• Type:

Chinotto (Citrus myrtifolia) : un fruit et une boisson d’un agrume méconnu

Qu’est ce que le Chinotto ? Qu’on l’appelle Chinois, Petit Chinois ou encore Chinette, le Chinotto est le fruit d’un agrume. C’est donc un cousin des oranges et mandarines. D’ailleurs, lorsqu’on parle de la plante, on l’appelle aussi Mandarinier Chinois, bien que ce ne soit pas un Mandarinier (Citrus reticulata).

Mais contrairement aux Mandarines, le Chinotto fait partie des agrumes amers ! Bien que ses origines soient assez troubles, on pense que le Chinotto est une variété de Bigaradier (Citrus aurantium). Bigaradier connu pour son goût justement amer.

On peut donc voir l’appellation Citrus aurantium var. myrtifolia ou tout simplement Citrus x myrtifolia.  Mais découvrons ensemble plus en détail tout ce qui concerne notre plante méconnue.

AU PROGRAMME :

PHOTOS DU Chinotto

Vous pouvez observer le Chinotto, que ce soit le fruit ou la plante.

vue générale Citrus myrtifolia

Port Général (Source Photo)

fruit immature du Chinotto

Fruit Immature (Source Photo)

fruits du Chinotto

Vue de plusieurs fruits (Source )

fruit ouvert en deux avec les quartiers de l'agrume

Fruit ouvert (Source Photo)

fleurs du Chinotto

Fleurs (Source Photo)

feuilles du Chinotto

Feuilles (Source Photo)

description du Chinotto

► VUE GÉNÉRALE DU CHINOTTO

Le Chinotto, la plante, est un arbre fruitier de la famille des Rutacées. Vous connaissez plutôt cette famille sous le nom Agrumes. Et comme tous les agrumes, il aura plus ou moins le même aspect visuel.

Nous avons donc un arbre fruitier à feuillage persistant. Notamment de taille modeste, il mesure généralement rarement plus de 4 mètres de hauteur. Surtout en Europe. Sa croissance est lente et son port est compact.

Contrairement à d’autres Agrumes comme les Citronniers ou les Poncirus, le Chinotto ne développe pas d’épines. 

► FEUILLES

Avec son nom de Citrus myrtifolia, cet agrume nous indique que son feuillage ressemble à celui du Myrte Commun. Ses petites feuilles vertes ont une couleur un peu plus foncée que celle des autres agrumes et sont persistantes.

Elles ont une forme plus ou moins elliptique ovale, avec le bout plutôt pointu. Les bords sont lisses et la texture du limbe est un peu coriace. Les feuilles ont une disposition alterne sur les rameaux.

Enfin, les feuilles dégagent aussi une odeur d’agrume comme beaucoup d’autres.

 

► FLEURS

Comme pour beaucoup d’agrumes, le Chinotto développe des fleurs blanches typiques. Ses fleurs dégagent aussi une forte odeur agréable et elles sont abondantes.

Ce Citrus est très florifère et attirent de nombreux insectes pollinisateurs. Sa période de floraison se déroule entre mars et avril. Mais en intérieur, on peut voir des fleurs à d’autres périodes de l’année, et même parfois, pendant la fructification.

► FRUITS

Les fruits de Citrus myrtifolia ont une forme plutôt ronde, mais un peu aplatie aux sommets. Ils développent un goût amer proche de celui de la Bigarade. Il a aussi une odeur similaire.

Chaque fruit a une taille d’une mandarine et pousse en grappe. L’écorce des fruits oscille entre le jaune orangé et l’orange vif selon les individus. Le zeste est riche en huile essentielle.

Enfin, les chinottos (fruits) se récoltent de novembre à janvier, une fois à maturité. Ce sont donc des agrumes d’hiver.

HABITAT DU Chinotto

Passons maintenant à l’habitat du Chinotto. Nous allons donc voir quelle est son aire de répartition, mais aussi savoir où trouver du Chinotto en France et biensûr ses besoins écologiques.

► AIRE DE RÉPARTITION DU CHINOTTO

Contrairement à d’habitude, je n’ai aucune carte d’aire de répartition à vous présenter. Le Chinotto est une plante très rare à l’état sauvage, voire inexistante.

On pense donc qu’il ne s’agit que d’une plante cultivée par l’Homme. On ne le trouvera donc que dans les vergers. Du moins en Europe.

Par contre, comme beaucoup d’agrume, on pense que celui-ci est originaire de Chine. Mais c’est surtout en Italie qu’il sera le plus présent.
 
En ce qui concerne la culture du Chinotto en Europe, presque tous les vergers se situe justement en Italie. C’est autour de la Riviera ligure italienne que la plante est la plus abondante, notamment à Savone.
 
Mais il a aussi été introduit et cultivé en Sicile et en Calabre.

► LE CHINOTTO EN FRANCE

Comme pour son aire de répartition dans le monde, je n’ai pas trouvé de carte montrant la présence du Chinotto en France.

On peut donc largement pensé qu’il n’existe pas à l’état sauvage dans notre pays. Toutefois, on le cultive en région de la Côte d’Azur. 

En dehors de ces endroits, on ne trouvera la Chinotto que dans les jardineries, jardins de particuliers ou serres botaniques des villes bien que la plante résiste légèrement au froid.

► BESOINS ÉCOLOGIQUES

Comme toutes les plantes, le Chinotto devra respecter certains besoins écologiques.

Et bonne nouvelle, Citrus myrtifolia est une plante facile à cultiver. Elle convient donc aux débutants malgré le fait qu’il faudra le cultiver en pot, car il n’aime pas le froid. D’où le fait que ce soit une plante appréciant le climat méditerranéen. 

