• Type:

Les différentes espèces d’Ajoncs (Ulex)

Connaissez-vous les différentes espèces d’Ajoncs (Ulex) ?  Dans tous les cas, vous allez vite apprendre à les connaître car il n’y en aurait qu’une quinzaine.

Les Ajoncs sont des arbrisseaux épineux appartement à la grande famille botanique des Fabacées. On les confond parfois avec les Genêts, mais bien que cousins, ces arbrisseaux sont très différents.

Les Ajoncs poussent généralement dans les milieux secs comme les garrigues ou les maquis. Ils ont aussi la particularité de facilement s’enflammer et la plupart des espèces sont plus ou moins comestibles. 

Du moins, leurs fleurs sont utilisées comme aromates pour parfumer les vins, liqueurs et infusions, mais les Ajoncs ne doivent s’utiliser qu’en petites quantités, car ils sont aussi légèrement toxiques (Ulexine, Lupinine, Anagyrine).

Mais voyons maintenant quelles sont les différentes espèces d’Ajoncs.

Les espèces d'ajoncs les plus communes

AJONC D'EUROPE : une des espèces d'Ajoncs les plus répandues

Ajonc d'Europe Ulex europaeus, parmi les différentes espèces d'Ajoncs, c'est la plus commune

Ajonc d’Europe (Source Photo)

Probablement une des espèces d’Ajoncs les moins connues au monde.

L’Ajonc d’Europe (Ulex europeus) pousse même en dehors d’Europe. Et dans certaines régions du monde, on le considère comme une envahissante.

En plus de pousser facilement, c’est aussi la plus grande espèce d’Ajonc puisqu’il peut atteindre 2 mètres de hauteur ?

Très épineux, il forme des fourrés denses principalement dans l’Ouest de l’Europe, de France en passant par l’Espagne et l’Angleterre.

AJONC DE PROVENCE : l'Ajonc le plus présent en Méditerrannée

Ajonc de Provence Ulex parviflorus une des espèces d'Ajoncs les plus communes

Ajonc de Provence (Monde Végétal)

L’Ajonc de Provence (Ulex parviflorus) porte bien son nom puisqu’on le trouve très facilement aux alentours de la région de Provence, en France.

Mais il pousse aussi en Espagne, au Portugal. Ainsi qu’en Afrique du Nord puisqu’on signale sa présence au Maroc.

L’Ajonc de Provence pousse en compagnie de plantes de garrigues ou de maquis. Voire en bord de forêt tant qu’il a assez de lumière.

On le croise parfois en compagnie du Genévrier Cade, mais aussi du Chêne Kermès ou encore du Pin d’Alep.

Il a aussi la fâcheuse tendance à provoquer des incendies car il s’enflamme vite.

AJONC NAIN : une petite espèce d'Ajonc de la façade Atlantique

Ajonc Nain, Ulex minor

Ajonc Nain (Source Photo)

Contrairement à l’Ajonc d’Europe, l’Ajonc Nain (Ulex minor) fait tout petit.

Et en effet, il ne dépasse généralement pas le mètre de hauteur à cause de son port prostré.

Toujours très épineux, il pousse plutôt dans les landes humides et siliceuses. D’où le fait qu’on l’appelle parfois Ajonc des Landes ou Bruyère Jaune.

On ne le trouve que sur la partie Atlantique de l’Europe. Il pousse ainsi dans l’Ouest de la France, l’Ouest du Portugal, le Nord de l’Espagne ou encore en Angleterre.

Enfin, il fleurit plus tard que l’Ajonc de Provence ou l’Ajonc d’Europe (juillet – octobre).

AJONC DE LE GALL : dernière des espèces d'Ajoncs communes

Ulex galli

Ajonc de Le Gall (Source Photo)

L’Ajonc de Le Gall (Ulex gallii) est certainement la moins répandue des espèces d’Ajoncs les plus communes.

Il reste plus commun que les espèces d’Ajoncs qui vont suivre, mais on ne le croise que sur la façade Atlantique européenne.

Il pousse donc principalement en Angleterre, dans le Nord de l’Espagne et à l’Ouest de la Bretagne. On le trouve aussi parfois en Irlande.

Il apprécie les lieux acides et pousse fréquemment dans les environnements montagneux (basse ou moyenne montagne) ainsi que sur les façades maritimes.

Enfin, l’Ajonc de le Gall fait partie des plus petites espèces d’Ajoncs, car il ne dépasse pas 50 centimètres.

D'autres espèces d'Ajoncs moins connues

Maintenant que nous avons vu les principales espèces d’Ajoncs, parlons rapidement des autres. Celles qui sont moins connues.

  • ULEX ARGENTEUS : l’Ulex argenteus est tellement peu connu qu’il n’a même pas de nom français. En fait il ne pousse que dans le Sud de l’Espagne ainsi que dans le Sud du Portugal.
  • ULEX AUSTRALIS : l’Ulex australis est une autre espèce d’Ajonc peu connue. Et comme l’Ulex argenteus, il ne pousse que dans le sud de la péninsule ibérique. On le trouve donc principalement dans le Sud de l’Espagne et un peu dans le Sud du Portugal.
  • ULEX BAETICUS : en réalité, l’Ulex baeticus n’est pas toujours considérée comme une espèce à part, mais comme une sous espèce d’Ajonc de Provence (Ulex parviflorus subsp. parviflorus). On l’appelle aussi parfois l’Ajonc Andalou, car il pousse essentiellement dans le Sud de l’Espagne.
  • ULEX x BORGIAE : l’Ulex x borgiae fait aussi partie des espèces d’Ajoncs typiques du Sud de l’Espagne. Mais il est beaucoup plus rare parce qu’on ne le trouve qu’aux alentours de Malaga.
  • ULEX BREOGANII : Pour le coup, l’Ulex breoganii porte un nom français : Ajonc de Bréogan. Et pour le coup, on le trouve à la fois en Bretagne et en Galice. 
  • ULEX CANESCENS : bien que très rare, Ajonc canescent pousse néanmoins près de Grenade en Espagne. Mais il ne pousse normalement pas en France.
  • ULEX CANTABRICUS : l’Ajonc Cantabrique est une des petites espèces d’Ajoncs puisqu’il ne dépasse pas 1 mètre de haut. Rare, on ne le croise que proche des Monts Cantabriques en Espagne.
  • ULEX DENSUS : l’Ajonc Dense pousse uniquement au Portugal où il y est endémique. Densément ramifié, il ne dépasse cependant pas les 50 centimètres de haut.
  • ULEX ERINACEUS : l’Ulex erinaceus fait partie des espèces endémiques du Portugal. Lui aussi de taille modeste, il ne dépasse presque jamais les 40 cm de haut.
  • ULEX JUSSIAEI : l’Ajonc durázio est encore une autre espèce d’Ajonc strictement portugais. Et encore une fois, il fait aussi partie des espèces endémique du pays.
  • ULEX x LAGREZEI : aucune information sur cette espèce, mais elle existe.
Article Précédent

Les Podocarpacées (Podocarpaceae)

Article Suivant

L’Ajonc Nain – Ulex minor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).