• Type:

COMMENT FAIRE LA DIFFÉRENCE ENTRE CHÊNE VERT ET CHÊNE KERMÈS ?

Aujourd’hui on voit comment faire la différence entre Chêne Vert et Chêne Kermès.

Vivant dans le même milieu naturel, à savoir la garrigue, le Chêne Vert (Quercus ilex) et le Chêne Kermès (Quercus coccifera) poussent souvent côte à côte. Il n’est donc pas rare de les croiser exactement au même endroit, ce qui n’arrange pas les choses pour les différencier. Ils appartiennent aussi à la même famille Botanique, à savoir celle des Fagacées.

Bien que partageant de nombreuses similitudes, il y a pourtant des différences notables qui vous permettra de les reconnaître facilement.

Passons donc à la comparaison entre les deux espèces.

PREMIÈRE DIFFÉRENCE ENTRE CHÊNE VERT ET CHÊNE KERMÈS : LE PORT

À gauche, vous avez un Chêne Kermès. À droite, vous avez un Chêne Vert. Comme vous l’avez rapidement remarqué, la principale différence entre Chêne Vert et Chêne Kermès se situe dans le port.

Ils n’ont en effet pas le même habitus, la même taille, le même houppier.

Le Chêne Kermès, qu’on appelle aussi Chêne des garrigues restera à l’état de buisson. C’est d’ailleurs le plus petit parmi les différentes espèces de Chênes en France. Il a du mal à dépasser les 3 mètres de hauteur. Enfin, depuis sa base, il ne forme presque jamais de tronc unique puisqu’il pousse généralement en cépée (Touffe de jeunes tiges de bois partant de la base de la souche).

Contrairement à lui, le Chêne Vert aura davantage l’apparence d’un arbre. Il peut même atteindre 15 mètres de hauteur. Il aura aussi généralement un seul tronc. Il pousse assez droit également.

Dans les deux cas, ces deux espèces de Chênes gardent leurs feuilles en hiver, ce qui aide d’autant plus pour l’identification. Et c’est ce que nous allons donc voir dans la prochaine section.

LES FEUILLES : UNE AUTRE DIFFÉRENCE ENTRE CHÊNE VERT ET CHÊNE KERMÈS

Poussant tous les deux dans la Garrigue, un milieu sec et hostile, ces deux plantes sauvages ont développé le même système de défense afin de se protéger des herbivores.

Elles ont donc développer des feuilles dont les bords des limbes sont parsemés d’épines. De cette manière, le Chêne Vert ainsi que le Chêne Kermès ne se voient pas trop attaquer. Mais du fait que leurs feuilles soient épineuses, il n’est pas toujours facile de faire la différence lorsqu’ils sont jeunes.

Mais quelques petits points peuvent vous aider à faire la différence entre Chêne Vert et Chêne Kermès : 

LES FEUILLES DU CHÊNE VERT :

  • Elles sont plus foncées sur le dessus que les feuilles du Chêne Kermès.
  • Les feuilles du Chêne Vert ne sont pas toujours épineuses. D’ailleurs elles n’ont pas toujours la même forme. Elles sont parfois totalement lisses. On appelle ça le polymorphisme foliaire.
  • Elles sont presque deux fois plus grandes en moyenne. Mais elles peuvent faire la même taille que celles du Chêne Kermès.
  • Enfin, les feuilles du Chêne Vert ont un léger duvet blanchâtre sur la face inférieure. Qu’elles soient lisses ou épineuses. C’est le meilleur moyen d’identification pour faire la différence entre les feuilles du Chêne Vert et celles du Chêne Kermès.
LES FEUILLES DU CHÊNE KERMÈS :
  • Les feuilles du Chêne Kermès sont petites. Elles mesurent facilement 3 à 4 centimètres.
  • Aussi, elles sont lisses, elles n’ont pas le duvet blanc tomenteux que les feuilles du Chêne Vert ont sur la face inférieure. Les feuilles du Chêne Kermès sont quant à elles, lisses sur les deux faces.
  • Elles sont toutes épineuses. Il est donc rare de voir un Chêne Kermès dont les feuilles ont un bord lisse.
  • Enfin, les feuilles du Chêne Kermès ont des épines souvent plus longues que celles du Chêne Vert.

COMPARAISON DES GLANDS

(Photo de la cupule sans gland)

Comme tous les Chênes, le Chêne Vert ainsi que le Chêne Kermès produisent des glands. Des glands d’ailleurs comestibles. Mais il y a quelques écarts anatomiques entre le fruit de ces deux espèces.

Premièrement, le gland du Chêne Kermès est beaucoup plus petit que celui du Chêne Vert.

Celui du Chêne vert a aussi une forme plus allongée.

Enfin, la différence la plus sûre se fait au niveau de la cupule. Pour rappel la cupule est la partie reliant le gland au rameau. Elle forme une sorte de casque dont le but est de protéger le fuit durant sa croissance.

Ainsi, la cupule du Chêne Kermès est beaucoup plus épineuses que celle du Chêne Vert. Et les écailles de la cupule du Chêne Kermès sont tournées vert l’extérieur.

© TOUS DROITS RÉSERVÉS PAR MONDE VÉGÉTAL.

Article Précédent

Les Oléacées

Article Suivant

Arbousier (Arbutus unedo)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

VOTRE PREMIER NOËL VEGETAL 

Avec le code promo NOELVEGETAL, vous obtiendrez 80% de réduction sur l'abonnement Monde Végétal TV. Aucun engagement. Vous pouvez apprendre à identifier, cultiver et utiliser les plantes pour le prix