• Type:

Iyokan(Citrus iyo) : un agrume Japonais méconnu

Connaissez-vous le Iyokan ? Si ce n’est pas le cas, et pour faire rapidement, le Iyokan est un des différents agrumes qu’on peut trouver dans le monde.  Et plus précisément un agrume japonais. Et il y a beaucoup à dire sur ce dernier.

AU PROGRAMME :

Présentation du Iyokan

Découvrez cet agrume méconnu en quelques lignes.

vue générale de Iokan Citrus iyo

Vue Générale (Source)

IYOKAN sur l'arbre Citrus iyo, un agrume japonais

Fruits sur l’arbre (Source)

écorce de IYOKAN CONFIT Citrus iyo

Écorce de fruit confite (Source)

écorce séchée de Iokan Citrus iyo

Poudre d’écorce séchée (Source)

Pour vous présenter rapidement le Iyokan, c’est un agrume japonais très peu connu. On le compare souvent à une sorte de mandarine japonaise. Il a d’ailleurs un aspect visuel similaire. Et c’est normal, car en soit, il fait partie des Mandarines.

Ses origines sont aussi assez floues. On pense qu’il provient du croisement de la Mandarine Satsuma et de l’Orange. Mais rien de bien certain car d’autres pensent qu’il provient de l’hybridation entre la Mandarine Dancy et la Mandarine kaikoukan.

Parfois, on le considère même commune une espèce à part entière (Citrus iyo). Mais il reste très proche des variétés de Citrus unshiu, des agrumes presque sans pépins.

Quoi qu’il en soit, le Iyokan aurait été découvert en 1885 par Masaji Nakamura mais a changé de noms plusieurs fois.

Il y aussi des confusions possibles avec différentes variétés comme le Otani Iyokan et le Katsuyama Iyokan qui ne sont autres que des variétés de Iyokan. Bref, pas évidement de connaître l’Histoire de cet agrume méconnu.

Par contre, il 

 

Quel est le goût du Iyokan ?

Découvrez cet agrume méconnu en quelques lignes.

C’est sûrement une question qui taraude beaucoup de fans d’agrumes. le Iyokan aurait un goût légèrement acide et un peu plus amer qu’une Orange mais plus sucré qu’un Pamplemousse.

Sa peau, elle aussi comestible, est épaisse, mais on peut facilement la peller à la main.

Lorsqu’on enlève cette peau brillante, oscillant entre la couleur jaune orangé et l’orange, une forte odeur s’en dégage.

▶ COMMENT UTILISE-T-ON LE IYOKAN ?

On l’utilise plutôt comme épice. Il va notamment servir pour accommoder les plats de fruits de mer et les poissons. Comme un peu tous les agrumes d’ailleurs.

Jetez d’ailleurs un coup d’œil sur la partie recette pour savoir comment le manger.

 

QUELQUES RECETTES DE Iyokan

Découvrez aussi quelques utilisations et les possibilités du Iyokan

Voici quelques exemples de recettes faciles à base de Iyokan : 

  • ZESTE CONFIT : on peut réaliser des confits d’écorces et de zestes en récupérant les pelures du fruit. Ces écorces confites peuvent accommoder les plats chauds comme froids.
  • FRIANDISES : toujours en restant sur une utilisation de zeste confit, en rajoutant un peu plus de sucre, on obtient une sorte de friandise au goût d’agrume agréable. On peut donc préparer des sortes d’orangettes de Iyokan que les enfants apprécieront.
  •  JUS DE IYOKAN : notre agrume produit assez de jus pour l’utiliser à cette fin. Mais on ne va pas le boire comme un jus d’orange. En réalité, le jus de Iyokan sert plutôt à aromatiser les desserts comme la pâtisserie, chocolaterie et confiserie. Enfin, on peut aussi l’utiliser pour agrémenter les plats de poissons.
 

+ d'agrumes insolites

Pour finir, découvrez quelques variétés et cultivars d'agrumes parfois plus méconnus que le Iyokan

Le monde des agrumes est presque infini tant il existe de variétés différentes. Et le Iokan est loin d’être le plus insolite ou méconnu de ces fruits délicieusement acidulés.

Voici une petite sélection de quelques agrumes intéressants :

  • CHINOTTO : le Chinotto est le fruit du Chinotto, une plante qu’on considère soit comme une variété de Bigaradier, soit plus généralement comme une espèce à part entière. On le trouve donc sous les noms Citrus myrtifolia ou Citrus aurantium var myrtifolia. 
  • CITRON MEYER : le Citron Meyer est beaucoup plus connu que les autres agrumes de cette liste. Il a la particularité de ressembler à un Citron, mais n’a pas autant d’acide citrique que ce dernier. Il aura donc un goût plutôt sucré et parfumé et non acide.
  • DEKOPON : le Dekopon est un agrume japonais original puisqu’il a une forme assez inhabituelle. Le Dekopon a une forme arrondie, mais avec une excroissance typique au sommet. Il a aussi la particularité de ne pas produire de pépins. C’est un agrume assez rare.
  • KAWACHI BANKAN : le Kawachi Bankan est un des agrumes japonais les plus rares. On ne le trouve presque pas en dehors du pays, car sa production est particulièrement limitée. Il produit de gros fruits sans graines avec un un bon équilibre acidité/sucré, ce qui le rend donc facile à consommer en tant que fruit de table. Ce fruit provient de l’espèce Citrus kawachiensis.
  • SAMBOKAN : Enfin Sambokan est un ancien agrume japonais. Son origine reste troubler parce qu’on ne sait pas encore si c’est une espèce à part entière (Citrus sulcata), ou tout simplement un hybride entre Citrus truncata et Citrus kinokuni. Sa peau est épaisse, mais simple à peler. Par contre, on ne le trouve quasiment pas en Europe.
Article Précédent

Chinotto (Citrus myrtifolia) : un fruit et une boisson d’un agrume méconnu

Article Suivant

Les Cupressacées (Cupressaceae)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).