• Type:

Les Lamiers (Lamium) : les différentes espèces

Parlons des Lamiers (Lamium). 

Et plus précisément des différentes espèces de Lamiers qu’on peut rencontrer dans la Nature. Je sais déjà que vous connaissez certaines variétés ou cultivars de Lamiers. Mais en réalité, il existe beaucoup plus de représentants du genre Lamium que vous ne pensez.

Alors voyons ensemble, avec des photos, toutes les espèces de Lamiers recensées. Et au total, on compte plus ou moins une trentaine d’espèces selon les classifications.

Lamium album - Lamier Blanc

Le Lamier Blanc est une des espèces les plus communes de Lamiers

Lamier Blanc Lamiuim album une des différentes espèces de Lamiers

Lamier Blanc (Monde Végétal)

Vous connaissez probablement déjà le Lamier Blanc (Lamium album). On l’appelle aussi Ortie Blanche, mais évidemment, ce n’est pas une Ortie.

Plante sauvage comestible au goût subtil de champignon, le Lamier Blanc fait aussi partie des plantes médicinales.

On lui prête de nombreuses vertus diurétiques, adoucissantes ou encore pour aider les femmes dans leurs symptômes prémenstruels.

Il pousse dans les milieux frais plutôt légèrement ombragé. Existe en plusieurs cultivars.

Lamium AMPLEXICAULE - Lamier AMPLEXICAULE

Lui aussi, il fait partie des Lamiers les plus communs

Lamier Amplexicaule Lamium amplexicaule une des différentes variétés de lamiers en France

Lamier Amplexicaule (Monde Végétal)

Un peu moins connu que son cousin le Lamier Blanc, le Lamier Amplexicaule fait pourtant partie des Lamiers les plus communs.

On le rencontre d’ailleurs souvent en compagnie du Lamier Pourpre avec lequel on peut d’ailleurs le confondre.

Il pousse généralement comme mauvaise herbe dans les parcs, jardins ou zones agricoles.

Lui aussi fait partie des plantes comestible et on le reconnaît facilement par ses feuilles embrassant ses tiges foncées.

Lamium bifidum - Lamier bifide

C'est un des lamiers qui ressemblent au Lamier Blanc

Lamier bifide lamium bifidum une des espèces de Lamiers

Lamier Bifide (Source Photo)

Pour le coup, on entre dans une catégorie de Lamier assez peu connu. Et en effet, le Lamier Bifide (Lamium bifidum) ne pousse presque pas en France.

On ne le trouve qu’en région de Provence et en Corse. Sinon, il pousse bien en Italie ainsi qu’en Espagne et en Grèce. 

C’est donc une plante strictement méditerranéenne. On peut néanmoins facilement le différencier du Lamier Blanc par ses fleurs.

La lèvre supérieure de ses fleurs est bifide. Elle a donc plus ou moins la forme d’une langue de serpent.

Lamium confertum - Lamier à larges feuilles

C'est un des lamiers qui ressemble au Lamier Amplexicaule

Lamium confertum un des lamiers annuels

Lamier à larges feuilles (Source Photo)

Le Lamier à larges feuilles (Lamium confertum) ressemble à la fois au Lamier Amplexicaule et au Lamier Pourpre. Tous deux beaucoup plus communs en France.

Car en effet, le Lamier à larges feuilles ne pousse qu’en Europe du Nord. On le trouve donc en Scandinavie, au Danemark, en Allemagne, mais aussi parfois en Belgique.

Toutefois, on peut facilement le différencier de ses deux autres cousins par ses feuilles.

Elles ont des limbes dont les bords ont des lobes plus grands et moins nombreux.

Lamium coutinhoi - un lamier du Portugal

C'est un des Lamiers les moins connus, mais il pousse en Europe

LAMIUM COUTINHOI un des Lamiers les moins connus

Lamium coutinhoi (Source Photo)

Lamiuim coutinhoi est une des espèces de Lamiers qu’on trouve au Portugal.

Mais il ne pousse pas en France à l’état sauvage. Il fait d’ailleurs partie des espèces endémiques du Portugal.

On ne le trouve même que dans une toute petite région au centre du Pays.

Il affectionne les pentes humides, le bord des routes, les pâturages, mais malgré ça, il commence à être menacé.

Chose amusante, c’est un des rares lamiers à préférer les sols granitiques.

