• Type:

Galerie Photo d’Aristoloche clématite

Sommaire pour l’Aristoloche Clématite (Aristolochia clematitis)

  • Galerie Photo
  • Description de la plante
  • Localisation : où la trouver dans la Nature ?
  • Comment utiliser cette plante sauvage ?
  • Risques de confusions

Photos d'Aristoloche clématite

L’Aristoloche Clématite reste assez facilement identifiable dans la Nature, mais je partage avec vous ma galerie photo pour mieux l’observer. Ainsi, vous arriverez à mieux la reconnaître lors de vos randonnées. Vous pouvez aussi cliquer sur les photos pour les agrandir et observer plus de détails.

Présentation rapide d’Aristoloche clématite

L’Aristoloche Clématite fait partie des plantes sauvages les plus communes de France. On la trouve souvent dans les milieux assez humides comme les alentours des rivières ou dans les lisières de forêts de toute l’Europe Occidentale et Centrale.

Facilement reconnaissable à la forme de ses feuilles et ses fleurs jaunes, l’Aristoloche Clématite appartient à la famille des Aristolochiacées.

Malgré sa beauté, l’Aristoloche clématite fait aussi partie des plantes toxiques de France. Elle peut entraîner une insuffisance rénale chronique terminale. Les principales causes d’une intoxication à l’Aristoloche proviennent d’une contamination de farine de blé par les graines de cette plante.

En dehors de sa toxicité dû aux acides aristolochiques qu’elle contient, cette plante peut servir à :

  • Fixer les buttes grâce à son système racinaire.
  • Plante médicinale pour traiter l’arthrite, la goutte et les rhumatismes
  • Répulsif contre les puces lorsque la plante est séchée.

Chaque photo d’Aristoloche vous montrera la plante sous différents aspects afin de mieux la reconnaître. La première photo d’Aristoloche clématite vous dévoile les nervures des feuilles de la plante.

On y voit aussi parfaitement la forme si spécifique que les feuilles ont. Ce qui la rend d’autant plus facilement reconnaissable dans la Nature.

À l’automne, et comme on peut le voir sur la cinquième photo, l’Aristoloche clématite perd de sa splendeur à l’automne. Bien qu’elle fasse partie des plantes vivaces, vous ne la verrez pas en hiver.

En effet, ses parties aériennes, feuilles, tiges, fleurs, fruits, disparaissent à cette période. La plante passe ainsi l’hiver sous terre avant de repartir de plus belle au printemps.

Enfin, vous pouvez suivre la répartition de cette plante sauvage sur le site de l’INPN.

Article Précédent

Chaque Bienfait de la Chicorée

Article Suivant

Galerie Photo d’Aulne glutineux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).