Le sol doit avoir un pH neutre avec une texture argilo-limoneuse riche et légère. Quant à humidité du sol un sol frais drainé suffit.

Enfin, il résiste bien aux maladies des agrumes.

utilisations DU Chinotto

► PLANTE COMESTIBLE ?

Est-ce que le Chinotto est comestible ? Et bien oui ! Comme la plupart des agrumes d’ailleurs. Mais il sera beaucoup moins agréable que les Chlémenines ou Pomélos.

Puisqu’il est proche du Bigaradier, son goût ressemblera à celui de la Bigarade. Il aura donc un goût amer. D’ailleurs, grâce à son goût amer, on produit aussi une spécialité Italienne : la boisson Chinotto.

Une sorte de soda sucré et amer typique de la Ligurie et de la Lombardie.

On peut aussi déguster le Chinotto en confit. Mais pas en tant que fruit de table. On peut par exemple parler de la Marmelade de chinotto di Savona, un produit italien connu dans la région de Savone. 

► PLANTE MEDICINALE ?

Est-ce que le Chinotto est une plante médicinale ? C’est une question légitime quand on sait que le Chinotto pourrait être une variété de Bigaradier. Et comme le Bigaradier est une plante médicinale, il est possible qu’il en soit de même pour notre plante.

Malheureusement, aucune information sérieuse n’a prouver les bienfaits de cette plante. Non pas qu’il n’y a aucun bienfait de la plante, mais tout simplement parce qu’il n’y a pas d’études. L’avenir nous dira si oui ou non le Chinotto est une plante médicinale.

En tout cas, on sait que c’est une plante riche en vitamines. Comme tous les agrumes d’ailleurs. Mais certains sont plus intéressants d’un point de vue médicinal.

 

► PLANTE TOXIQUE ?

Est-ce que le Chinotto est toxique ? Alors non, c’est bien un agrume comestible.

Par contre, le mode de consommation du fruit n’est pas forcément sain, sans être toxique.

Puisqu’on le consomme principalement en confit, en marmelade ou en alcool et soda, le Chinotto est souvent associé à une énorme quantité de sucre.

Et vous connaissez les effets néfastes du sucre sur la santé. Il ne faudra donc pas abuser de produits à base de Chinotto à cause de la quantité de sucres rajoutés.

 

► AUTRES UTILISATIONS DU CHINOTTO

En Europe, Citrus myrtifolia, le Chinotto aura principalement une utilisation ornementale. Et on comprend pourquoi grâce à son beau feuillage persistant et surtout grâce à ses fruits donnant un aspect de paysage méditerrannén.

Il faudra cependant le cultiver en peau en dehors des régions méditerranéennes où il pourra être planté en pleine terre.

Le fait qu’il ait une taille compacte et dégage une bonne odeur permet de l’utiliser sur les balcons ou terrasse afin d’agrémenter les habitations.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

MAÎTRISER LES PLANTES QUI VOUS ENTOURENT

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (reconnaissances, recettes et remèdes).

CHINOTTO & CONFUSIONS

Comme il existe plusieurs dizaines d'Agrumes à travers le monde, on peut confondre le Chinotto avec ces cousins.

Afin de bien reconnaître le Chinotto, voici quelques confusions assez communes. Bien sûr, toutes les confusions ne sont pas décrites ici. Mais vous aurez quelques pistes. Si jamais vous voulez voir la liste des différents agrumes, c’est possible.

En Europe, nous allons confondre le Chinotto avec principalement 4 variétés ou espèces d’Agrume : le Bigaradier, le Mandarinier, la Tangerine et le Tangelo. Voyons donc comment faire la différence.

◾️CHINOTTO vs BIGARADIER

bigaradier confusion avec Chinotto

Bigaradier (Source Photo)

Le Chinotto et le Bigaradier se ressemblent beaucoup. Et c’est normal, car le premier est une variété de Bigaradier.

La différence majeure réside dans la taille de l’arbre. En effet, le Bigaradier est beaucoup plus grand parce qu’il peut mesurer 10 mètres de hauteur.

Les feuilles du Bigaradier sont aussi deux fois plus grandes et ses rameaux ont des épines.

◾️CHINOTTO vs MANDARINIER

mandarine confusion avec Chinotto

Mandarines (Source Photo)

Les termes Mandarinier et Mandarinier de Chine porte déjà à confusion. Il est donc normal de confondre les deux espèces.

Au niveau du feuillage, le Mandarinier aura des feuilles moins foncées et avec le bout moins pointu que celles du Chinotto.

Enfin, la Mandarine est beaucoup plus commune. Elle est aussi moins arrondie et sa peau s’enlève plus facilement.

◾️CHINOTTO vs TANGERINE

tangerine fruit

Tangerine (Source Photo)

La Tangerine (Citrus ×tangerina) est un agrume hybride très proche de la Mandarine. Et selon les variétés de Tangerine, les confusions sont plus ou moins faciles à éviter.

Mais pour le différencier de la Tangerine, le fruit et le feuillage sont légèrement différents.

Le pétiole des feuilles de la Tangerine sont plus longs. Enfin, le fruit possède une peau très facile à éplucher.

◾️CHINOTTO vs TANGOR

tangor confusion avec Chinotto

Tangor (Source Photo)

Le Tangor est certainement l’agrume le moins connu de cette section confusion. Il résulte de l’hybridation entre la Tangerine et l’Oranger.

Il existe bien sûr plusieurs variétés et cultivars de Tangor, ce qui complique la reconnaissance.

Mais pour faire simple, le fruit est plus gros et plus aplati.

Les feuilles, quant à elles, possèdent des pétioles plus longs et ont une plus grande taille.

Article Précédent

Différents Agrumes : la Liste

Article Suivant

Iyokan(Citrus iyo) : un agrume Japonais méconnu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).