• Type:

Présentation Rapide de la Vigne Vierge à Cinq Folioles (Parthenocissus quinquefolia)

Présentation Rapide de la Vigne Vierge à Cinq Folioles (Parthenocissus quinquefolia)

Parthenocissus quinquefolia appartient à la famille des Vitacées. La même famille que la Vigne Cultivée ou que la Vigne-vierge à trois pointes avec laquelle on peut les confondre. La Vigne Vierge à Cinq Folioles est un arbuste sarmenteux à feuilles caduques extrêmement vigoureux pouvant grimper sur le long des arbres et des murs.

On utilise principalement cette espèce et ses variétés comme plante ornementale grâce à sa feuillaison couleur rouge en automne. On l’appelle aussi Vigne Vierge Vraie ou bien Vigne Vierge de Virginie. Ce dernier nom représente son origine. En effet, cette plante est une plante importée en France car elle provient d’Amérique du Nord.

Mais passons au plan pour en apprendre davantage sur Parthenocissus quinquefolia :

Pour décrire cette espèce végétale, nous aurons besoin d’utiliser des mots parfois compliqués. Aussi, nous avons pensé à créer un Lexique Botanique pour vous aidez à mieux les comprendre.

Enfin, si vous souhaitez découvrir plus d’espèces végétales, n’hésitez pas à vous rendre sur ma Liste des Plantes Sauvages Françaises régulièrement mis à jour.

Description de Parthenocissus quinquefolia

La Vigne Vierge à 5 folioles offre un couvert végétatif important puisqu’elle grandit vite, comme les autres plantes grimpantes. Elle possède des rameaux ligneux, des feuilles vertes caduques qui prendront une couleur rouge en automne. Sa floraison n’est pas spectaculaire, mais attire de nombreux insectes pollinisateurs. Elle produit des fruits bleus qui font le bonheur des oiseaux.

Port général de la Vigne Vierge à Cinq Folioles

Comme nous l’avons dit dans la présentation rapide de la Vigne Vierge à Cinq Folioles, il s’agit d’un arbuste sarmenteux vivace et vigoureux. C’est une liane robuste grandissant vite et se servant des arbres, des murets et de différents supports pour faire prospérer son appareil végétatif. Ses feuilles offrent une couleur rouge intense lors de l’automne avant de disparaître en hiver puisqu’elles sont caduques.

Feuilles de Parthenocissus quinquefolia

Comme son nom l’indique, la Vigne Vierge à 5 folioles possède des feuilles à 5 folioles. Mais, pour rentrer plus dans les détails de son feuillage nous devons apporter quelques précisions. Effectivement, les feuilles de Parthenocissus quinquefolia sont composées de cinq folioles. Mais pas toujours. En effet, il arrive que la plante présente quelques feuilles à 3 voire 7 folioles. Ses feuilles sont aussi digitées. Quant aux folioles, ils mesurent entre 5 à 14 centimètres de long. Ils sont acuminées, avec des bords à longues dents mucronées. De couleur vert-gris au printemps, plutôt vert clair lorsque les feuilles sont jeunes, elles deviennent vert-mat en été puis finisse par devenir rouges l’automne. Les feuilles se rattachent à l’arbuste par de longs pétioles. Enfin, la plante subit le phénomène de l’abscission hivernale. Elle perd ainsi ses feuilles et ne laisse que les parties lignifiées et les bourgeons visibles.

Inflorescence de la Vigne Vierge à 5 folioles

Nous le savons, ce n’est pas par son inflorescence que Parthenocissus quinquefolia que brille. En effet, chacune de ses fleurs est plutôt discrète. Mais même rassemblées racèmes de cymes bipares comme elles le font sur cette plante, elles restent plutôt inaperçues. La raison principale est la couleur. Ainsi, les Parthenocissus quinquefolia produit des fleurs vertes et ne durent que le début de l’été soit de juin à juillet. Par conséquent, il est difficile de se rendre compte de leur présence. Pour revenir sur leur anatomie, elles sont formées d’un calice entier, de 5 pétales libres et de 5 étamines jaunâtres tout aussi discrètes. Mais contrairement à la Vigne Cultivée, les fruits de Parthenocissus quinquefolia sont toxiques pour l’ensemble des mammifères. En effet, ils présentent en leur sein une certaine quantité d’acide oxalique. Ce composé chimique peut engendrer des calculs rénaux. En revanche les oiseaux peuvent les  consommer durant l’hiver sans danger.

