• Type:

Propriétés Médicinales du Paliure Austral : Vertus & Bienfaits

Parlons des propriétés médicinales du Paliure Austral ?

Dans cet article, nous allons voir quelles sont les propriétés médicinales du Paliure Austral. Quels sont ses vertus et bienfaits.

Pour le présenter rapidement, le Paliure Austral est utilisé contre les troubles rénaux, mais aussi contre les troubles urinaires ou encore contre la goutte et la rétention d’eau. Et plus généralement pour bénéficier d’une action diurétique.

On va donc commencer par une rapide présentation de la plante pour mieux la connaître. 

Puis nous allons survoler ses principes actifs afin de mieux comprendre ses propriétés

Et surtout voir ce que cette plante soigne exactement et les différentes modes de d’utilisation possibles. 

Et enfin, les contre-indications de cette plante, donc dans quels cas il ne faut pas l’utiliser. Même si c’est une plante plutôt bien tolérée.

PRÉSENTATION DU PALIURE AUSTRAL

Avant de parler des propriétés médicinales du Paliure Austral, une rapide présentation s’impose.

Alors pour faire une rapide présentation de la plante pour ceux qui ne savent pas 

Qu’est-ce que le Paliure Austral ?

Déjà, c’est un petit arbuste épineux de la famille des Rhamnacées et on trouve surtout autour du bassin méditerranéen. Car après tout, c’est une plante de garrigue très bien adaptée à la sécheresse.

Le Paliure Austral va donc pousser principalement dans le Sud de la France, en Espagne ou même dans le Nord du Maroc et de l’Algérie.

On lui donne aussi plusieurs noms selon les régions, comme notamment chapeau de bergère, porte chapeau, Argalon, arnède ou encore épine du Christ.

Même si je n’aime personnellement pas trop ce dernier, car on peut le confondre avec une espèce d’Euphorbe qu’on appelle aussi épine du Christ.

Mais bref, en soit pour ceux qui aiment récolter leurs plantes médicinales dans la Nature, le Paliure Austral est très facilement reconnaissable.

Et ce grâce à ses épines acérées poussant sur des rameaux en zigzag et surtout par ses fruits caractéristiques en forme de petites cymbales.

J’ai d’ailleurs fait une vidéo spéciale sur la reconnaissance du Paliure Austral et ce,  quel que soit la période de l’année, si jamais ça vous intéresse.

Vous retrouverez cette vidéo dans la description de ce cours ou via le moteur de recherche de Monde Végétal.

Alors je sais que le Paliure Austral n’est pas spécialement connu, mais pourtant il est utilisé depuis l’antiquité.

Et même encore de nos jours, certaines populations utilisent encore le Paliure Austral en médecines traditionnelles.

Et ce pour plusieurs raisons.

apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

LES PROPRIÉTÉS DU PALIURE AUSTRAL : VERTUS ET BIENFAITS

Voyons ici les propriétés diurétiques, antiinflammatoires et hépatoprotectrices du Paliure Austral.

Déjà, le Paliure Austral contient différents Flavonoïdes dont le rutoside, un composé très intéressant pour ses actions anti-inflammatoires,  hépatoprotectrices ou encore entre autres, pour ses actions anti-oxydantes.

Et là où le Paliure Austral va être particulièrement  intéressant, c’est pour combattre les calculs rénaux, la goutte, les infections urinaires ou encore l’hypertension.

Et vous avez plusieurs moyens pour utiliser le Paliure Austral.

Mais il faut savoir que toutes les parties de la plante ne se valent pas en terme d’efficacité. Et elles n’ont pas exactement les mêmes propriétés.

Pour bénéficier des propriétés médicinales du Paliure Austral, on utilise 2 choses : ses feuilles et ses fruits

Et pour le cas du Paliure Austral, on va surtout s’intéresser à ses feuilles ainsi que ses fruits.

Les feuilles du Paliure Austral sont réputées toniques, astringentes et antidiarréhique

Donc tonique, pour stimuler en quelque sorte l’organisme, mais pas comme le café ou le thé qui ont un côté excitant. 

