier et à quel est son rôle ?

Dans le Lexique Botanique, nous utilisons de nombreux termes afin de mieux décrire l’appareil végétatif des arbres et autres plantes. Le houppier est un d’entre eux. On l’appelle aussi couronne. Il fait partie des 3 parties distinctes permettant de décrire un arbre. La première étant le système racinaire (les racines donc), puis la seconde le tronc.

Le houppier représente la partie d’un arbre au-dessus du tronc. Il se caractérise par l’ensemble des branches, des rameaux et des feuilles. C’est aussi le principal support pour les organes photosynthétiques bien que des branches basses puissent exister sur le tronc. Le houppier assure donc un rôle important dans la photosynthèse puisque c’est lui qui contient le plus de feuilles. C’est la partie qui reçoit le plus de lumière, surtout en forêt.

Le houppier caractérise aussi certaines espèces d’arbres lorsque celui-ci est isolé. En effet, la forme de celui-ci diffère selon les essences forestières. On peut ainsi faire rapidement la différence entre telle ou telle espèce d’arbre au loin. Par exemple, un chêne pédonculé n’aura pas le même que celui d’un bouleau verruqueux.

Mais ce n’est pas tout, le houppier offre des informations sur l’état de santé de l’arbre et sa capacité à stocker le carbone. Pour faire simple, plus le houppier est volumineux, plus l’arbre est en bonne santé. Il stockera aussi plus de carbone dans son système foliaire.  Le houppier peut aussi informer sur les maladies présentent sur un arbre. Surtout dans les forêts ou les massifs boisés, afin de prévenir les sylviculteurs. Ces derniers pourront ainsi appliquer un traitement sur les arbres et arbustes de leur plantation.

Exemple d'un houppier d'un arbre. Ce houppier est assez arrondie mais clairsemé.

Exemple d’un houppier (Source Photo)

Quelques confusions avec d'autres termes

Quand on parle de houppier, on peut également entendre parler d’autres mots qui ont un lien avec celui-ci. Et nous devons apporter quelques informations afin de ne pas confondre ces termes.

Premièrement, le mot cime. La cime est une des partie du houppier. C’est même la partie représentant l’extrémité du houppier. Il y a aussi la ramure. La ramure représente l’ensemble des branches et rameaux d’un arbre.  Le houppier comprend donc à la fois la cime et la ramure, avec bien sûr le feuillage.

Il existe aussi les mots cimette ou microcouronne. Dans ces cas-ci on parle du morcellement de la cime en entités distinctes. Il n’y a donc pas une cime, mais plusieurs. Ce phénomène arrive souvent lorsqu’un arbre est frappé par la foudre, est atteint d’une maladie ou subit un élagage.

Le mot canopée est encore autre chose. Il correspond à la strate supérieure d’une forêt et se compose du feuillage directement exposé à la lumière du soleil. Pas les branches les plus basses donc. On l’associe aussi à un écosystème à part entière, surtout dans une forêt tropicale où il assure une incroyable biodiversité.

Il y a aussi le phénomène de timidité, qui est surtout représenté par les arbres des forêts tropicales appartenant à la famille des Diptérocarpacées. Ces derniers voient leurs branches ne jamais se toucher, laissant un vide de quelques centimètres entre eux.

Enfin, le mot couronne est un synonyme. On peut l’utiliser de la même manière même s’il est plus adapté pour parler des branches maîtresses du bas.

Article Précédent

QU’EST-CE QU’UN FRUIT CAPSULE ? DÉFINITION

Article Suivant

Qu’est-ce que la Clairière ? Un écosystème à part dans la Forêt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).