Fructification de Parthenocissus quinquefolia

Comme toutes les espèces végétales, Parthenocissus quinquefolia a besoin de se reproduire. Dans son cas, elle produit de nombreux petits fruits bleus. Les fruits de la Vigne Vierge à 5 folioles sont des baies de 6 à 12 millimètres de diamètre. Ils arborent aussi une couleur légèrement noire et pruiné quand ils arrivent à maturité.

Écologie, Climat , Habitat et Répartition de Parthenocissus quinquefolia

À l’ogirine Parthenocissus quinquefolia ne provient pas de France. C’est donc une plante importée provenant d’un autre continent. Nous allons voir d’où elle est originaire, mais aussi quels sont les besoins écologiques nécessaires à cette plante.

Où trouver Parthenocissus quinquefolia. Dans quelles zones ?

Dans son habitat d’origine, la Vigne Vierge à 5 folioles provient d’Amérique du Nord, et plus probablement de Virginie. Mais rien n’est sûr. On parle aussi parfois du Mexique, du Guatemala ou encore du Canada.

Ce qui est sûr en revanche, c’est que l’espèce n’est pas tout à fait encore établie en France. Bien qu’on puisse la trouver à l’état sauvage près des jardins et parcs où on la plante, elle est encore assez rare dans la nature.

Cependant, au vu de son caractère envahissant, elle pourrait faire partie intégrante des plantes sauvages françaises dans le temps. En effet, consommés par les oiseaux, ses fruits peuvent se faire transporter sur de longues distances. Ainsi, elle peut éventuellement conquérir de nouvelles zones et se reproduire.

À l’heure actuelle, et selon l’INPI, on la trouve principalement autour de l’Île-de-France, en Alsace, en Bourgogne et en Aquitaine à l’état sauvage. Sinon, il n’est pas rare de l’observer dans les parcs et jardins publics car elle sert de plante ornementale.

Quels sont les besoins égologiques de Parthenocissus quinquefolia ?

Comme toutes les plantes, La Vigne Vierge à 5 folioles a besoin d’un certain climat, d’un certain type de sol, plus ou moins d’humidité, etc. Alors, quels sont les besoins de Parthenocissus quinquefolia ?

Parthenocissus quinquefolia est une plante héliophile, elle a donc besoin de lumière pour se développer correctement. Nous ne la trouverons donc que très rarement en forêt. Même si elle peut grimper aux arbres pour chercher cette précieuse lumière.

Ses besoins en humidité atmosphérique sont moyens, ni trop, ni trop peu. Mais elle aime les températures plutôt hautes, elle a besoin de chaleur. Toutefois, elle est très rustique puisqu’elle peut survivre à des hivers rigoureux jusqu’à -25°C.

En ce qui concerne sa répartition, elle préfère largement le continent. En effet, Parthenocissus quinquefolia est absolument intolérante aux embruns salés. Elle n’aime pas la salinité du sol ni de l’air. Elle ne poussera donc pas bien en bord de mer.

Enfin, Parthenocissus quinquefolia a besoin d’un sol plutôt argileux, à pH basique et riche en nutriments, mais pauvre en matières organiques. Encore une fois, les sols riches en humus ne l’aideront pas. Les forêts ne sont décidément pas son environnement favori.

Quel rôle assure cette plante sur l'environnement ?

Niveau environnemental, nous ne sommes pas sur la meilleure plante qui soit. Si bien qu’en Suisse, la culture de Parthenocissus quinquefolia est interdite.

