• Type:

ÉRABLE CHAMPÊTRE (Acer campestre)

L'Érable Champêtre (Acer campestre) en photo

Galerie photo d’érable champêtre : vous pouvez cliquer sur les images afin de les agrandir.

DESCRIPTION DE l'Érable Champêtre

L’érable champêtre est un petit arbuste, voire un petit arbre de la famille des Sapindacées. Il est assez commun en France que ce soit dans la Nature ou planté en ville comme arbre d’ornement.
  • PORT : Arbustif, un peu étalé. Au niveau des dimensions, il reste assez petit. En effet, bien qu’il puisse mesurer jusqu’à 12 mètres de hauteur, Acer campestre restera souvent plus petit. 
  • FEUILLE : Feuillage caduc. Feuilles assez petites comportant plusieurs limbes districts. Chaque feuille de d’Acer campestre est entière. Les deux faces sont vertes mais la face du dessous est légèrement pubescente. 
  • FLEURS : Floraison discrète. Il fleurit autour de mai. La fleur apparaît en même temps que la feuille. Floraison vert jaunâtre. En plus, les fleurs d‘Acer campestre attirent de nombreux pollinisateurs.
  • FRUITS : ses fruits sont des akènes ailés. Chaque fruit est une samare. Mais puisqu’ils sont groupés par deux, on les appelle alors des disamares. 
  • ÉCORCE & TRONC : tronc élancé avec une écorce crevassée-subéreuse. Enfin, son tronc reste assez petit, il est rarement largement.
  • BOURGEONS : les bourgeons sont gris bruns
 

Où TROUVER L'Érable Champêtre

  • AIRE DE RÉPARTITION : On trouve Acer campestre en Europe ainsi qu’en Asie mineure. Il sera donc présent en France, en Angleterre, Europe Centrale dont l’Allemagne, l’Italie. On le trouve aussi dans les Balkans, Bulgarie, sur la partie Ouest de la Turquie ainsi qu’en Espagne.
  • EN FRANCE : Toute la France métropolitaine ainsi qu’en Corse. Il reste assez commun même s’il sera moins présent dans le sud du Pays. 
  • BESOINS ÉCOLOGIQUE : il s’adapte facilement. Il aime la lumière, mais supporte la mi-ombre. Préfère les sols calcaires. Enfin, l’érable champêtre supporte l’humus et un peu l’humidité du sol. N’aime pas le sec. Espèce saxicline, héliophile, xérocline, mésosciaphile, mésoxérophile, mésophile, calcicole, neutrocalcicole
  • MILIEUX TYPES : On trouve cet arbuste en forêt de feuillus. Acer campestre pousse en compagnie des Chênes, Charmes, Hêtres, Frênes, et en ripisylve en compagnie de l’Aulne glutineux et de différents peupliers et saules.
 

Carte de répartition de l'Érable champêtre en France

UTILISATIONS

Si vous souhaitez savoir comment utiliser l’Érable Champêtre, j’ai fait un article à ce sujet. Mais sinon, retenez simplement les choses suivantes. Ainsi, nous avons :

  • PLANTE À BONSAÏ : l’érable champêtre ne grandit pas trop et supporte aussi bien la taille. Il est donc intéressant comme plante à bonsaï. Aussi, ses feuilles étant déjà de petite taille, son aspect reste cohérent. Enfin, il est résistant à la fois aux maladies et au climat.
  •  SIROP D’ÉRABLE : Comme pour son cousin Américain, l’érable champêtre produit une sève sucrée qu’on peut utiliser pour faire du sirop d’érable fait maison. On peut aussi utiliser cette sève pour faire une boisson alcoolisée.
  • JEUNES FEUILLES COMESTIBLES : on peut consommer ses feuilles crues en salades. Mais plus tard, ses feuilles deviennent trop coriaces pour être agréables à manger.
  • FRUITS COMESTIBLES : Les fruits de l’érable champêtre, qu’on appelle des disamares sont aussi comestibles. Lorsqu’ils sont verts, on peut les consommer après les avoir préparé dans la saumure à la manière des cornichons. Mais en automne, lorsqu’ils sont mûrs, il faut les cuire dans une ou plusieurs eaux pour enlever le goût amère. Enfin, ils sont très riches en protéines végétales.
  • PLANTE MELLIFÈRE : L’érable champêtre reste une essence très intéressante pour les abeilles et autres butineurs. Il produit aussi beaucoup de miel, près de 500 kg par hectare. Avec une grande production de fleurs, l’érable champêtre fait partie des espèces représentatives de la flore mellifère de France.
  • BOIS : ébénisterie, marqueterie et bon bois de chauffage. C’est donc un combustible et un bon bois d’œuvre.
  • FORMATION DE HAIES BOCAGÈRES :  cet arbuste était jadis très utilisé pour la création de haies champêtres, car il offre abri et nourriture à de nombreuses espèces indigènes. Si vous souhaitez plus d’informations sur le bocage et les haies bocagères, il y a un article pour vous.

Propriétés de L'Érable Champêtre

  • ASTRINGENCE : on utilise l’écorce en décoction afin d’en faire des produits cosmétiques.
  • ANTICHOLESTÉROLÉMIQUE : En utilisant son écorce dans vos décoctions, vous bénéficiez aussi de son léger côté anticholestérol. Mais ce n’est pas la propriété la plus essentielle d’Acer campestre.
  • RICHE EN SUCRE :  : pour ce qui est de sa sève. Il peut donc servir de substitut au sirop d’Érable à sucre. Mais il sera tout de même un peu moins bon en termes de goût que ce dernier bien que restant tout à fait agréable.

CONFUSIONS AVEC D'AUTRES ESPÈCES

L’érable champêtre se confondra surtout avec d’autres espèces d’érables. Auquel cas, les confusions ne représentent pas de dangers.

Parmi ces espèces similaires nous pouvons citer :

  1. Érable sycomore, mais ce dernier est beaucoup plus grand.
  2. Érable Plane, mais il se reconnaît facilement avec ses feuilles un peu pointues.
  3. Rarement avec l’Érable argenté
  4. Érable de Montpellier, bien que ses feuilles comportent moins de lobes.
  5. Viorne Obier. En effet, leurs feuilles se ressemble. Par contre, leurs fruits ainsi que leurs fleurs sont bien différents.
  6. Ses feuilles ressemblent un peu à celles du Cassissier (hors fructification)
  7. Ses feuilles ressemblent aussi un peu à celles du Groseillier à grappes (hors fructification)
Article Précédent

OÙ TROUVER DE L’ARBOUSIER DANS LA NATURE ?

Article Suivant

L’Asperge Sauvage – Asparagus acutifolius

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).