• Type:

Caulerpa taxifolia – Algue Invasive Tueuse

Caulerpe à feuilles d'if (CAULERPA TAXIFOLIA ) : Présentation

Bien que nous ne rentrons pas dans les détails, nous parlerons ici de Caulerpa taxifolia, une algue envahissante et tueuse qui s’est largement illustrée en Méditerranée pour son impact négatif sur la biodiversité marine. Appartenant à la famille des Ulvophycées, elle a, depuis 2015 presque entièrement disparue des côtes Françaises. Voici le déroulé du plan :

Enfin, si vous souhaitez découvrir davantage de plantes de nos régions, nous avons la Liste des Plantes Sauvages de France. Aussi, certains mots techniques sont défini au sein de notre Lexique Botanique. Ainsi, vous augmenterez vos compétences en Botanique.

Description Rapide De Caulerpa Taxifolia

Comme nous l’avons brièvement évoqué dans l’introduction, Caulerpa taxifolia est une espèce d’algue appartenant à la famille des Ulvophycées, c’est une espèce exogène. En effet, à la base, elle ne fait pas partie des plantes sauvages françaises qui nous est donné de voir sur nos littoraux. Mais elle provient des régions tropicales du sud de l’Australie, d’Afrique Tropicale ou encore d’Amérique Centrale.

Caulerpa taxifolia se reconnaît facilement grâce à la couleur fluorescente de son feuillage. Elle a aussi une forme d’algue siphonée. Son stolon est un stolon rampant fin d’une épaisseur de 1 à 2 mm de diamètre, mais pouvant mesurer jusqu’à 3 mètres de long.

Ce long stolon se fixe sur le sol par de longs crampons en forme de piliers terminés par des rhizoïdes. Depuis ce stolon, les frondes dressées simples ou ramifiées, mesurant jusqu’à 15 cm forment de véritables tapis océaniques. Dotée d’une très grande force de reproduction végétative, la Caulerpe À Feuilles D’if peut ainsi coloniser de large zones sur le sol marin.

Ces frondes de couleur vert fluorescent sont pennées, avec de nombreuses pinnules aplaties de 1 mm de large et 10 mm de long. Ces pinnules rappellent d’ailleurs les feuilles d’if, bien que les deux plantes n’appartiennent pas à la même famille. Enfin, ces pinnules, légèrement recourbées vers le haut, développe une formation de façon opposée le long de l’axe des frondes.

Besoins Écologiques De Caulerpa Taxifolia

Comme toutes les espèces de plantes, les plantes envahissantes ont besoin d’un certain type de biotope pour prospérer. Provenant des régions tropicales du monde, Caulerpa taxifolia n’est donc pas habituée aux températures glaciales.

Pourtant, elle peut survire dans des eaux avoisinant les 10 °C pendant plusieurs mois. C’est en effet une plante tropicale aquatique résistante. Mais elle préfère largement les eaux entre 20 °C et 30 °C. Ainsi, c’est à ces températures que sa photosynthèse est au maximum.

Malgré tout, elle n’a pas forcément besoin de beaucoup de lumière pour se développer. Mais plus Caulerpa taxifolia reçoit de la lumière, plus son développement sera agressif. Elle peut toutefois subsister jusqu’à 100 m de profondeur, et même coloniser des herbiers denses, tel que les herbiers à posidonie.

Caulerpa taxifolia peut aussi résister à des variations de salinité qui tuerait d’autres algues. La Caulerpe À Feuilles D’if est en effet une espèce euryhaline. Enfin, cette algue au développement vigoureux résiste aussi très bien aux diverses pollutions aquatiques. Ce qui l’aide d’autant plus à coloniser rapidement les milieux marins.

Quelles Conséquences Sur La Biodiversité ?

Bien sûr, toutes les plantes envahissantes ont des répercussions sur les milieux naturels qu’elles colonisent. Aussi, Caulerpa taxifolia n’est pas une exception à la règle. En effet, la Méditerranée n’était pas prête pour résister à son développement.

La première raison est l’absence de prédateurs herbivores. En effet, sans lutte de grands prédateurs à l’appétit vorace, les colonies de Caulerpa taxifolia peuvent prospérer. De plus, Caulerpa taxifolia est une plante toxique pour de nombreuses espèces. Ainsi, les oursins ne peuvent pas la consommer.

Son développement agressif menace directement les herbiers marins de Méditerranée comme ceux de Posidonia oceanica. Avec la disparition des milieux naturels autochtones de Méditerranée, la faune marine endémique disparaît elle aussi. Au mieux, elle doit migrer vers des zones plus clémentes.

Des campagnes de lutte ont été largement mises en place afin de lutter contre Caulerpa taxifolia. Les résultats sont plutôt satisfaisants aujourd’hui. En effet, depuis 2015, près de 80% des populations ont désormais disparu de Méditerranée. D’autres foyers de population ont aussi disparu sans qu’on sache pourquoi.

© TOUS DROITS RÉSERVÉS PAR MONDE VÉGÉTAL.

Article Précédent

Carduus pycnocephalus (Chardon à tête dense)

Article Suivant

DIFFÉRENTES ESPÈCES DE PEUPLIERS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).