• Type:

Différences entre l’Églantier et Rosier des Champs

Quelles sont les Différences entre l’Églantier et Rosier des Champs ? Quels sont les éléments d’identification de l’un ou de l’autre ? Comment les reconnaître facilement.

Et bien, c’est ce que nous voyons ensemble dans cet article. Aussi, si jamais ça vous intéresse, j’ai également fait un article pour différencier l’Églantier et Rosier des Haies (Rosa canina).

PRÉSENTATION DES PLANTES

Avant de parler des différences entre l’Églantier et Rosier des Champs, présentons rapidement ces plantes.

Avant de parler des différences entre l’Églantier et le Rosier des Champs, faisons une rapide présentation de ces deux plantes. Car vous savez, il existe de nombreuses espèces de Rosiers à travers le monde. Alors essayons de clarifier rapidement la chose.

L’ÉGLANTIER (Rosa canina) :

églantier Rosa canina Différences entre l'Églantier et Rosier des Champs
Vue Générale d’un Églantier – Rosa canina (Source Photo)

L’Églantier (Rosa canina), qu’on appelle aussi Rosier des Chiens ou Rosier des Haies, est l’espèce de Rosier Sauvage la plus commune en France. Et même en Europe.

On va en effet le trouver presque partout en dehors de la Scandinavie où il devient rare. C’est donc lui que vous aurez le plus de chance de croiser dans la Nature. Même si c’est une espèce assez complexe fourre-tout. Il existe en effet de plusieurs sous-espèces.

Comme toutes les autres espèces de Rosiers, il appartient à la famille des Rosacées. Les amoureux de la Nature le connaissent bien, notamment pour ses fruits rouges comestibles : les cynorrhodons.

L’Églantier est aussi une plante médicinale reconnue. Rosa canina possédant de nombreuses propriétés médicinales.

LE ROSIER DES CHAMPS (Rosa arvensis) :

Rosier des Champs Rosa arvensis Différences entre l'Églantier et Rosier des Champs
Vue Générale d’un Rosier des Champs – Rosa arvensis (Source Photo)

Le Rosier des Champs (Rosa arvensis) est un peu moins connu, mais assez commun. Il porte aussi d’autres noms selon les régions, comme Rosier Rampant.

Le Rosier des Champs reste très commun en Europe de l’Ouest, mais il est bien moins répandu dans le monde. Il est par exemple absent d’Europe de l’Est. Alors que le Rosier des Chiens y est présent.

Au jour où j’écris cet article, le Rosier des Champs ne figure pas sur la liste officielle des plantes médicinales reconnues par la pharmacopée française.

Mais il aurait, lui aussi, des propriétés médicinales potentiellement intéressantes. Ce qui est sûr, c’est que ses fruits, sont comestibles.

apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

DIFFÉRENCES ENTRE L’ÉGLANTIER ET LE ROSIER DES CHAMPS

Parlons maintenant en détails, des différences entre l’Églantier et Rosier des Champs, le tout avec images.

Nous allons faire une comparaison en images des différences entre les deux espèces. Ainsi, en plus des explications, vous aurez des éléments visuels pour rapidement identifier les deux espèces.

TIGES : Une des différences entre l’Églantier et le Rosier des Champs

Rosa canina tige avec épines
Églantier (Source Photo)
Rosa arvensis tige avec épines
Rosier des Champs (Source Photo)

Comme vous pouvez le voir sur ces images, les tiges entre l’Églantier et le Rosier des Champs sont assez différentes en réalité.

Déjà, les dimensions et le port. L’Églantier aura des tiges plus robustes et surtout plus dressées. Pointant souvent vers le haut. Ses tiges auront aussi un diamètre plus large sur les individus adultes.

En soit, l’Églantier peut mesurer plus de 4 mètres de haut, alors que le Rosier des Champs dépassera rarement les 2 mètres de haut.

Enfin, les tiges du Rosier des Champs sont plus faibles, radicantes (développent des racines adventives plus facilement) et sarmenteuses. Ses tiges ont tendances à repiquer vers le pas pour marcotter.

Le Rosier des Champs pousse souvent en s’appuyant sur d’autres petits arbustes.

FLEURS : un élément pas toujours fiable pour distinguer le Rosier des Champs de l’Églantier (sauf avec le pédicelle)

Fleurs d'un églantier Différences entre l'Églantier et Rosier des Champs
Fleurs d’Églantier (Source Photo)
Fleurs d'un Rosier des Champs Différences entre l'Églantier et Rosier des Champs
Fleur de Rosier des Champs (Source Photo)

Lorsqu’on regarde ses images, on peut être tenté de dire que les deux espèces se différencient facilement grâce à leurs fleurs. L’Églantier à des fleurs rosées, alors que le Rosier des Champs possède des fleurs blanches.

Malheureusement, ce n’est pas toujours vrai. Le Rosier des Champs a, normalement, toujours les fleurs blanches (saufs variétés exceptionnelles). Mais l’Églantier peut lui aussi avoir des fleurs blanches.

D’autant que les deux espèces peuvent s’hybrider avec d’autres espèces de Rosiers.

