• Type:

Ajonc des Maures – Ulex australis

Découvrez l’Ajonc des Maures (Ulex australis), une des espèces d’Ajoncs les moins connues. Pour une fois, c’est un très petit article, car il y a très peu d’informations sur cette plante.

Mais nous allons voir comment reconnaître l’Ajonc des Maures, découvrir son habitat naturel et ses éventuelles utilisations. Enfin, sans oublier de parler des confusions avec d’autres plantes qui lui ressemblent.

AU PROGRAMME :

Photos + Description de l'Ajonc des Maures

Vous pourrez ainsi plus facilement le visualiser.

Ajonc des Maures Ulex australis

Vue générale (Source)

fleurs de l'Ajonc des maures

Fleurs (Source)

épines de l'Ajonc des maures

Détail des épines (Source)

Voici donc comment reconnaître l’Ajonc des Maures (Ulex australis). Vous avez les photos, plus la description botanique rapide.

Déjà, l’Ajonc des Maures se présente sous la forme d’un arbrisseau (voire un sous-arbrisseau selon le climat). Et plus précisément, il a la forme d’un arbrisseau épineux à fleurs jaunes. Il mesurerait plus ou moins autour d’un mètre de hauteur.

D’ailleurs, il appartient à la grande famille botanique des Fabacées (section Faboideae). Lorsqu’il est jeune, il possède de petites feuilles caduques par la suite. Une fois que ses feuilles tombent, la photosynthèse provient ensuite des tiges et des épines.

En parlant de ses épines, elles sont longues, dures, striées et légèrement recourbées. Ses fleurs jaunes sont portées sur de courtes tiges à partir de nœuds dans les épines. Les ailes (pétales latéraux) sont légèrement plus grands que le calice.

Enfin, sa floraison prend place à partir de l’automne, de l’hiver et du printemps. Une fois pollinisées, ses fleurs donneront de petites gousses brunes.

Habitart Naturel d'Ulex australis

Aire de répartition + Besoins écologiques + Phytosociologie

Ulex australis

Carte montrant l’aire de répartition d’Ulex australis (Source Photo)

Comme vous le voyez sur cette carte, l’aire de répartition de l’Ajonc des Maures (Ulex australis) est toute petite. Elle ne comprend que le Sud du Portugal ainsi que le Sud de l’Espagne. 

Et c’est justement en Espagne que l’Ajonc des Maures est le plus présent. Notamment en Andalousie, dans la province de Cadix.

Il pousse dans les dunes et garrigues de la péninsule ibérique. Il apprécie les fourrés denses de l’Algarve, de Huela et de Séville. Mais on ne le trouvera pas ailleurs.

  • BESOINS ÉCOLOGIQUES : 

L’Ajonc des Maures est une plante de garrigue, de maquis ou de ce genre de formation végétale. Plante héliophile, il a besoin d’un bon ensoleillement pour prospérer. 

Assez xérophile, il supporte aussi très bien les longues périodes de sécheresse typique du sud de l’Espagne. Il n’a donc pas besoin de beaucoup d’eau.  Les sols pauvres ne le dérangent pas non plus.

  • PHYTOSOCIOLOGIE :

Niveau phytosociolgoie, assez peu d’informations sont disponibles sur les plantes avec qui il pousse naturellement. Mais la Bruyère à balais lui tient souvent compagnie. D’autres plantes méditerranéennes  comme le Romarin.

Utilisations d'Ulex australis

Des utilisations similaires aux autres Ajoncs

En ce qui concerne les utilisations de l’Ulex australis, très peu d’informations sont disponibles. Donc tout ce qui va suivre n’est pas 100% certain. Notamment en ce qui concerne ses utilisations médicinales, alimentaires ou même si c’est une plante toxique.

Par exemple, certaines espèces d’Ajoncs comme l’Ajonc d’Europe sont partiellement comestible (plutôt aromatique). On en récolte les fleurs pour en faire des infusions, sirops ou encore pour aromatiser les liqueurs.

Mais rien sur les utilisations alimentaires de l’Ajonc des Maures. Donc partons du principe qu’il n’est pas comestible. D’autant plus que les Ajoncs sont aussi des plantes toxiques. Ils contiennent en effet certains alcaloïdes comme l’Ulexine, l’Anagyrine ou encore la Lupinine.

Par contre, ce qui est sûr, c’est qu’il est une des rares plantes capable de pousser dans les milieux aussi pauvres et secs. Il offre donc une source de nourriture et d’abri pour les espèces locales. 

Aussi, l’Ajonc des Maures fait partie des plantes mellifères. Il permet donc de nourrir plusieurs espèces d’insectes pollinisateurs. Il a, par conséquent, un bon rôle écologique.

ulex australis & Confusions

Découvrez quelles sont les plantes qui ressemblent à l'Ajonc des Maures

L’Ajonc des Maures (Ulex australis) va forcément se confondre avec ses cousins. Et en effet, les autres Ajoncs sont très proches de lui. Surtout en Espagne qui représente le centre de la diversité biologique du genre. 

Alors voici quelques plantes qui peuvent lui ressembler. Bien sûr, la liste qui va suivre n’est pas exhaustive. Vous pourrez donc rencontrer d’autres espèces d’arbrisseaux épineux à fleurs jaunes.

  • AJONC DE PROVENCE (Ulex parfivlorus) : l’Ajonc de Provence est l’espèce d’Ajonc la plus commune du bassin méditerrannéen. Et on le trouve aussi en Espagne. Alors il faudra bien regarder les tiges, les épines ainsi que les fleurs et les gousses pour les différencier.
  • AJONC D’EUROPE (Ulex europaeus) : l’Ajonc d’Europe reste l’Ajonc le plus commun d’Europe. On le trouve aussi en Espagne. Mais on le différencie assez facilement par ses épines beaucoup plus longues (5 cm). Il peut aussi atteindre 2 mètres de haut.
  • AJONC DE LE GALL (Ulex galli) : l’Ajonc de Le Gall est surtout présent dans le Nord de l’Espagne. Autour du Golfe de Gascogne. Mais on peut aussi le trouver plus au sud même s’il est rare en Andalousie.
  • AJONC NAIN (Ulex minor) : l’Ajonc Nain porte bien son nom, car il est tout petit parce qu’il ne dépasse pas 80 cm de haut. On le trouvera davantage au Portugal et moins en Espagne.
  • LES AUTRES AJONCS ESPAGNOLS : bien sûr il existe d’autres espèces d’Ajoncs typiquement espagnols comme Ulex canescens ou encore Ulex micranthus.
  • CERTAINS GENÊTS : Certaines espèces de Genêts épineux comme le Genêt d’Allemagne ou encore le Genêt d’Angleterre ressemblent beaucoup à l’Ajonc des Maures.
 
Article Précédent

Ajonc de Le Gall – Ulex gallii

Article Suivant

Définition de Phanérophyte. Qu’est-ce que c’est ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).