• Type:

Cynoglosse de Crète – Cynoglossum creticum

Monde Végétal vous présente la Cynoglosse de Crète – Cynoglossum creticum. Une plante de garrigue assez rare, mais très belle qui appartient à la famille des Borraginacées. Plante très belle, mais aussi toxique !

Quoiqu’il en soit, nous allons voir ensemble comment reconnaître la Cynoglosse de Crète. Le tout avec une série de photos et une description botanique détaillée.

Puis nous allons voir où trouver cette plante dans la Nature. Pour cela, nous allons nous intéresser à son aire de répartition dans le monde et plus particulièrement en France. Nous allons aussi regarder quels sont ses besoins écologiques sans oublier de parler de sa phytosociologie.

Ensuite, nous regarderons comment utiliser la Cynoglosse de Crète. Et enfin, comment éviter les risques de confusions.

RECONNAÎTRE LA CYNOGLOSSE DE CRÈTE

DESCRIPTION DE LA CYNOGLOSSE DE CRÈTE

PORT GÉNÉRAL

La Cynoglosse de Crète est une petite plante herbacée bisannuelle (ou annuelle selon les climats). La première année elle développe une rosette de feuilles basales. Puis la seconde année, elle développera une tige florale depuis laquelle pousseront des fleurs multicolores.

Toute la plante est velue. Velue de poils hirsutes un peu raides. Lorsqu’elle développe sa tige florale, la plante atteint près de 80 centimètres de hauteur. Mais elle sera rarement plus grande.

Elle a tendance à former des groupes de populations aux endroits où elle se plaît.

Enfin, puisqu’elle appartient à la famille des Borraginacées, elle partage donc certaines caractéristiques communes.

apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

FEUILLES

Comme la Cynoglosse de Crète est une plante bisannuelle (la plupart du temps), elle développera deux types de feuilles selon qu’elle se trouve dans sa première année de croissance ou au contraire dans sa seconde. Ainsi, nous avons les feuilles de la rosette (feuilles basales) et les feuilles de la tige florale (feuilles caulinaires).

FEUILLES BASALES : les feuilles de la rosette basale sont plus grandes que celles de la tige. Elles sont entières, oblongues lancéolées. Elles sont poilues sur les deux faces. Aussi, elles présentent une grosse nervure centrale.

FEUILLES CAULINAIRES : les feuilles de la tige sont plus petites que celles du bas de la plante. Mais elles sont également entières. Par contre, elles sont de plus ne plus lancéolées à mesure qu’on remonte la tige.

Dans les deux cas les feuilles sont entières et vertes foncées. Mais elles ont un aspect parfois grisâtre argenté selon l’exposition lumineuse. La raison est à cause des poils gris sur les deux faces des feuilles qui reflètent en partie la lumière du soleil.

FLEURS

Les fleurs sont la partie la plus visible de la Cynoglosse de Crète. On les repère de loin. Mais sa période de floraison est courte. En effet, la plante ne fleurira que d’avril à juillet.

Son inflorescence se caractérise par des fleurs de différentes couleurs sur le même individu. Ainsi, les fleurs de cette Cynoglosse peuvent être roses pâles, bleues, violettes ou encore légèrement roses.

Chaque fleur comporte 5 pétales. Ces pétales sont soudés et comportent eux-mêmes des sortes de veines.

FRUITS

Le fruit de la Cynoglosse de Crète est un fruit sec. Et pour être plus précis, c’est un fruit sec type Schizocarpe. Donc chaque partie est issue d’un élément d’un carpelle et se défait à maturité le long de cloisons.

Mais vous remarquerez surtout que ces fruits forment une sorte de coussin à 4 globes. Et que toute sa surface développe de petits poils.

Ces petits poils s’accrochent dans les pelages et animaux. Ou dans les vêtements des randonneurs. De cette manière, la Cynoglosse de Crète peut disséminer ses fruits. On parle alors de dissémination zoochore (Zoochorie).

HABITAT DE LA CYNOGLOSSE DE CRÈTE

Dans cette partie nous allons voir l’habitat de la Cynoglosse de Crète. Mais pour mieux connaître son environnement, nous allons aborder plusieurs axes. Le premier de ces axes, c’est de connaître son aire de répartition au niveau mondiale. Puis sa présence en France.

Ensuite, nous allons voir quels sont les besoins écologiques de la Cynoglosse de Crète et en fin sa phytosociologie. La Phytosociologie étant l’étude des autres espèces de plantes vivant à ses côtés.

