• Type:

CONFUSIONS AVEC LE PISTACHIER TÉRÉBINTHE

Parlons des confusions avec le Pistachier Térébinthe.

Mais avant, une petite présentation rapide de la plante, juste afin d’être sûr que nous parlions bien du même végétal.

Premièrement, le Pistachier Térébinthe (Pistacia terebinthus) est un arbuste à feuilles caduques appartenant à la famille des Anacardiacées.

On peut le considérer comme une plante de garrigue du sud de la France, mais on le trouve un peu partout dans tout le bassin méditerranéen.

En France, il n’y a pas beaucoup de confusions possibles en dehors du Pistachier Lentisque (Pistacia lentiscus). Mais je partage quand même quelques plantes qui peuvent lui ressembler.

PISTACHIER TÉRÉBINTHE VS PISTACHIER LENTISQUE

Première confusion avec le Pistachier Térébinthe

Pistacia terebinthus
Pistachier Térébinthe (Photo de Monde Végétal)
Pistachier Lentisque (Photo de Monde Végétal)

Le Pistachier Lentisque (Pistacia lentiscus) est un autre arbuste de la famille des Anacardiacées. Et comme pour le Pistachier Térébinthe, le Pistachier Lentisque pousse naturellement dans le sud de la France.

Comme pour le Pistachier Térébinthe, il pousse plutôt dcans les garrigues et maquis, même s’il préfère les sols un peu moins calcaires.

On peut toutefois le trouver en sa compagnie. Ce qui complique d’autant plus l’identification. Mais faire la différence entre les deux espèces est assez facile.

Premièrement, le Pistachier Lentisque possède des feuilles paripennées. Alors que le Pistachier Térébinthe possède lui des feuilles imparipennées.

Ce que ça veut dire ? Le Pistachier Lentisque a des feuilles terminées par deux folioles alors que le Pistachier Térébinthe a des feuilles terminées par une foliole.

Une foliole souvent plus grosse que les autres folioles d’ailleurs.

Enfin, le Pistachier Lentisque possède aussi un rachis ailé. Les tiges de ses feuilles possèdent des sortes de petites oreillettes. Elles ne sont pas toujours très bien visibles, mais c’est un autre élément de différenciation.

apprendre les plantes réaliser ses propres remèdes infusions et recettes sauvages cours de botanique

PISTACHIER TÉRÉBINTHE VS LE PISTACHIER VRAI

Deuxième confusion avec le Pistachier Térébinthe

Pistacia terebinthus
Pistachier Térébinthe (Photo de Monde Végétal)
Pistachier vrai et confusions avec le Pistachier Térébinthe
Pistachier Vrai (Source Photo)

Le Pistachier Vrai (Pistacia vera) est tout simplement le Pistachier véritable, le Pistachier Cultivé si vous préférez. Mais il est moins commun en France.

En fait, on le trouvera plutôt dans des plantations et donc planté en lignes droites plutôt que dans la Nature. Même si quelques spécimens se sont parfois échappés des cultures.

Dans tous les cas, les différences sont assez simples. Comme pour le Pistachier Térébinthe, le Pistachier Vrai possède des feuilles imparipennées.

C’est-à-dire que ses feuilles se termines par une seule foliole. Et non deux comme on a vu pour le Pistachier Lentisque.

Alors qu’on compte entre 7 à 13 folioles pour le Pistachier Térébinthe, le Pistachier Vrai en possède beaucoup moins. Seulement 3 à 5 folioles.

Enfin, ses fruits sont aussi plus gros et surtout ils ont meilleur goût.

PISTACHIER TÉRÉBINTHE VS CAROUBIER

Une identification très simple en réalité

Pistacia terebinthus
Pistachier Térébinthe (Photo de Monde Végétal)
caroubier une plante différente du Pistachier Térébinthe
Caroubier (Source Photo)

Le Caroubier (Ceratonia siliqua) est un arbre méditerranéen aux feuilles composées de folioles comme pour le Pistachier Térébinthe.

Et de loin, il pourrait éventuellement nous induire en erreur. Mais éviter les confusions avec le Pistachier Térébinthe est très simple.