Les fleurs sont aussi inodores pour le Rosier des Champs. Alors que celles de l’Églantier sont parfois employées dans l’industrie du parfum. Mais elles sentent toujours moins fort que les variétés ornementales de Rosiers.

Par contre, la véritable différence se situe au niveau du pédicelle. Le pédicelle est la petite tige qui relie la fleur (et plus tard le fruit) au rameau.

Chez le Rosier des Champs, ce pédicelle mesure de 2 à 4 centimètres et comporte des sortes de petits poils glanduleux. Alors que l’Églantier possède un pédicelle de 0,5 à 2 centimètres, totalement glabre ou très peu glanduleux.

FEUILLES : des feuilles légèrement différentes

Feuilles d'un églantier Différences entre l'Églantier et Rosier des Champs
Feuilles de l’Églantier (Source Photo)
Feuilles d'un Rosier des Champs Différences entre l'Églantier et Rosier des Champs
Feuilles du Rosier des Champs (Source Photo)

Les feuilles sont présentes plus souvent que les fleurs. Et donc font partie des différences entre l’Églantier et Rosier des Champs. Mais elles sont aussi caduques. Elles ne seront donc pas présentes en hiver.

De plus, les différences sont assez minimes. Dans les deux cas, les feuilles se composent de 5 à 7 folioles. Bien que non présent sur ces photos, il y a aussi des stipules à la base de chaque feuille.

Chez l’Églantier, les stipules sont plus grandes alors que chez le Rosier des Champs, elles sont plus petites.

On note aussi pour l’œil exercé une différence dans la taille et de forme des folioles. Les folioles de l’Églantier sont plutôt arrondis, alors que les folioles du Rosier des Champs sont plutôt ovales.

Niveau texture, il y a aussi des différences. Les feuilles de l’Églantier sont plus coriaces alors que les feuilles du Rosier des Champs sont plus fines.

Enfin, la pilosité. L’Églantier possède des feuilles glabres (sans pilosité) ce qui n’est pas le cas du Rosier des Champs. Le Rosier des champs, lui possède une légère pilosité sur la face inférieure de ses feuilles.

FRUITS : Une des différences entre l’Églantier et le Rosier des Champs

Cynorrhodons fruits d'un églantier Différences entre l'Églantier et Rosier des Champs
Cynorrhodons de l’Églantier (Source Photo)
Cynorrhodons fruits d'un Rosier des Champs Différences entre l'Églantier et Rosier des Champs
Cynorrhodons du Rosier des Champs (Source Photo)

Vous voyez sur ces images les fruits des deux espèces. Ou je dirai plutôt les faux fruits : les Cynorrhodons. Et les Cynorrhodons fournissent de bons éléments de différenciation entre l’Églantier et le Rosier des Champs.

Comme vous le voyez, les fruits de l’Églantier sont plus allongés que ceux du Rosier des Champs. Le Rosier des Champs possède des fruits plus ronds, moins ovales si vous préférez.

On remarque aussi les poils glanduleux très courts sur la chaire du Cynorrhodon du Rosier des Champs. Alors qu’aucune trace de poils (ou très peu) sur la chaire des fruits de l’Églantier.

Aussi, le pédicelle. La tige qui relie le fruit au rameau est différente. Chez l’Églantier, elle est glabre et plus courte. Alors que chez le Rosier des Champs, elle est généralement 2 fois plus longues et couverte de petits poils glanduleux.

Dans les deux cas, les fruits sont comestibles. Et vous pouvez d’ailleurs manger les cynorrhodons crus comme cuits. Faites simplement attention aux poils sur les akènes (véritables fruits secs ressemblant à des graines) à l’intérieur.

DIFFÉRENCES DANS LES UTILISATIONS ?

En dehors de l’aspect médicinal, il n’y a pas vraiment de différences entre les deux espèces au niveau de leurs utilisations.

Les deux espèces peuvent en effet s’employer pour la réalisation de confitures, de sirops, de purées, de compotes et autres recettes à bases de cynorrhodons.

Les pétales sont aussi utilisables pour réaliser des infusions et les jeunes feuilles sont comestibles. Les feuilles adultes ne sont pas à utiliser en grandes quantités, car trop coriaces et riches en tanins.

Dans les deux cas, on peut utiliser ses plantes à des fins environnementales. En effet, le Rosier des Champs comme l’Églantier servent à nourrir et protéger de nombreuses espèces animales et insectes.

Les oiseaux se nourrissent des fruits, les insectes de la sève (nombreux parasites et maladies sur les Rosiers) ou encore les petits rongeurs viennent se protéger des prédateurs.

Bref, de superbes plantes pour la Nature. Alors à récolter avec parcimonie ! 🙂

SOURCES IMAGE DE COUVERTURE :

Article Précédent

Comment manger les cynorrhodons crus ?

Article Suivant

Différences entre Églantier et Rosier des Haies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

VOTRE PREMIER NOËL VEGETAL 

Avec le code promo NOELVEGETAL, vous obtiendrez 80% de réduction sur l'abonnement Monde Végétal TV. Aucun engagement. Vous pouvez apprendre à identifier, cultiver et utiliser les plantes pour le prix