Ainsi, nous allons pouvoir mieux connaît son habitat naturel.

AIRE DE RÉPARTITION

aire de répartition avec carte mondiale
Aire de répartition de Cynoglossum creticum dans le monde

Commençons par son aire de répartition. Comme vous pouvez le voir sur cette carte, la Cynoglosse de Crète est principalement présente autour du bassin méditerranéen. D’où son nom d’ailleurs.

Ainsi, nous allons surtout la trouver dans le sud de la France, dans toute l’Espagne, mais aussi dans une grande partie du Portugal. Elle pousse également bien en Italie, en Corse, en Sardaigne ou encore en Grève, en Turquie et même au Proche-Orient.

Bien sûr, elle est aussi présente en Afrique du Nord. Et on la retrouve donc dans le Nord du Maroc et dans le Nord de l’Algérie.

Mais la Cynoglosse de Crète a aussi été introduite dans d’autres pays du monde. C’est par exemple le cas pour l’Amérique du Nord où elle est présente dans les régions sèches des États-Unis. Elle y est d’ailleurs considérée comme une plante invasive.

La Cynoglosse de Crète va aussi pousser en Amérique du Sud, et plus précisément en Argentine et au Chili. Dans les zones au climat méditerranéen.

Enfin, on la trouve aussi sur la façade Sud-Est de l’Australie. Là aussi, on la considère comme une plante invasive.

LA CYNOGLOSSE DE CRÈTE EN FRANCE

cynoglossum creticum en france carte de son aire de répartition
Carte de son aire de répartition en France

En France, la Cynoglosse de Crète sera présente sur à peu près tout le territoire. On la trouve même autour du bassin méditerranéen ou dans le Jura.

Mais c’est sans conteste dans la partie Sud qu’elle poussera le mieux. Et c’est en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur qu’elle est le plus présente. Bien sûr, elle pousse aussi bien en Occitanie et sur une partie de la façade Atlantique.

Mais ce n’est pas une plante de garrigue pour rien. Elle aime le Sud-Est de la France.

BESOINS ÉCOLOGIQUES

Au niveau des besoins écologiques, la Cynoglosse de Crète se comporte comme une plante gravicole, nitrocline, psammocline, héliophile, xérophile, neutrocalcicole. Mais retenez surtout les caractéristiques suivantes :

  • PLANTE HÉLIOPHILE : La Cynoglosse de Crète est une plante héliophile. Elle a donc besoin de beaucoup de lumière et donc de soleil pour se développer. Elle ne peut pas pousser en forêt. Pour cette raison, elle ne poussera que dans des milieux ouverts. Comme les bords de chemins ou les friches herbacées.
  • PLANTE XÉROPHILE : la lumière ne lui suffit pas. Il lui faut aussi de la chaleur. Et en effet, la Cynoglosse de Crète aime les sols chauds et secs. Elle ne poussera donc pas en bords de rivières ni dans les zones humides.
  • PLANTE GRAVICOLE : Elle a aussi besoin d’un sol caillouteux. Plutôt pauvre en matière organique. Elle se fera donc un plaisir de pousser dans les coteaux secs, les talus pauvres ou même dans les bords de chemin de basse montagne, jusqu’à 1000 mètres d’altitude.
  • PLANTE CALCICOLE : enfin, la Cynoglosse de Crète ne pousse pas dans n’importe quel type de cailloux. Puisque c’est une plante calcicole, elle a besoin de calcaire, ou au moins d’un terrain au pH basique pour pousse. Elle ne poussera donc pas sur plateaux granitiques. Mais elle sera donc parfaitement adaptée aux garrigues méditerranéennes.

PHYTOSOCIOLOGIE

La Phytosociologie est la science des populations végétales. Mais ici nous allons simplement voir quelles sont les plantes qui poussent aux côtés de la Cynoglosse de Crète. De cette manière, vous allez pouvoir mieux identifier le type de milieux qui lui convient.

Je sais bien que la liste qui va suivre n’est pas exhaustive. Et qu’il y a encore de nombreuses espèces dont nous pouvons parler. Mais voici certaines d’entre-elles :

Fenouil Commun, Achillée Millefeuille, Absinthe, Armoise Commune, différentes espèces de Chardons, Vipérine Commune, Orpin Blanc, Bugle de Genève, Mauve Alcée, Réséda Jaune, Molène Blattaire, Molène Lychnite, Molène Floconneuse, Molène Faux Phlomis ou encore Molène à fleurs denses, Thym Vulgaire et Jusquiame noire.