Premièrement, le Caroubier appartient à la famille des Fabacées. Ses fruits seront donc totalement différents de ceux du Pistachier Térébinthe. Car ses fruits, seront en réalité des sortes de haricot brun à maturité.

Le Caroubier est aussi beaucoup plus rare à l’état sauvage que le Pistachier Térébinthe. Et on retrouvera donc le Caroubier plutôt comme un arbre fruitier, car il est cultivé pour ses fruits.

En dehors de ça, si vous croiser un Caroubier à l’état sauvage, ses feuilles sont aussi très différentes de celles du Pistachier Térébinthe.

Ses folioles sont en réalité plus arrondis que ceux du Pistachier Térébinthe. Et enfin, son port ressemble plus à celui d’un arbre qu’à celui d’un arbuste.

RESSEMBLANCES AVEC LE TÉRÉBINTHE DE PALESTINE

Une des confusions avec le Pistachier Térébinthe les plus difficiles

Pistacia terebinthus
Pistachier Térébinthe (Photo de Monde Végétal)
TÉRÉBINTHE DE PALESTINE confusions possibles avec le Pistachier Térébinthe
Térébinthe de Palestine (Source Photo)

Le Térébinthe de Palestine (Pistacia palaestina) porte bien son nom puisqu’on va principalement le trouver au Proche-Orient. Et il pousse également en Turquie ou en Grèce.

En France, il n’est a priori pas présent à l’état sauvage sur notre territoire. Mais les deux espèces sont très proches et les confusions avec le Pistachier Térébinthe sont légitimes.

D’autant plus qu’à l’état sauvage, les deux plantes apprécient les mêmes biotopes : garrigues, coteaux secs, maquis, broussailles méditerranéennes. Et le Térébinthe de Palestine pousse même en compagnie des plantes communes au Pistachier Térébinthe comme le Chêne Kermès.

Alors, il faudra être attentif sur les feuilles :

  • Les feuilles du Térébinthe de Palestine sont plus pointues. Alors que les feuilles du Pistachier Térébinthe ont des folioles plus ovales.

Mais les deux espèces sont si proches que certains scientifiques estiment que le Térébinthe de Palestine pourrait être une sous-espèce du Pistachier Térébinthe.

On peut donc aussi trouver la mention : Pistacia terebinthus subsp. palaestina. Ce terme désignant donc le Térébinthe de Palestine.

PISTACHIER TÉRÉBINTHE VS PISTACHIER DE L’ATLAS

Une autre des confusions avec le Pistachier Térébinthe les plus difficiles à différencier

Pistacia terebinthus
Pistachier Térébinthe (Photo de Monde Végétal)
Pistachier de l'atlas
Pistachier de l’Atlas (Source Photo)

Continuons sur les confusions avec le Pistachier Térébinthe en regardant ses différences avec le Pistachier de l’Atlas.

Si vous ne le connaissez pas, le Pistachier de l’Atlas (Pistacia atlantica) pousse plutôt en Afrique du Nord. Et plus précisément, dans le Nord du Maroc ou de l’Algérie.

On l’appelle aussi Pistachier Atlantique, même si on le trouve également en Espagne.

En France, il ne semble pas présent à l’état sauvage. Mais regardons quand même comment éviter la confusion avec le Pistachier Térébinthe.

Si on regarde de plus près les feuilles du Pistacher de l’Atlas, on remarque tout de suite une différence notable. Une différence très simple qui permet de l’identifier rapidement par rapport au Pistachier Térébinthe.

Ses feuilles se terminent par deux folioles et non une seule. Un peu comme pour le Pistachier Lentisque finalement. (pas pour toutes les feuilles comme sur la photo que j’ai partagé).

En dehors de cette différence, les deux espèces se ressemblent beaucoup. Mais on peut quand même voir que les folioles du Pistachier de l’Atlas sont aussi plus allongées.

Elles n’ont pas la forme arrondie des folioles du Pistachier Térébinthe.

PISTACHIER TÉRÉBINTHE VS FAUX POIVRIER

Normalement, vous ne verrez jamais les deux espèces au même endroit

Pistacia terebinthus
Pistachier Térébinthe (Photo de Monde Végétal)
poivrier d'Amérique et confusions avec le Pistachier Térébinthe
Faux Poivrier (Source Photo)

Faux Poivrier est malheureusement un terme assez complexe puisqu’il renvoie à de nombreuses plantes. Plantes parfois très différentes.