En effet, se développant rapidement, elle occupe très vite l’espace. Que ce soit en couvre sol quand elle ne peut pas grimper, ou sur le support qu’elle utilise pour capter le maximum de lumière. Par conséquent, elle gêne le renouvellement des sous-bois et réduit la diversité floristique des lieux qu’elle colonise.

Elle fait de la concurrence à de nombreuses plantes sauvages qui n’arrivent pas à pousser à son rythme. De plus, ses fruits toxiques pour les mammifères n’aident pas les petits animaux sauvages.

Enfin, tout n’est pas noir avec la Vigne Vierge à 5 folioles. En effet, rappelons que ses fruits peuvent servir d’alimentation pour les oiseaux comme les étourneaux. Ainsi que ses fleurs servant à plusieurs insectes pollinisateurs.

Mais n’oublions pas qu’il s’agit d’une espèce exogène, pouvant perturber le patrimoine biologique Français. D’autant plus qu’elle ne craint ni maladies, ni parasites  ou prédateurs dans nos régions.

Comment utiliser Parthenocissus quinquefolia ?

Puisque nous aimons les plantes et la Botanique, voyons ensemble comment utiliser Parthenocissus quinquefolia pour en tirer le meilleur chez soi.

Usages Alimentaires, peut-on consommer Parthenocissus quinquefolia ?

ATTENTION !!!!

Chaque plante sauvage, même reconnue présente des dangers ! Ne consommez AUCUNE PLANTE SAUVAGE sans l’avis d’un médecin.

N’oubliez pas non plus les confusions possibles avec d’autres plantes sauvages toxiques. Aussi, même une plante sauvage comestible peut être dangereuse.

En effet, des sols polués ou des animaux ont pu souiller la plante que vous voulez consommer. Nous ne prendrons aucune responsabilité si vous décidez de passer à l’action. Il ne faut pas non plus oublier les éventuelles réactions allergiques liées à certaines substances chimiques !

Hélas, Parthenocissus quinquefolia n’est pas une plante comestible. En effet, ses fruits, bien que rappelant les raisins de la Vigne Cultivée, ne sont pas faits pour les mammifères. Donc les Humains non plus.

Les fruits de la Parthenocissus quinquefolia contiennent de l’Acide oxalique. Mais aucun cas d’intoxication humaine grave d’intoxication humaine n’a été déclaré.

Contient-elle des susbtances toxiques ?

OUI ! La Vigne Vierge à 5 folioles contient de l’Acide oxalique. Ce dernier est une substance toxique pour les mammifères. Mais pas pour tous les animaux, les oiseaux par exemple peuvent les consommer sans risques.

En ce qui concerne l’Homme, la littérature et les centres antipoisons ne signalent pas d’intoxications graves. Par contre, ingérer les fruits de Parthenocissus quinquefolia peuvent engendrer irritations buccales et des troubles digestifs consécutifs à l’ingestion de faibles quantité de ses baies.

Si une plus grande quantité de baies est ingérée, des troubles neurologiques et des atteintes rénales peuvent apparaître. Enfin, puisqu’elles n’ont pas très bon goût, on peut considérer que cette plante représente un risque plutôt faible pour l’Homme comparer à d’autres plantes toxiques plus dangereuses.

D'autres utilisations pour cette plante ?

Tout simplement ornementales. N’oublions pas que c’est d’ailleurs le principal intérêt pour l’Homme quant à l’utilisation de la Vigne Vierge à 5 folioles.

Elle s’arroche facilement grâce à son système de vrilles et de coussinets ventouses. Ainsi, elle abîme moins les murs que le Lierre (Hedera helix) qui a tendance à arracher le crépis. Toutefois, elle ne laissera pas les murs intacts.

Aussi, la plante peut se bouturer facilement. Pour une bouture herbacée, comptez la faire au printemps, plutôt en juin. Quant aux boutures semi-aoûtées, c’est-à-dire plus ligneuses, attendez juillet. Enfin, les boutures de bois sec seront plus facile à réaliser l’hiver.

Les semis se font à l’automne en pot, sous châssis froid et la plantation peut être réalisée en automne ou au printemps.