Le Paliure Austral n’est pas une plante existante et ne vous empêchera pas de dormir. 

Le terme Astringent signifie resserrer les tissus ainsi que les muqueuses. Donc grâce à la présence de tanins notamment. D’où le côté antidhiaréique des feuilles.

Après l’utilisation des feuilles est limitée, ce n’est pas partie qui nous intéresse le plus.

Ce qui est beaucoup plus intéressant chez le Paliure Austral, ce sont ses fruits. Et d’ailleurs ce seront surtout les fruits qu’on va trouver en herboristerie. 

Donc sous différentes formes notamment. Ils peuvent être séchés, réduits en poudre dans des gélules, sous forme d’extrait hydroalcooliques ou encore en teinture mère.

Pour les fruits séchés on note une saveur faible et une odeur faible. Donc avantage, les infusions de Paliure Austral n’ont pas mauvais goût. 

Ce qui est plutôt sympa contrairement à d’autres plantes médicinales franchement mauvaises comme le Buis Commun par exemple.

Pour ceux qui veulent récolter eux-mêmes les fruits du Paliure Austral près de chez eux, il faut les récolter avant maturité.

Donc avant qu’ils ne deviennent bruns. Alors plutôt entre juin et août lorsqu’ils sont encore bien jaunes. 

Puis il suffit de les faire sécher vous-même dans un endroit frais, sec à l’abri de l’humidité et du soleil.

Les fruits du Paliure Austral vont alors vous servir comme régulateur de la tension artérielle notamment si vous faites de l’hyper tension, c’est toujours intéressant.

Mais aussi pour réguler l’excès de cholestérol, dans le cas où vous en avez besoin.

Et niveau diurétique, les fruits sont considérés comme des diurétiques azoturiques.  Ils vont donc favoriser l’élimination d’urée et d’acide urique présents dans le corps.

Par conséquent, ils vont être indiqués contre les lithiases urinaires ou encore contre la goutte.

ATTENTION

Après, si l’excès d’acide urique ou d’urée est trop élevé sur trop longtemps, je vous invite vivement  à consulter votre médecin traitant au plus vite.

Car ce genre de symptômes peut être grave, comme par exemple indiquer un dysfonctionnement rénal ou encore des troubles neurologiques lourds.

Et ce genre de dysfonctionnement rénal ne se résout malheureusement pas à base de plantes, mais par la dialyse pratiquer en centre hospitalier. 

Si vous avez des problèmes d’arthrites, les fruits du Paliure Austral vont pouvoir vous soulager grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et diurétiques.

Ils vont donc calmer les douleurs et le gonflement liés à l’arthrite.

Et enfin, ils ont aussi un petit côté hypoglycémiant, rien de bien fou, mais notons-le toujours quand même. 

Donc ils contribueraient à faire baisser légèrement le taux de sucre dans le sang

Ça peut toujours être intéressant dans une société où le sucre est toujours plus présent de  partout. 

D’autant plus que le sucre est un facteur aggravant en ce qui concerne les inflammations chroniques.

Maintenant qu’on a vu ce que pouvait combattre le Paliure Austral comment l’utiliser ?

COMMENT UTILISER LE PALIURE AUSTRAL

Pour tirer parti des propriétés médicinales du Paliure Austral, voici quelques méthodes d’utilisations

Comment faire pour bénéficier des propriétés des fruits du Paliure Austral ? Je vais donc partager avec vous plusieurs utilisations possibles du Paliure Austral contre les calculs rénaux, la goutte, les infections urinaires ou encore l’hypertension.

Ces remèdes proviennent de ce livre, intéressant sur le plan thérapeutique, mais qui présente quelques erreurs dans les photos et noms des plantes. Et ça, c’est bien dommage.

Mais ce n’est pas le sujet et revenons à nos moutons. Revenons à nos Paliures.

DÉCOCTION :

Alors premier mode de consommation, la décoction : 

Elle se fait avec des fruits récoltés avant maturité si vous vous rappelez bien et pas les feuilles hein.

