• Type:

Hêtre ou Chêne : comment faire la différence ?

Hêtre ou Chêne ? Comment faire la différence entre ces deux arbres sauvages si communs ? Comment éviter la confusion entre ces deux espèces de la même famille, qui poussent dans les mêmes milieux ?

En réalité, c’est plutôt facile. Et je vais vous montrer comment faire pour identifier à coup sûr un Hêtre ou Chêne dès le premier coup d’œil.

Mais avant, sachez qu’il existe plusieurs espèces de Hêtres (Fagus) et plusieurs espèces de Chênes (Quercus). Les noms entre parenthèses sont les noms scientifiques des arbres. C’est le nom du genre.

  • On compte au moins 12 espèces de Fagus (Hêtre)
  • On compte + de 600 espèces de Chênes (Quercus)

Ici, on ne se concentre donc que sur le Hêtre commun (Fagus sylvatica) et les Chênes Européens. 

Pour les curieux, voici quelques espèces de Chênes communes en Europe : 

Hêtre ou Chêne : les différences pour les reconnaître sans confusion

Feuilles de Chêne. Facile à différencier Hêtre ou Chêne
Gland de chêne fruit facile à reconnaître
écorce épaisse et craquelée du Chêne Vert
Bourgeons du Chêne Hêtre ou Chêne
Fagus sylvatica feuillage Hêtre ou Chêne
Faîne, fruit du Hêtre ouvert
Bourgeons du Hêtre commun facile à différencer Hêtre ou Chêne
  • Le Hêtre a des feuilles dont les bords ne sont pas ondulés ou piquants. Alors que les Chênes ont des limbes et des bords découpés. Ils peuvent avoir des épines comme le Chêne Kermès ou un feuillage très découpé comme le Chêne des Marais. 
  • Différencier Hêtre ou Chêne par les fruits sera le moyen le plus simple. En effet, le Hêtre produit des Faînes. Alors que les Chênes produisent des glands. Visuellement, les deux types de fruits sont totalement différents.
  • Reconnaître l’écorce du Hêtre est très simple. Elle est grise et très fine. Elle ne présente pas de craquelures. Mais celle des Chênes est au contraire bien plus épaisse. Elle a aussi tendance à être fortement craquelée en plaques plus ou moins carrées.
  • Enfin, en hiver, plusieurs éléments nous permettent d’identifier les espèces. Le Hêtre aura des bourgeons très allongés. Alors que les Chênes ont des bourgeons arrondis, plutôt épais. Rajoutez à ça les feuilles sèches qui restent souvent sur ces plantes en hiver, et vous aurez plusieurs éléments pour les identifier. Sans oublier l’écorce ! 

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, reconnaître un Hêtre ou un Chêne est plutôt simple en réalité. En France, Belgique ou Suisse, très peu d’espèces ressemblent vraiment au Hêtre Commun. 

On peut toutefois noter certaines confusions entre le Hêtre et le Charme Commun qui sont visuellement proches. Sans oublier bien sûr le Chêne à feuilles de Hêtre. Mais ce dernier, vous ne le rencontrerez que très rarement, car il ne pousse qu’en Espagne, au Maroc et en Algérie.

Retenez surtout que le Hêtre a une écorce lisse, des feuilles sans crénelures et des bourgeons très allongés. Les Chênes auront une écorce épaisse, notamment pour le Chêne Liège, des feuilles avec des bords en crénelures et des fruits caractéristiques.

Enfin, ce qui compte, c’est que maintenant, vous savez reconnaître un Hêtre ou Chêne lorsque vous vous balader dans la Nature.

Article Précédent

Que planter avec des Hortensias ?

Article Suivant

20 plantes pour massif plein sud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

VOTRE PREMIER NOËL VEGETAL 

Avec le code promo NOELVEGETAL, vous obtiendrez 80% de réduction sur l'abonnement Monde Végétal TV. Aucun engagement. Vous pouvez apprendre à identifier, cultiver et utiliser les plantes pour le prix