• Type:

Campêche – Indigo des teinturiers

Découvrez le Campêche (Haematoxylon campechianum), un petit arbre originaire d’Amérique Centrale. Une plante médicinale très intéressante, qu’on appelle aussi Indigo des teinturiers ou Bois de Campêche.

AU PROGRAMME : 

DESCRIPTION DU CAMPÊCHE

feuillage Haematoxylon campechianum

Port Général (Source)

Détails des feuilles Campêche Haematoxylon campechianum

Feuilles (Source)

Fleurs de Campêche Haematoxylon campechianum

Fleurs (Source)

Le Campêche appartient à la famille des Fabacées. Il aura donc de nombreuses caractéristiques de cette famille botanique. 

Premièrement, c’est un arbuste, voire un petit arbre qui ne dépassera généralement pas 8 mètres de hauteur. Son écorce est lisse avec beaucoup d’anfractuosités. Aussi, le Campêche développe de nombreuses épines. 

Ses fleurs paripennées tombent à la mauvaise saison. Il fait donc partie des plantes à feuillage caduc. Les feuilles ont une couleur vert clair. Elles comprennent aussi 1 à 4 paires de folioles. Il n’y a pas de folioles terminales. Chaque foliole a une forme obovale, sont glabres et luisantes. 

Enfin, chaque foliole mesure entre 1 à 3 sur 1 à 2,5 cm et se rabat un peu chaque nuit.

Les fleurs du Campêche dégagent un parfum très fort et ont une couleur jaune. Elles poussent densément serrées en racèmes, axillaires ou terminaux. 

Enfin, les fruits seront des gousses. Des sortes de haricots si vous préférez. Chaque gousse mesure entre 2 à 6 cm, est vert pâle avant maturité, puis brune ensuite. Enfin, chaque gousse contient 1 à 3 graines.

 

HABITAT DU CAMPÊCHE

campêche aire de répartition

Aire de répartition (Source Photo)

Quelle est l’habitat du Campêche, où le trouver ? 

Comme vous pouvez le voir sur cette carte, le Campêche poussera principalement entre les tropiques et l’équateur. On le trouve bien évidemment en Amérique Centrale (Mexique notamment). Mais aussi dans les Antilles. 

En plus, il a été introduit en Afrique. On le retrouvera par exemple au Nigeria et en Côte d’Ivoire. Mais aussi au Mozambique ou en Tanzanie.

Le Campêche pousse également du côté de Taïwan. Mais ce n’est pas tout. Le Campêche a aussi été récemment introduit sur d’autres îles du Pacifique. Et même si on ne le voit pas sur la carte, il est particulièrement envahissant en Nouvelle-Zélande où sa culture est maintenant interdite.

Pour se développer, le Campêche n’a pas besoin de conditions climatiques particulières. Il survit dans plusieurs types de climats et d’environnement, tant que ces derniers ne sont pas trop froids. Il supporte aussi plutôt bien la sécheresse ou les zones humides.

Il poussera toutefois mieux dans les zones inondées par les rivières qui engendre donc des sols riches. Mais il pousse aussi bien les plateaux calcaires exposés au soleil (comme à Madagascar où il est envahissant). 

Il pousse donc sur une grande diversité de types de sol. Mais sa préférence reste les sols légers riches en humus.

 

Utilisations du campêche

Le Campêche a de nombreuses utilisations. Selon les pays, il sera utilisé de manière différente. Alors voici une liste non exhaustive, mais qui vous donnera une bonne idée des possibilités avec cette plante.

  • PLANTE MÉDICINALE : le Campêche fait partie des plantes médicinales traditionnelles d’Amérique. Les Aztèques l’utilisaient déjà. Ses utilisations thérapeutiques sont nombreuses. On l’emploie aussi bien en tant que fébrifuge en buvant des décoctions de ses feuilles ou comme hémostatique et cicatrisant en appliquant le jus des feuilles écrasées sur des plaies). Il a aussi d’autres utilisations : activités anti-inflammatoires (selon les doses) et antidiarrhéique.
  • PLANTE TINCTORIALE : En réalité, c’est la principale utilisation du Campêche. C’est une plante qui sert à produire des teintures ou des colorants. On extrait l’hématoxyline, une molécule, qu’on peut combiner avec d’autres substances pour obtenir de multiples couleurs. On produit du bleu, violet, rouge ou pourpre.
  • PLANTE MELLIFÈRE : le Campêche fait partie des plantes mellifères. Ses nombreuses fleurs riches en nectar attirent de nombreux insectes pollinisateurs. Il peut donc avoir un rôle comme plante d’apiculture.
  • BOIS D’ŒUVRE : son bois a une bonne qualité. Comme la production de meubles, de traverses de chemin de fer ou encore en poteaux. Mais aussi dans certaines pièces pour bateaux, car il résiste plutôt bien à l’eau.
  • CHARBON DE BOIS : en plus d’être utilisé dans la menuiserie, son bois aura une bonne efficacité en tant que charbon. Mais on ne l’utilise plus autant de nos jours.
  • ENCRE : comme le Campêche est une bonne plante tinctoriale, on l’utilise aussi pour faire de l’encre. Et plus particulièrement comme encre invisible (qu’on lit en passant un fer à repasser dessus).
  • HORTICULTURE : on l’utilise aussi pour les jardins ornementaux. Et plus particulièrement pour créer des haies impénétrables grâce à ses épines. Par contre, sa culture reste interdite dans certains pays.
 

confusions possibles

Puisqu’il existe de nombreuses espèces de plantes différentes, vous pouvez tout à fait confondre le Campêche avec d’autres plantes qui lui ressemblent. Notamment avec les autres arbustes à fleurs jaunes de sa famille. En particulier, les autres Haematoxylon. Voire d’autres Fabacées de la sous-famille Caesalpinioideae. 

Voici deux espèces avec qui on le confond d’ailleurs souvent : 

  • CAMPÊCHE MEXICAIN (Haematoxylum brasiletto) : Il pousse aussi au Mexique. Donc on peut le croiser dans le même pays. On le distingue surtout grâce à ses fleurs qui ne pousse pas en épis et sont moins densément serrées.
  •  CAMPÊCHE DINTERI (Haematoxylum dinteri) : beaucoup moins connu, ce dernier aura des fleurs plutôt rouges orangées. Il est aussi endémique des roches arides de Namibie. Vous ne le trouverez donc normalement pas à l’état sauvage ailleurs.
Article Précédent

Grande Aunée – Inula helenium

Article Suivant

Toutes les variétés de menthes : la liste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

RECONNAÎTRE & UTILISER LES PLANTES

Recevez GRATUITEMENT certains cours pour reconnaître et utiliser les plantes (recettes et remèdes).