UTILISATIONS DE LA CYNOGLOSSE DE CRÈTE

Maintenant que nous savon à la fois reconnaître et trouver la Cynoglosse de Crète, voyons comment l’utiliser. Je sais que c’est la partie la plus intéressante, mais il y a malheureusement assez peu d’informations sur les usages de cette plante.

Mais nous allons quand même voir ce qu’on peut en dire.

TOXICITÉ DE LA CYNOGLOSSE DE CRÈTE

Oui, la Cynoglosse de Crète fait partie des plantes sauvages toxiques de France. Alors difficile de dire si elle est mortelle ou très toxique. Je peux seulement vous affirmer qu’elle contient des alcaloïdes pyrrolizidiniques. Comme toutes les plantes de la famille des Borraginacées.

La Bourrache Officinale ou la Vipérine Commune produisent, elles aussi, des alcaloïdes pyrrolizidiniques. Mais ce sont surtout les quantités qui font que ces substances sont toxiques. Les deux plantes citées précédemment sont en partie comestibles. Du moment qu’on ne les ingère ni trop souvent, ni en trop grandes quantités.

Alors comme ces cousines, la Cynoglosse de Crète pourra poser des problèmes de santé. Reste à voir à partir de quelles quantités. Mais je n’ai rien trouvé sur le sujet. Alors considérez-la comme une plante toxique.

Je vous rappelle que les alcaloïdes pyrrolizidiniques provoquent des dommages sur le foie s’ils sont absorbés en trop grandes quantités.

PLANTE ORNEMENTALE :

Une des meilleures utilisations de la Cynoglosse de Crète, c’est de l’utiliser comme une plante ornementale. Mais seulement dans les régions où elle est originaire ! Évitez de l’introduire dans une autre pays.

Elle a de nombreux avantages. Premièrement, la beauté de ses fleurs. Ce n’est pas tous les jours qu’on a des fleurs multicolores sur la même plante.

Mais surtout, c’est sa résistance. Elle demande très peu d’entretien. Elle supporte très bien à la fois les fortes chaleurs, la sécheresse, mais aussi les terrains pauvres.

Vous pourrez donc facilement l’intégrer dans des massifs de rocailles ou même dans les zones les moins fertiles de votre jardin.

CONFUSIONS POSSIBLES

Vous savez qu’il existe des centaines de milliers d’espèces de pantes sauvages. Et rien qu’en France, on estime à 8000 le nombres d’espèces végétales. Il est donc normal de confondre certaines espèces entre elles. Ici, nous allons donc voir les risques de confusions entre la Cynoglosse de Crète et d’autres plantes sauvages.

Ce sont souvent des plantes de la même famille, non comestibles sans risques.

Par exemple, nous avons :

CONFUSIONS POSSIBLES AVEC :

  • VIPÉRINE COMMUNE (Echium vulgare) : la confusion entre la Vipérine Commune et la Cynoglosse de Crète ne se fait que lorsque les deux espèces sont jeunes. Leurs feuilles se ressemblent dans leur première année. Mais lors du développement de leurs fleurs, elles sont impossibles à confondre.
  • BOURRACHE OFFICINALE (Borago officinalis) : la Bourrache aussi fait des feuilles parsemées de poils hirsutes. Mais ses feuilles sont beaucoup plus larges que celles de la Cynoglosse de Crète. Enfin, lorsque la Bourrache fleurit, ses fleurs bleues caractéristiques permette de la différencier facilement.
  • CYNOGLOSSE A FEUILLES DE GIROFLÉE (Pardoglossum cheirifolium) : La Cynoglosse à feuilles de Giroflée n’est pas une Cynoglosse, mais ressemble beaucoup à ce genre. La différence se fait dans la couleur de son feuillage. Celui de la Cynoglosse à feuilles de Giroflée est beaucoup plus gris.
  • CYNOGLOSSE OFFICINALE (Cynoglossum officinale) : Cousine de la Cynoglosse de Crète, la Cynoglosse Officinale lui ressemblera beaucoup. Mais cette dernière développe des fleurs rouges. Et son feuillage est un peu plus gris.
Article Précédent

Laitue Scariole – Lactuca serriola

Article Suivant

Leuzée Conifère – Rhaponticum coniferum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

IDENTIFIER, CULTIVER & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître, cultiver et utiliser les plantes (recettes et remèdes).