 

Lamium flexuosum - Lamier Flexueux

Une autre espèce dans les Lamiers pas très connus

LAMIUM FLEXUOSUM - LAMIER FLEXUEUX​

Lamium flexuosum (Source Photo)

Le Lamier Flexueux fait partie des Lamiers à fleurs blanches. On va donc pouvoir le confondre avec son cousin le Lamier Blanc.

Mais le Lamier Flexueux reste quand même beaucoup moins commun.

On le trouve dans une grande partie de la France, mais il est loin d’être aussi commun quel le Lamier Blanc.

On le considère parfois comme une variété de Lamier Blanc.

Lamium galactophyllum - Lamier à feuilles de Lait

Une des plus belles espèces de Lamiers

Lamium galactophyllum

Lamium galactophyllum (Source Photo)

Le lamier à feuilles de Lait (Lamium galactophyllum) n’est pas très connu en Europe. Et pour cause, il ne pousse ni en France, ni en Belgique, ni en Suisse. 

Mais seulement en Turquie. Par contre, il aura l’aptitude à bien se différencier des autres lamiers par ses feuilles.

Et d’ailleurs, ses feuilles le rendent très attractif pour l’ornement.

Malheureusement, l’espèce est assez peu connue. Il n’y a donc pas beaucoup d’informations sur cette dernière.

Lamier Jaune - Lamium galeobdolon

Une des espèces de Lamiers les plus communes

Lamier jaune Lamium galeobdolon une des différentes espèces de lamiers en France

Lamier Jaune (Monde Végétal)

Pour le coup, avec le Lamier Jaune (Lamiuim galeobdolon), nous revenons sur une des espèces de Lamiers les plus communs.

Alors lui, il préfère pousser dans les bois, les lisères ou les bosquets plutôt que dans les pelouses et zones agricoles.

Mais il a la particularité de facilement se reconnaître avec ses fleurs jaunes. C’est aussi une plante mellifère qui attire de nombreuses abeilles.

Par contre, selon les auteurs, on ne le classe pas toujours comme un Lamier. Il existe aussi en variété à feuillage panaché de gris / blanc.

Lamium garganicum - Lamier à grandes fleurs

Les Lamiers à grandes fleurs et Lamiers Maculés se ressemblent beaucoup

LAMIUM GARGANICUM - LAMIER À GRANDES FLEURS​

Lamier à grandes fleurs (Source Photo)

Qu’on l’appelle Ortie Morte ou Lamier à grandes fleurs, Lamium garganicum fait partie des Lamiers les plus communs dans le bassin méditerranéen.

On le retrouve par exemple en Italie, en Grèce, en Turquie. Mais aussi en France où il pousse principalement en Corse et en Provence.

Pour le différencier du Lamier Maculé, il faut regarder ses fleurs.

Il a de grandes fleurs dont le tube de la corolle est droite et non courbé comme chez Lamium maculatum.

Lamium maculatum - Lamier Maculé

Un des plus beaux Lamiers de France

Lamier Maculé Lamium maculatum une des différentes variétés de lamiers en France

Lamier Maculé (Monde Végétal)

Ce beau Lamier vivace à fleurs roses porte aussi le nom de Lamier Tacheté. Il a en effet souvent les feuilles panachées.

Il existe d’ailleurs des cultivars et variétés horticoles développées spécialmeent pour des fonctions ornementales.

Mais le Lamier Maculé fait aussi partie des plantes sauvages comestible. Qu’il soit cru ou cuit d’ailleurs.

Il aime friches fraîches, les bords de rivières, les lisières de forêts, les talus ou les haies.

Lamium moschatum - (pas de nom français)

Un des Lamiers typiques de l'est de la Méditerranée

LAMIUM MOSCHATUM une des espèces de Lamiers à feuilles panachées

Lamium moschatum (Source Photo)

Ce Lamier à fleurs blanches rappelle beaucoup son cousin le Lamier Blanc (Lamium album).

Mais les deux espèces ne poussent pas ensemble (en France du moins).

Lamium moschatum pousse en effet plutôt dans l’est du bassin méditerranéen. On va par exemple le trouver en Grèce, en Israël ainsi qu’en Turquie.

Mais on peut maintenant le trouver dans certaines pépinières, car il fait une très belle plante ornementale.

Lamium orvala - Lamier Orvale

Un des Lamiers typique d'Europe Centrale

LAMIUM ORVALA - LAMIER ORVALE​ une des plus belles espèces de lamiers

Lamier orvale (Source Photo)

Même s’il ressemble un peu au Lamier Maculé, le lamier Orvale sera difficilement confond able.

