• Type:

Comment manger les cynorrhodons crus ?

Aujourd’hui nous voyons comment manger les cynorrhodons crus. Vous savez, les fruits des Rosiers ? Dans ce mini cours, je vous donne toutes les informations nécessaires pour consommer facilement les cynorrhodons.

Et le tout en images !

AU PROGRAMME :

QU’EST-CE QUE SONT LES CYNORRHODONS ?

Avant de savoir comment manger les cynorrhodons, voyons rapidement ce que c’est exactement.

Cynorrhodons du Rosier Rugueux Rosa Rugosa
Rosier Rugueux
Petits Cynorrhodons du Rosa Adenochaeta
Rosier Multiflore
Cynorrhodons du Rosier Sauvage Rosa Canina
Églantier

DÉFINITION BOTANIQUE

Pour commencer, avant de voir comment manger les cynorrhodons crus, on commencera par un peu de Botanique.

Promis, rien de bien long ni de compliqué. 🙂

Alors déjà, les Cynorrhodons qu’est-ce que c’est ? Ce sont les fruits des Rosiers. Et quand je parle de Rosier, je parle bien sûr des plantes du genre Rosa. Des plantes arbustives épineuses appartenant à la famille des Rosacées.

Bref, ce sont les plantes qui produisent des Roses.

Et en réalité, il en existe de très nombreuses espèces. Mais dans la Nature, en Europe, on trouvera surtout l’Églantier (Rosa canina). Par contre, si ça vous intéresse, j’ai fait un gros article sur les différentes espèces de Rosiers.

On va par exemple aussi croiser le Rosier des Champs (Rosa arvensis) ou encore le Rosier Rugueux (Rosa rugosa). D’autres sont beaucoup plus rares comme le Rosier de France (Rosa gallica).

Sachez aussi que les Rosiers ornementaux qu’on trouve dans les parcs et jardins produisent également des Cynorrhodons.

Bien qu’ils soient la plupart du temps, ils sont coupés avant arrivée à maturité afin de laisser une plus grande période de floraison.

Ah oui, et ils ont aussi plusieurs noms selon les régions. Peut-être avez-vous déjà entendu parler d’églantine, de gratte-cul ou encore de Gousson. Tous ces termes désignent les cynorrhodons.

Cynorrhodons qu’on peut aussi écrire Cynorhodon avec un seul R.

DE NOMBREUX BIENFAITS

En plus d’être comestibles crus, les Cynorhodons possèdent de très nombreux bienfaits.

Déjà, ils sont très riches en Vitamines C. Comptez presque 10x plus de Vitamines C dans les églantines que dans les oranges à quantité égale.

Sans blague, pour 100 grammes de Cynorrhodons de l’Églantier, on compte 426 mg de Vitamines C. Alors que les oranges ne représentent que 53,2 mg pour 100 grammes.

Mais la vitamine C n’est pas la seule raison pour laquelle on doit consommer les fruits des Rosiers Sauvages.

Ils sont aussi riches en minéraux. On va par exemple y retrouver du Zinc, du Soufre, du Fer, du Potassium, du Magnésium, du Calcium ou encore du Phosphore.

Les Cynorrhodons sont donc une véritable source de nourriture. Bien plus que beaucoup d’autres fruits sauvages.

Ils sont aussi utilisés en phytothérapie, notamment pour leurs propriétés antiscorbutiques, antioxydantes, ou encore en cure printanière et automnale.

apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

COMMENT MANGER LES CYNORRHODONS CRUS ?

Maintenant, voyons en détail comment manger les cynorrhodons crus. Vous avez la vidéo pour mieux visionner, mais je vous donne quand même les astuces par écrits si vous préférez.

Bien, maintenant que vous savez ce que sont les cynorrhodons, nous pouvons passer à la dégustation. Et nous allons voir ensemble deux manières de manger les cynorrhodons crus. Bien sûr, il en existe d’autres.

Par contre, on va devoir refaire un peu de Botanique. Mais vraiment léger. En fait, je vous ai un peu menti sur le Cynorrhodon. Ce n’est pas un fruit, mais un faux fruit.

Les véritables fruits se trouvent à l’intérieur. Et il faut les enlever. Car ils contiennent des sortes de poils à gratter assez désagréables.

Ou alors vous utilisez une autre méthode pour consommer les Cynorrhodons crus simplement. Et je vais donc vous présenter les deux manières pour manger les Cynorrhodons crus.

C’est parti !

SUCER LE CYNORRHODON

C’est probablement la méthode la plus simple afin de consommer des Cynorrhodons crus. Il suffit de le sucer.

Mais je me dois d’être plus précis.

Déjà, il faudra s’assurer que le Cynorrhodon soit assez mou. Et pour savoir quand récolter les Cynorrhodons, il faudra être attention à la fois à la couleur, mais aussi à la texture.

Le Cynorrhodon aura une couleur rouge un peu foncée et vos doigts s’enfonceront légèrement lorsque vous appuyez dessus. Généralement, on récolte les Cynorrhodons après les premières gelées. Soit à la fin de l’année entre novembre et décembre.

Mais on peut aussi le récolter avant et après cette période. Les Cynorhodons peuvent en effet mûrir sans gel. Et tout dépend de l’époque de maturation des espèces de Rosiers.

Ces choses dites, il suffit d’enlever le reste des étamines et des pistils (la partie noire).

Puis commencez par presser doucement au niveau de la moitié du fruit. Vous allez alors voir une sorte de pâte rouge clair orangé sortir.

Il ne vous reste donc plus qu’à suçoter cette pâte et bénéficier des arômes du Cynorrhodon.