Aussi, une dernière chose, pour enrailler la croissance de Parthenocissus quinquefolia, pensez à une taille régulière. Cette plante supporte d’ailleurs bien la taille.

Risques de confusion avec d'autres espèces proches

Évidemment, Parthenocissus quinquefolia n’est pas la seule espèce du genre Parthenocissus. Aussi, d’autres espèces des Vitacées peuvent lui ressembler. Ainsi que plusieurs cultivars et variétés utilisées également en plantes ornementales.

Quelques sous-espèces et variétés de Parthenocissus quinquefolia

  • Parthenocissus quinquefolia ‘Engelmannii’, une variété comportant un feuillage plus fin et des feuilles plus lancéolées.
  • Parthenocissus quinquefolia ‘Murorum’, une autre variété possédant des feuilles plus larges, plus vigoureuse et des vrilles de 8 à12 ramifications
  • Enfin Parthenocissus quinquefolia’Hirsuta’ qui elle, a des jeunes feuilles rouges pubescentes (à poils).

Parthenocissus tricuspidata

Appartenant à la même famille et au même genre, on appelle aussi Parthenocissus tricuspidata “Vigne-vierge à trois pointes“. Elle joue le même rôle que la Vigne Vierge à 5 folioles, à savoir, un rôle de plante ornementale. Elle aussi s’est naturalisée en France. Mais elle provient d’Asie Orientale et non d’Amérique du Nord. C’est une plante grimpante tout aussi caduque et vigoureuse que Parthenocissus quinquefolia. La principale différence, assez facile à voir d’ailleurs concerne les feuilles. En effet, les feuilles de Parthenocissus tricuspidata sont trilobées. C’est-à-dire qu’elles comprennent 3 lobes acuminés et sont parfois entières, aux marges largement dentées. Rien à voir avec les 5 folioles de Parthenocissus quinquefolia.. Enfin, en Chine, les racines et tiges de Parthenocissus tricuspidata serait utilisées comme remède médicinal.

Parthenocissus henryana

On appelle aussi cette plante la Vigne Vierge de Henri. Parthenocissus henryana ressemble beaucoup à Parthenocissus quinquefolia. En effet, elle aussi comprend 5 folioles et c’est également une plante grimpante à vrilles adhésives. Les deux plus grosses différences se trouvent au niveau de ses nervures de feuilles et de ses besoins écologiques. Lorsqu’on regarde de plus près, on constate que chaque foliole de Parthenocissus henryana comporte une grosse nervure centrale blanchâtre large. Niveau écologie, elle provient de Chine. Elle aime beaucoup moins le soleil que la Vigne Vierge à 5 folioles. Elle préfère largement l’ombre au soleil. Aussi, elle sera un peu plus sensible au froid, n’étant rustique que jusqu’à -15°C.

Vitis vinifera : la Vigne Cultivée

Une grande historie d’amour est née entre l’Homme et la Vigne que nous avons appris à cultiver pour ses délicieux fruits sucrés. Entre la création de jus de raisins, bonbons, sirops, liqueurs et bien sûr le vin, nous avons su incorporer cette plante à notre mode de vie. Naturellement, nous la voyons souvent taillée dans les grands vignobles du Beaujolais, du Mâconnais ou encore de Bordeaux. Mais les cèpes ont une forme bien plus libre dans la nature. Bien sûr, le doute se lève lorsque les fruits apparaissent. Mais avant il faut regarder du côté des feuilles encore une fois. Celles de la Vigne Cultivée sont entières et non découpées en 5 folioles comme sur Parthenocissus quinquefolia. Visuellement, la feuille de Vigne Cultivée ressemble à une sorte de croisement entre celle du Houblon et de la Vigne Vierge à 3 pointes. Enfin, les feuilles de Vigne Cultivée peuvent se consommer crues ou cuites contrairement à celles de Parthenocissus quinquefolia.

Article Précédent

Tamier commun (Dioscorea communis)

Article Suivant

Comment Faire la Différence Entre Sapin et Épicéa ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).