Du moins, si vous habitez en France. Il ne pousse normalement pas chez nous. 

En fait, on le trouve surtout en Europe Centrale. Comme en Allemagne, en Suisse, au Nord de l’Italie, en Autriche ou encore en République Tchèque.

Donc vous ne le verrez sûrement pas dans la Nature.

lamium purpureum - Lamier Pourpre

Sans doute l'espèce la plus commune de tous les Lamiers au monde.

Lamier pourpre Lamium purpureum une des différentes variétés de lamiers en France

Lamier Pourpre (Monde Végétal)

Vous avez forcémeent déjà croisé le Lamier Pourpre (Lamium pupureum). Que ce soit sous sa forme pure, ou sous ses nombreuses variétés à feuilles plus ou moins pourpres.

Il est en effet partout sur la planète. On le trouve sur tous les continents habités. De l’hémisphère Nord à l’Hémisphère Sud.

En Europe, on le trouve comme mauvaise herbe dans les cultures, les jardins ou les bords de chemin.

J’ai fait un article sur les confusions avec le Lamier Pourpre si vous ne voulez pas vous tromper.

Lamium tomentosum - Lamier Tomenteux

Un autre des Lamiers à fleurs blanches & rosées

Lamium tomentosum - Lamier Tomenteux

Lamier orvale (Source Photo)

Malgré sa beauté assez insolite, le Lamier Tomenteux ne vous ne la montrera probablement jamais.

Il ne pousse en effet que dans le Caucase. On le trouve donc seulement dans l’Est de la Turquie, en Géorgie ou encore en Arménie.

On le trouve parfois en Iran, mais pas en Europe.

Ce qui est dommage, car en soit, il fait partie des Lamiers les plus faciles à reconnaître grâce à ses fleurs bicolores et son duvet tomenteux.

 

LES LAMIERS VRAIMENT méconnus (ou rare)

Voici ici les lamiers les plus rares ou méconnus. Vous n'avez presque aucune chance de les croiser dans la Nature

  • Lamium bakhtiaricum. Aucune information disponible en ligne pour celui-ci. J’ai simplement trouvé le nom plusieurs fois sur internet sur différents sites. Mais aucune trace sur Google Image. Donc on ne verra pas à quoi il ressemble malheureusement.
  • Lamium bilgilii : pour le coup, c’est une nouvelle espèce. Et on l’a trouvé en Turquie. Il ne pousse donc normalement pas en France. Aussi, il ressemble beaucoup à L. garganicum. Malheureusement, il fait partie des espèces menacées. Il a donc été placé sur liste rouge par l’UICN.
  • Lamium caucasicum : traduction, le Lamier du Caucase. Et en effet, on le trouve près des chaînes montagneuses de Géorgie et d’Arménie. Lui aussi fait partie des espèces de Lamiers très peu connues.
  • Lamium cyrneum : encore une fois, une autre espèce de Lamier méconnue. Mais pour le coup, il n’y a encore moins d’informations.
  • Lamium demirizii : pareil. Aucune information, mais l’espèce existe bel et bien.
  • Lamium eriocephalum : une autre espèce de Lamier qui pousse en Turquie. Lui aussi reste très peu connu.
  • Lamium gevorense : on repart dans les Lamiers Portugais avec cette espèce-ci. Lui aussi très peu connu, on ne le trouve que sur la péninsule Ibérique. Principalement au Portugal, mais aussi un peu dans le sud de l’Espagne. Il ne pousse donc pas en France.
  • Lamium glaberrimum : espèce strictement liée à la Crimée.
  • Lamium macrodon : lui n’est présent seulement qu’en Turquie. Tout comme Lamium multifidum.
  • Lamium orientale : espèce avec très peu d’informations. Comme souvent.
  • Lamium persepolitanum : on ne le trouve qu’en Iran. Encore une fois, peu d’infos.
  • Lamium ponticum : peut-être un des Lamiers d’Italie ou de Turquie.
  • Lamium taiwanense : une des rares espèces de Lamiers à pousser dans l’hémisphère sud. Mais on sait peu de choses à son sujet.
  • Lamium tschorochense : Aucune info disponible. Mais c’est un Lamier à fleurs roses.
Article Précédent

Comment reconnaître la Camomille (Romaine) ?

Article Suivant

Glace au Thym (crème glacée) – Recette facile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).