• Type:

Comment Reconnaître le Sapin de Douglas ?

Comment reconnaître le Sapin de Douglas ?

Dans cet article, nous voyons comment identifier rapidement le Sapin de Douglas (Pseudotsuga menziesii).

Pour aider à sa reconnaissance, je partage avec vous une série de photos, mais aussi des descriptions détaillées.

Enfin, pour devenir maître dans l’identification du Sapin de Douglas, on parle aussi des éventuels risques de confusions en fin de cet article.

DONC AU PROGRAMME :

CARACTÈRES SPÉCIFIQUES

Nous voyons ici comment reconnaître le Sapin de Douglas grâce à ses caractères morphologiques (aiguilles, cônes, écorce etc)

Bon, commençons notre identification par les caractères morphologiques de cette plante. Comment reconnaître le Sapin de Douglas grâce à ses spécificités.

Je partage avec vous une série de photos pour vous donner toutes les clefs sur son identification.

DESCRIPTION BOTANIQUE RAPIDE

  • PORT GÉNÉRAL :

Le Sapin de Douglas est un des plus grands arbres du monde. Il aura donc une très grande taille en général. Certains individus peuvent dépasser les 100 mètres de hauteur dans leurs habitats d’origine.

En France, il mesura généralement moins de 60 mètres.

Mais on le reconnaîtra facilement par son port droit, majestueux, avec les rameaux balayés par le vent.

Le Sapin de Douglas dégage aussi une agréable odeur d’agrume et de résine. D’où le fait que l’infusion de Sapin de Douglas soit appréciée.

  • AIGUILLES

Comme toutes les plantes de la famille des Pinacées, le Sapin de Douglas produit des feuilles en forme d’aiguille.

Ses aiguilles sont assez fines, mesurent entre 1,5 à 3 centimètres et sont vert foncé sur le dessus. On note une couleur verte plus claire en dessous.

Enfin, elles sont pointues, mais sans pour autant être piquantes.

POMME DE PIN (CÔNES)

Le Sapin de Douglas est un des conifères de France les plus communs. Et comme tous les conifères, il produit des fruits en forme de cônes.

Ces cônes, qu’on appelle pommes de pin sont caractéristiques. C’est un élément déterminant pour savoir comment reconnaître le Sapin de Douglas.

On remarque tout de suite les petites languettes à trois pointes qui sortent des écailles.

ÉCORCE & BOIS

Le bois du Sapin de Douglas est assez orangé en son cœur. Mais son écorce est plutôt gris-vert. On voit aussi souvent de la résine couler des arbres vivants lorsqu’ils sont blessés.

apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

HABITATS & BESOINS ÉCOLOGIQUES

Mais pour savoir comment reconnaître le Sapin de Douglas plus facilement, on peut s’intéresser aussi à son habitat. Ce qui nous aidera dans la reconnaissance.

Aire de répartition de Pseudotsuga menziesii
Aire de répartition du Sapin de Douglas (Pseudotsuga menziesii) – Source Photo
  • AIRE DE REPARTITION

Comme vous pouvez le voir sur cette carte, on ne va pas trouver le Sapin de Douglas sur toute la planète. En fait, son aire de répartition, même si elle est étendue, est assez limitée.

En effet, comme vous le voyez, il sera présent principalement dans l’Ouest Nord-Américain (son aire d’origine). Mais il a aussi été largement planté en Europe. Et donc vous pourrez le trouver en France, en Italie, dans le Nord de l’Espagne ou encore au Royaume-Uni, en Allemagne dans tous les pays limitrophes.

Un peu plus récemment, le Sapin de Douglas a été planté en Nouvelle-Zélande. Donc vous pouvez éventuellement le retrouver là-bas.

  • HABITAT SPÉCIFIQUE ET BESOINS ECOLOGIQUES

Plus précisément, le Sapin de Douglas est une plante de basse et moyenne montagne. Il pousse quelques fois en plaine, mais c’est une plante de culture la plupart du temps.

C’est-à-dire qu’il est souvent planté dans les exploitations forestières et donc aux endroits où il a le meilleur rendement. D’où le fait qu’il soit généralement en montagne, à des altitudes de 300 à 800 mètres.

Il sera donc assez présent dans la partie basse des Alpes, dans le Jura, dans le Massif Central ou encore dans les Vosges.

CONFUSIONS ÉVENTUELLES

On ne peut pas être sûr de savoir comment reconnaître le Sapin de Douglas si on ne parle pas des éventuelles confusions. Nous voyons donc ici quelles sont les plantes qui lui ressemblent.

Comment avec toutes les plantes sauvages, il y a potentiellement risque de confusion. Confusion avec des plantes qui se ressemblent.

Parfois ces confusions ne sont pas dangereuses. Parfois, elles sont potentiellement mortelles. Alors voici les espèces avec lesquelles vous aurez le plus de chance de vous tromper.

COMMENT SAVOIR RECONNAÎTRE LE SAPIN DE DOUGLAS EN ÉVITANT LES CONFUSIONS :

  • IF COMMUN (Taxus baccata)

L’If Commun est la confusion la plus dangereuse avec le Sapin de Douglas. Car en effet, l’If Commun est une des plantes les plus toxiques de France. Et en effet, quelques grammes peuvent tuer un Homme.

Mais on le différencie facilement par ses aiguilles plus molles, ses cônes à chaire rouge et son écorce plus sombre.

  • SAPIN BLANC (Abies alba)

Le Sapin Blanc est une autre plante qu’on confond souvent avec le Sapin de Douglas. Mais le Sapin Blanc se différencie par ses cônes pointant vers le haut et non vers le bas.

Aussi, ses aiguilles sont beaucoup plus foncées sur le dessus, brillantes, non piquantes. Enfin, elles portent deux bandes blanches très caractéristiques en dessous.

  • ÉPICÉA COMMUN (Picea abies)

L’Épicéa Commun pousse souvent dans les mêmes milieux que le Sapin de Douglas. Alors pour faire la différence il faut regarder plusieurs éléments.

Les épines de l’Épicéa Commun piquent beaucoup plus. Ses cônes sont aussi beaucoup plus long que ceux du Sapin de Douglas. Et enfin, ses branches ont tendance à se relever légèrement en bout de rameau.

  • SAPIN DE NORDMANN (Abies nordmanniana)

Le Sapin de Nordmann est, lui aussi, massivement planté. C’est le Sapin de Noël par excellence. Mais comme c’est un sapin (Abies), il aura, lui aussi, des cônes pointant vers le haut.

Ses aiguilles sont également peu piquantes et elles présentent deux bandes blanches en dessous.

ATTENTION

Je précise aussi que ces espèces ne sont pas les seuls avec lesquelles on peut confondre le Sapin de Douglas. Je ne vous ai donné que les espèces les plus communes. Et bien sûr, les espèces les plus communes en Europe.

Donc si vous êtes Québécois, pas certain que cette liste vous soit très utile.

Article Précédent

Sapin de Douglas – Pseudotsuga menziesii

Article Suivant

Les Différentes Espèces de Rosiers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

VOTRE PREMIER NOËL VEGETAL 

Avec le code promo NOELVEGETAL, vous obtiendrez 80% de réduction sur l'abonnement Monde Végétal TV. Aucun engagement. Vous pouvez apprendre à identifier, cultiver et utiliser les plantes pour le prix