CONSEIL : évitez de trop appuyer. En effet, si vous exercez une pression trop forte avec vos doigts, vous allez aussi sortir les akènes. Akènes couverts de poils pouvant être irritants ou très désagréables. Et vous ne voulez pas ça !

MANGER LA PULPE ET LA CHAIRE

En plus de la première méthode qui consiste à simplement sucer le Cynorrhodon, vous pouvez aussi manger la pulpe ainsi que la chaire.

Et de cette manière, vous réduisez considérablement le gaspillage. Surtout quand on connaît toutes les bonnes choses que contiennent ces fruits rouges.

Mais encore une fois, on ne consomme pas les poils. En soit, les akènes sont comestibles, mais vous devez les séparer des poils. Ce qui est assez long sur le terrain.

Alors nous partons du principe que nous allons tous les enlever.

Pour se faire, il suffit de couper le fruit en deux dans le sens de la longueur. Vous n’avez ensuite plus qu’à gratter les akènes avec vos ongles, votre couteau ou tout autre objet.

Pensez aussi à enlever la partie noire du Cynorrhodon. Vous savez, celle qui contient les restes des étamines et du pistil.

Une fois que vous avez fait toutes ces actions, vous pouvez maintenant manger vos cynorrhodons crus. Vous allez alors voir que la chair du fruit est très peu juteuse par rapport à la pulpe.

Je vous invite à tester les deux méthodes afin de choisir celle qui vous plaît le plus. D’ailleurs, si vous aimez reconnaître et utiliser les plantes sauvages, je vous invite à suivre les cours gratuits de Monde Végétal.

DEUX MOTS SUR LA RÉCOLTE

Bien sûr avant de consommer vos cynorrhodons, encore faut-il les récolter. Quand ? Comment ? Où ?

Enfin, comme pour toutes plantes sauvages, il existe évidemment des risques de confusion. Notamment avec d’autres plantes de la même famille botanique.

Je pense par exemple aux Alises de l’Alisier Blanc ou aux Cenelles de l’Aubépine Monogyne. Dans la Nature, certains fruits rouges sont comestibles, alors que d’autres non.

Alors soyez certains de l’identification d’une plante avant sa consommation. D’ailleurs si ça vous intéresser j’ai déjà fait une liste de quelques arbustes à fruits rouges. Vous allez peut-être découvrir quelques espèces.

Pensez aussi à bien ramasser les fruits en hauteur. Cette précaution évite ainsi les problèmes de maladies liées aux urines d’animaux.

On évite aussi de récolter dans des lieux où interviennent de lourdes activités humaines. Je pense notamment aux zones industrielles ou même agricoles. La raison ? Les produits chimiques qui peuvent se déposer sur vos cynorrhodons.

Et vous ne voulez pas manger de cynorrhodons crus avec des produits chimiques ! Le mieux serait aussi de laver vos récoltes afin de vous débarrasser des poussières et éventuellement des petits insectes qui se cacheraient sur les rosiers.

Enfin, certaines espèces de Rosiers sont protégées. Il va de soi que vous ne devez pas les ramasser. D’une vous risquez une amende, mais pire encore, vous participez à sa raréfaction.

Je pense notamment au Rosier de France (Rosa gallica) protégée au niveau national.

D’AUTRES FAÇONS DE LES MANGER

En réalité il existe bien d’autres manières de consommer les cynorrhodons, mais voici quelques recettes assez simples. Ces recettes ne sont pas forcément crues !

Bien sûr vous n’êtes pas obligé de vous cantonner à manger les cynorrhodons crus. En réalité il existe de nombreuses manières de manger ces fruits.

Crus ou cuits d’ailleurs. Même si la cuisson détruit une partie de la Vitamine C. Mais il vous reste le goût doux, sucré et acidulé toujours agréable.

Sans plus attendre voici une petite liste de recettes à base de cynorrhodons :

  • SOUPE DE CYNORRHODONS : On l’appelle aussi Soupe d’églantine. Et c’est un plat traditionnel en Suède. D’ailleurs, nos amis Suédois l’appellent nyponsoppa.
  • JUS DE CYNORRHODONS : Bien que les Cynorrhodons rendent assez peu de jus, on peut toutefois en réaliser. C’est donc une autre manière de manger les Cynorrhodons crus. Vous gardez les vitamines C et vous avez une autre texture très pratique.
  • THÉ DE CYNORRHODONS : le Thé de Cynorrhodons est très apprécié en Tchétchénie ou en Turquie. On peut mélanger les cynorrhodons séchés avec d’autres plantes et réaliser des superbes infusions.
  • CONFITURE DE CYNORRHODONS : Aux Pays-Bas, on l’appelle rozenbotteljam. Et c’est pour les gourmands ! On fait attention car comme toutes les confitures, ça reste très sucré, et on perd malheureusement beaucoup de vitamines.
  • SIROP DE CYNORHODON : Une variante intéressant de la confiture, c’est le sirop. Vous gardez l’aspect sucré et doux du Cynorhodon, tout en ayant une bonne conservation.
  • PURÉE DE CYNORRHODON : On peut aussi utiliser ces fruits pour réaliser des purées sucrées. On les consommera plutôt en tant que dessert que plat principal.

Il y a aussi les préparations pâtissières si vous aimez la pâtisserie ! Ou encore les gelées à réaliser !

BONUS : des cours pour aller plus loin

Article Précédent

Tous sur les Cynorrhodons : utilisations, recettes, vertus et bienfaits

Article Suivant

Différences entre l’Églantier et Rosier des Champs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

VOTRE PREMIER NOËL VEGETAL 

Avec le code promo NOELVEGETAL, vous obtiendrez 80% de réduction sur l'abonnement Monde Végétal TV. Aucun engagement. Vous pouvez apprendre à identifier, cultiver et utiliser les plantes pour le prix