Mais ici, Faux Poivrier désigne Schinus terebinthifolius. On l’appelle parfois Poivrier d’Amérique ou Poivrier du Brésil. Et il est bien originaire d’Amérique du Sud. Il appartient lui aussi à la famille des Anacardiacées.

Mais on le cultive un peu partout dans le monde, notamment à la Réunion. Et il est souvent considéré comme une plante envahissante. Donc plutôt assez commun.

Par contre, on ne le croisera jamais en compagnie du Pistachier Térébinthe. Le Poivrier d’Amérique ne supportant pas le gel. Il ne poussera donc pas en climat tempéré.

En plus pour faire la différence, un simple coup d’œil suffit.

Le Poivrier d’Amérique possède des feuilles comportant 5 à 9 folioles. Et ces folioles sont surtout elliptiques. Ils ont donc une forme allongée. Même si certaines variétés peuvent avoir des folioles plus arrondies.

Enfin, le Poivrier d’Amérique possède un feuillage persistant. Il restera donc toute l’année en place et ne tombera pas.

PISTACHIER TÉRÉBINTHE VS PISTACHIER HYBRIDE

La confusion la plus difficile à éviter, mais le Pistachier Hybride est assez rare comparé au Pistachier Térébinthe

Pistacia terebinthus
Pistachier Térébinthe (Photo de Monde Végétal)
PIstachier Hybride Pistacia x saporta
Pistachier Hybride (Source Photo)

Enfin, pour en finir sur les confusions avec le Pistachier Térébinthe les plus communes, il faut parler du Pistachier Hybride. C’est une espèce assez rare, mais elle existe.

En fait, le Pistachier Hybride (Pistacia x saporta) résulte de l’hybridation entre le Pistachier Térébinthe (Pistacia terebinthus) et le Pistachier Lentisque (Pistacia lentiscus).

On le croise donc lorsque les deux espèces sont présentes dans le même milieu. Ce qui rajoute aux confusions !

Et donc pour faire la différence entre le Pistachier Hybride il faut être attentif. Mais ce n’est toujours pas facile.

Le Pistachier Hybride aura un pétiole plus ou moins ailé. Alors que le Pistachier Térébinthe n’a jamais de pétiole ailé. Contrairement au Pistachier Lentisque, le Pistachier Hybride possède une foliole terminale.

Mais cette foliole terminale n’est jamais aussi grosse que la foliole terminale du Pistachier Térébinthe. Vous avez donc là un critère d’identification assez fiable.

Mais il faudra regarder plusieurs feuilles pour être certain d’être en présence d’un Pistachier Hybride ou d’un Pistachier Térébinthe.

MOT DE LA FIN

J’espère que cet article sur les différentes confusions avec le Pistachier Térébinthe vous aura aidé. Faire la différence entre deux espèces sauvages ne reste toutefois pas facile.

Alors afin d’éviter les erreurs graves, ne récolter les plantes que lorsque vous êtes certains à 100% de leur identification. Ne prenez aucun risque si vous n’êtes pas certains de bien les reconnaître.

D’autant plus que des sous-espèces et variétés légèrement différentes peuvent exister aussi dans la Nature.

Mais dans tous les cas, je vous dis à très bientôt sur Monde Végétal.

Article Précédent

Pin d’Alep – Pinus halepensis

Article Suivant

ANGÉLIQUE DES BOIS OU BERCE COMMUNE ?

4 commentaires

  1. Adel dit :

    Merçi

  2. Gomez dit :

    Bonjour j’ai un pistachier avec 2 sorte de feuilles

    1. Bonjour Gomez. Qu’est-ce que vous entendez par « mon pistachier avec 2 sortes de feuilles » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

VOTRE PREMIER NOËL VEGETAL 

Avec le code promo NOELVEGETAL, vous obtiendrez 80% de réduction sur l'abonnement Monde Végétal TV. Aucun engagement. Vous pouvez apprendre à identifier, cultiver et utiliser les plantes pour le prix