Deux options, soit on récolte soit même ses fruits et on les sèche soit on les achète déjà tout prêts.

Ensuite, pour votre décoction, il vous faudra donc 30 grammes de fruits séchés qu’on va faire bouillir dans 1 litre d’eau.

Je rappelle que la décoction est un peu différente de l’infusion. 

Pour réaliser votre décoction, il faut placer les fruits séchés dans l’eau froide et ENSUITE faire chauffer jusqu’à ébullition.

Une fois qu’on atteint l’ébullition, on coupe le feu et on laisse infuser 10 minutes. 

Vous n’aurez ensuite qu’à voir 3 à 4 tasses par jour en dehors des repas. 

EXTRAIT HYDROALCOOLIQUE

Vous avez aussi la possibilité d’utiliser le Paliure Austral sous forme d’extrait hydroalcoolique. C’est plus pratique.

Versez 30 gouttes dans un verre d’eau. Il vous suffit ensuite de boire 3 verre dans la journée, avant chaque repas pour faciliter l’élimination par les reins.

INFUSION (mélange de plantes)

Enfin, on peut aussi prendre le Paliure Austral sous forme d’infusion. Pour le coup ça demande beaucoup plus d’ingrédients.

On va réaliser un mélange, avec déjà 50 g de fruits de Paliure auquel on va ajouter 50 g de baies d’Alkékenge, 50 g de feuilles d’Orthosiphon et 50 grammes de Piloselle.

On mélange tout de façon homogène et on prend ensuite 4 cuillères à soupes de ce mélange qu’on ajoute à 1 litre d’eau bouillante. 

Laissez infuser 10 minutes votre tisane et vous pouvez boire cette infusion à volontiers au cours de la journée jusqu’à ce que les symptômes s’améliorent.

Et bien sûr, si les symptômes persistent on consulte son médecin traitant.

CONTRES INDICATIONS

Afin de ne pas avoir de problèmes liés aux propriétés médicinales du Paliure Austral, parlons des contres-indications.

Enfin, nous arrivons à la partie des contre-indication. Dans quels cas on évite de prendre du Paliure Austral ?

Certaines plantes de la famille des Rhamnacées sont toxiques. Comme le Nerprurn Purgatif ou le Nerprun Alaterne.

Mais ce n’est pas le cas du Paliure Austral. Il n’est pas considéré comme réellement comestible, mais il n’est pas toxique.

C’est donc une plante très bien tolérée par l’ensemble des personnes qui en consomme.

Cela dit, un doute de réserve est mis sur les femmes enceintes ou allaitantes. De même que pour les jeunes enfants.

Et bien sûr, on utilise le Paliure Austral avec modération, toute plante médicinale avec des usages prolonger peut comporter des risques.

Mais pour être certains, vous pouvez toujours demander l’avis de votre médecin traitant ou à un professionnel de santé compétant.

Surtout si vous utilisez déjà des formes de traitement médicamenteuses. Il peut toujours exister des interactions entre les substances chimiques.

Interactions qu’on peut découvrir parfois plusieurs années après l’utilisation d’un remède de grand-mère. 

Après, le fruit du Paliure Austral est inscrit sur la liste A de la pharmacopée française. Et ne comporte donc pas d’effets indésirables notables.

Ce cours sur les propriétés médicinales du Paliure Austral touche maintenant à sa fin, j’espère qu’il vous aura plu.

Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à me le poser, j’y répondrai personnellement si possibles.

Sur ce, je vous dis à très bientôt sur Monde Végétal.

SOURCES

  • REMÈDES PROVENANT DU LIVRE : Le Dictionnaire des plantes médicinales 500 plantes 1000 préparations santé du Docteur Daniel Scimeca.
  • Livre : 300 plantes médicinales de France et d’ailleurs de Claudine Luu & Annie Fournier
Article Précédent

Reconnaître l’Asperge à feuilles piquantes

Article Suivant

Pepino (Poire Melon) – Solanum muricatum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

IDENTIFIER, CULTIVER & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître, cultiver et utiliser les plantes (recettes et remèdes).